UMP Oujda: L’économie sociale, une valeur vitale de la dynamique des territoires

23774 مشاهدة

Oujda,11/03/10- L’économie sociale constitue une valeur vitale de la dynamique des territoires et répond actuellement à des impératifs territoriaux réels, a indiqué M. Mohammed El Farissi, président de l’université Mohammed 1er d’Oujda.

“Le débat initié aujourd’hui cherche à dire comment les systèmes d’échange local, les placements éthiques, le commerce équitable ou les services collectifs de proximité qui sont quelques exemples d’un domaine en plein expansion, s’inscrivent dans une dynamique de développement”, explique M. El Farissi dans une allocution prononcée en son nom à l’ouverture de la journée d’étude organisée jeudi à la faculté des lettres et des sciences humaines d’Oujda sur le thème “l’économie sociale, une valeur vitale pour les dynamiques territoriales”, Initiée par l’université Mohammed 1er (UMP) d’Oujda.

“Cette rencontre, qui a pour objectif d’identifier les stratégies de développement dans le cadre de l’économie sociale, constitue également une opportunité pour les participants de rechercher à partir de quelles forces économiques, construire une société plus humaine et une économie plus territorialisée”, ajoute-t-il, notant que “les débats qu’initie cette journée d’étude sont importants pour l’avenir si l’on veut que recule la menace de tout marché et qu’avance une économie plurielle, soucieuse de relations sociales équilibrées et respectueuse de l’environnement et des modes de vie”.

Dans son intervention sur “l’importance des coopératives marocaines dans une dynamique de l’économie sociale”, le directeur général de l’Office de développement de la coopération (ODECO), M. Abdelkader Alami a tout d’abord donné un aperçu sur le secteur des coopératives au Maroc, notant que ce secteur a connu une évolution sans précédent, passant de 181 coopératives en 1970 à 1595 en 1990 pour atteindre en février 2010 pas moins de 6997 coopératives, représentant divers secteurs et comportant 360.338 adhérents de différentes régions du Royaume.

Après avoir mis en exergue les principales contraintes auxquelles font face les coopératives au Maroc, en raison de l’insuffisance de l’autofinancement et du nombre des participants aux activités des coopératives, M. Alami a mis l’accent sur les objectifs stratégiques de l’ODECO visant à promouvoir le secteur des coopératives, notamment en Œuvrant à augmenter le nombre des adhérents (producteurs) dans les coopératives pour qu’elles puissent devenir des entreprises compétitives, atteindre 10 000 unités à l’horizon 2012 avec 500 000 adhérents et d’Œuvrer d’une manière efficiente à la dynamisation de l’économie sociale.

D’autres interventions ont été également faites par des représentants de la fédération des entreprises d’économie de la région de Valencia (FEVES) (Espagne) qui ont évoqué l’expérience des entreprises d’économie sociale dans la région de Valencia, leur approche genre et dynamique pour l’emploi, soulignant leur entière disposition de coopérer en vue d’identifier les stratégies de développement dans le cadre de l’économie sociale à partir des stratégies locales et ce, pour contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de la population par le développement d’activités de promotion socio-économique.

A signaler que la FEVES Œuvre depuis décembre 2008 dans le cadre d’une action de coopération “programme dynamique pour l’emploi”, notamment le développement d’activités socio-économiques dans la préfecture d’Oujda-Angad et dans les provinces de Jerada et Taourirt.

L’objectif du programme est la création d’emploi dans le domaine de la micro-entreprise à travers des actions de formation, l’assistance technique et l’appui micro financier. Les bénéficiaires sont la petite et moyenne entreprise, les personnes au chômage, les entrepreneurs, les coopératives et aussi les organisations sociales de la région qui travaillent dans le domaine du développement socioéconomique.

Ce programme, financé par l’Agence de l’Oriental et le Gouvernement de la Région de Valencia, a comme partenaire de l’Espagne: l’Institut Syndical de Coopération pour le Développement (ISCOD) et l’Université Polytechnique de Valencia (UPV) et du Maroc: L’Université Mohamed 1er, La Délégation Régionale de l’Office de Développement de la Coopération, la Direction Régionale de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), la Délégation de l’Artisanat, la Coordination Régionale de L’Entraide Nationale, l’Agence de développement Social (ADS), la Chambre de Commerce, d’industrie et de services, la Fondation Al Karama, la Fondation Banque Populaire pour la Création d’Entreprises et l’Association ISSAAF, entre autres.

L'économie sociale, une valeur vitale de la dynamique des territoires
L'économie sociale, une valeur vitale de la dynamique des territoires

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.