UMP Oujda: La Faculté Pluridisciplinaire de Nador Organise une journée d’étude sur La régionalisation avancée

Oujda Portail Zoom
ع. بلبشير4 مارس 2013آخر تحديث : منذ 8 سنوات
UMP Oujda: La Faculté Pluridisciplinaire de Nador Organise une journée d’étude sur La régionalisation avancée
رابط مختصر

UMP Oujda- Oujda Portail: Oujda le 4 mars 2013, La Faculté Pluridisciplinaire de Nador Organise une journée d’étude sur La régionalisation avancée

La Faculté Pluridisciplinaire de Nador
Département des Sciences Économiques et de Gestion
Organise une journée d’étude sur le thème :
« La régionalisation avancée et le défi de la compétitivité des régions»
Le 15 mai 2013
Présentation :
La régionalisation avancée constitue un tournant décisif dans l’histoire de l’Etat
marocain. Cette décision entre dans le cadre d’un programme ambitieux qui consiste à
renforcer l’Etat de droit, la démocratie locale, la décentralisation, l’ouverture à l’international
et les chantiers de réformes économiques, financiers, sociales et culturelles.
Certes, le processus de régionalisation au Maroc date depuis les années soixante-dix
avec l’avancée considérable réalisée dès 1996. Toutefois, cette tendance, quoi qu’elle soit
tangible, elle demeure insuffisante quant aux prérogatives et attributions confiées à la région.
A cette insuffisance d’autonomie s’ajoute l’hégémonie de l’administration centrale en matière
de prise de décision manifestant ainsi un déséquilibre entre celle-ci et la région.
L’équilibre des rapports entre l’administration centrale et la région sera donc l’épine
dorsale du nouveau schéma régional au Maroc. En fait, dans ce nouvel acte de régionalisation
la voie est ouverte à l’instauration de nouveaux rapports entre régions et Etat, basés sur le
partenariat et la régulation plutôt la tutelle.
Ainsi, les régions dans cette dynamique de décentralisation et d’autonomisation vont
devenir les actrices de leur devenir. Les autorités locales qui seront issues du suffrage
universel direct, bénéficieront de larges compétences spécialement d’ordre décisionnel et
exécutif. Elles auront une plus grande attitude pour gérer leurs propres ressources, mobiliser
davantage les différents acteurs locaux, participer à l’élaboration et à la mise en place des
projets structurants et renforcer la compétitivité et l’attractivité de leurs territoires.
Dans cette dynamique de régionalisation souhaitable, la question de la compétitivité
territoriale constitue désormais une priorité. Les régions dans ce nouveau cadre seront
exposées davantage à une double concurrence, à la fois infranationale et supranationale. Les
régions performantes seront celles qui :
– Savent stratifier leur avenir en créant un projet-territoire ;
– Attirent davantage des investissements à la fois nationaux et internationaux

– Ancrent mieux les entreprises, ce qui témoigne de sa participation à des réseaux locaux dans
lesquels l’interdépendance des acteurs et les relations de coopération priment sur les relations
de type hiérarchiques ou strictement marchandes ;
– Innovent constamment, ce qui traduit la capacité d’adaptation du système productif aux
exigences de la mondialisation ;
-Profitent des expériences réussies en matière de régionalisation par le monde.
A l’occasion de cette journée d’étude, les intervenant sont appelés à débattre plusieurs
questions dont notamment :
– Quels sont les aspects institutionnels et réglementaires de la nouvelle région ?
– Pourquoi la compétitivité des régions ?
– Quels sont les déterminants et les secteurs de la compétitivité des régions ?
– Quel modèle de développement territoriale pour la nouvelle région au Maroc ?
Dans le but de mieux structurer les débats scientifiques autour des différentes questions
soulevant de la compétitivité des régions dans le cadre de la régionalisation avancée, nous
proposons, à titre indicatif, les principaux axes suivants :
Axe I : La régionalisation avancée : aspects institutionnels et réglementaires
 Les aspects institutionnels ;
 Les aspects réglementaires.
Axe II : Les déterminants de la compétitivité territoriale
 L’attractivité territoriale ;
 L’innovation territoriale et le projet-territoire ;
 Les ressources humaines ;
 Les moyens de financement
Axe III : Les acteurs de la compétitivité territoriale
 les acteurs locaux (collectivités territoriales, entreprises, associations…)
 L’Etat
Axe IV : les modèles de développement territorial
 Etude de quelques modèles de développement territorial réussis (modèle allemand,
modèle suisse, etc.) ;
 Quel modèle de développement pour l’édification de la nouvelle région au Maroc ?
COMITÉ SCIENTIFIQUE :
M. Hacham BENTAHAR
M. Miloud NAJI
M. Mohammed CHIGUEUR
M. Tahar SAADI
M. Ahmed AZIRAR
M. Hannafi BEN SALEM
M. Mohammed LAHBOUS
M. Mohamed LAHMOUCHI
M. Ahmed BOUDRAA
M. Mohamed REDOUANI

COMITÉ D’ORGANISATION:
M Tahar SAADI
M. Abbas MOKHTARI
M. Abdelaziz KHALFAOUI
M. Mohamed LAHMOUCHI
M. Mourad ZENASNI
M. Abdelghani BENTAHAR
M. Ahmed SAFSAFI
M Nadia CHADLI
M. Hachmi HAMMOU
M. Nadir BOUBKARI
PRICIPALES ÉCHÉANCES:
01 Février 2013 Début de soumission en ligne des propositions de communications.
10 Février 2013 Date limite de dépôt des propositions de communication.
01 Mars 2013 Notification aux auteurs des communications retenues.
01 Mai 2013 Remise de la version finale de la communication.
Soumission des propositions directement par courrier électronique à :
– lahmouchi.mohamed@yahoo.fr
– khalfaziz@hotmail.fr
– mouradzenasni58@gmail.com

UMP Oujda: La Faculté Pluridisciplinaire de Nador Organise une journée d’étude sur La régionalisation avancée
UMP Oujda: La Faculté Pluridisciplinaire de Nador Organise une journée d’étude sur La régionalisation avancée

اترك تعليق

avatar

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.

  Subscribe  
نبّهني عن