Washington maintient son plan de retrait progressif d’Irak malgré les attentats de Bagdad

13472 مشاهدة
Au lendemain des attaques d’hier qui ont fait au moins 127 morts et plus de 450 blessés, les autorités américaines ont fermement condamné ce carnage. Le vice-président Biden a appelé le président irakien Talabani pour lui exprimer ses condoléances.

Le général Odierno, commandant des troupes américaines en Irak a réaffirmé “son soutien aux forces de l’ordre dans leur lutte très difficile contre les kamikazes”. Il a toutefois rappelé qu’elles devaient “elles-mêmes sécuriser leur peuple”.

Les cinq attaques simultanées d’hier contre des bâtiments officiels étaient parmi les plus sanglantes de l’année 2009. Elles ont notamment visé et détruit le siège provisoire du ministère des Finances, dans le centre de Bagdad ainsi qu’un tribunal et un autre ministère.

L’ombre d’Al Qaïda plane à nouveau sur ces attentats comme ceux du 19 août et du 25 octobre dernier qui avaient fait plus de 250 morts.

Ces attaques interviennent au moment même où le conseil présidentiel a annoncé la date des prochaines élections législatives, prévues désormais le 7 mars.

Les autorités irakiennes ont appelé leur peuple “à se mobiliser contre ceux qui veulent diviser les communautés et créer le chaos”.

Washington maintient son plan de retrait progressif d’Irak malgré les attentats de Bagdad
Washington maintient son plan de retrait progressif d’Irak malgré les attentats de Bagdad

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz