UMP Oujda: Journées d’informations et de formations

25091 مشاهدة

UMP Oujda – Oujda Portail: L’Université Mohamed Premier et la Revue de Microbiologie Industrielle Sanitaire et Environnementale organisent des journées d’informations et de formations sur le thème: “Pour un usage intelligent et électrique des ressources documentaires électroniques” les26, 27 et le 28 Avril 2012.

PRESENTATION DE LA REVUE

La création, au Maroc, de la Revue de Microbiologie Industrielle, Sanitaire, et Environnementale (REMISE) répond à un besoin, celui de constituer un espace de recherche, un trait d’union et un forum de débat entre les membres de la communauté des microbiologistes tant au niveau national qu’international, et affiche une ambition, celle de promouvoir et de rythmer la publication des travaux de recherche en matière de microbiologie.

Initialement, la version retenue est électronique dans sa forme, libre au niveau de son accessibilité, annuelle dans son rythme de parution, bilingue au plan de sa version rédactionnelle (français, anglais)

REMISE vise l’excellence en épousant la rigueur et la qualité. Ses colonnes accueillent les travaux de qualité menés au sein ou à l’extérieur des universités, que celles-ci soient marocaines ou étrangères.

Le créneau ciblé s’articule autour de la recherche microbiologique originale et inédite portant sur les champignons, les bactéries, les archéobactéries, les virus et les protozoaires.Cette recherche microbiologique est conçue dans sa typologie aussi variée que complémentaire et enchevêtrée : industrie, santé, environnement.

Dans sa dimension industrielle, REMISE ambitionne la publication des résultats de recherche ayant trait à plusieurs thèmes dont :

– l’agroalimentaire ;– l’agriculture et l’horticulture ;– l’industrie pharmaceutique ;– la production d’énergie et la biomasse ;– la biologie moléculaire ;– l’écologie.

S’agissant de l’agroalimentaire, REMISE vise la publication des résultats de recherche qui couvriront, par exemple, la caractérisation d’activités métaboliques et cellulaires microbiennes (agents de saveurs, émulsifiant, fermentation alcoolique, lactique…) dont l’intérêt pour la maîtrise microbiologique dans les différentes applications des industries alimentaires et biologiques ; l’étude des phénomènes de putréfaction microbienne et les critères de qualité ; les troubles alimentaires d’origine microbienne ; les méthodes d’analyses microbiologiques etc ;

Concernant l’agriculture et l’horticulture, REMISE privilégie les travaux de recherche qui traitent, par exemple, la microbiologie du sol, le compostage, les vecteurs pour la production d’OGM, herbicides, insecticides, hormones végétales –gibbérellin etc ;

Pour ce qui est de l’industrie pharmaceutique, REMISE accorde un intérêt particulier aux travaux de recherche sur les micro-organismes doués de sécrétion d’antibiotiques, de vitamines, autres produits du groupes des antitumoraux, immunosuppresseurs, anti-inflammatoires etc…et/ou la dotation de micro-organismes, par manipulations génétique, d’un pouvoir de synthèse de molécules d’intérêt pharmaceutique.

Quant à la production d’énergie et la biomasse microbienne, REMISE s’intéresse notamment aux résultats de recherche qui couvrent les principales méthodes et techniques utilisées en microbiologie appliquée. En particulier, la fermentation pour la production de biomasse ou de métabolites primaires et secondaires (éthanol, méthane, hydrogène…etc), ainsi que leur méthodes d’extraction et de purification ;

Au niveau de la biologie moléculaire, REMISE ambitionne la publication des travaux de recherche qui utilisent des microorganismes en tant que cellules hôtes pour le clonage moléculaire et aussi de l’apport de la biologie moléculaire aux secteurs industriel, sanitaire et environnemental.

Enfin pour l’écologie, REMISE a pour vocation d’éditer les résultats de recherche qui traitent de la biodiversité microbienne et son impact sur de nombreux domaines (médecine humaine et vétérinaire, agriculture, Sciences alimentaire… etc).

Dans sa vocation sanitaire, REMISE privilégie les résultats de recherche traitant de troubles sanitaires d’origine microbienne, de l’épidémiologie, de la conservation des aliments, des eaux naturelles, de l’air, des procédés de traitement des eaux usées etc.

Dans son aspect environnemental, REMISE se focalise sur les travaux de recherche mettant l’accent sur l’étude des micro-organismes présents dans le milieu naturel (cf écologie ; biodiversité) et leurs interaction avec l’écosystème où ils se trouvent.

NORMES DE PUBLICATION

Présentation des travaux de recherche à publier

 Les travaux de recherche à publier, Auteurs originaux, précisent sur la page de garde le titre en français et éventuellement en anglais précis, concis et complet, les noms et prénoms des auteurs, leurs adresses aussi complète que possible (adresse, tel, fax, e-mail…), la provenance du travail adresse du laboratoire et de l’établissement, l’indication de l’auteur de correspondance.

Jonction du résume et des mots clés

•Résume : il comporte les principaux résultats du travail, sans dépasser 250 mots. Il est rédige en deux langues, en français et en anglais.

•Mots clés : un maximum de 8 mots clés (en français et en anglais) couvrant le sujet du manuscrit.

 

Normes techniques et méthodologiques de publication des Auteurs

•Les titres et sous-titres sont a numéroter en chiffres arabes.

•L’introduction  doit être concise, et définir la problématique et l’objectif du travail en relation avec d’autres travaux réalisés dans le même domaine. Elle élude de constituer une revue exhaustive de la bibliographie.

•La partie ‘matériel et méthodes’  donne un maximum d’informations sur le protocole suivi et les techniques d’analyse utilisées afin de permettre la répétition des expériences du travail.

•Les résultats  comportent la description et la comparaison des résultats obtenus entre eux. La comparaison avec les résultats de la littérature est réservée a la partie discussion. La présentation des résultats peut être faite sous forme de tableaux, figures ou photos, sans faire de répétition d’information. Les photos doivent être enregistrées sous format JPEG.

La numérotation des figures et photos doit se faire en chiffre arabe. La légende sous la figure ou la photo. Pour les tableaux, la numérotation doit se faire en chiffre romain et la légende en dessus du tableau.

•La discussion saisit l’interprétation des résultats et leur comparaison avec la littérature. Elle ne constitue pas une récapitulation des résultats déjà présentés dans la partie résultats. La conclusion s’ajoute a la fin de cette partie de la discussion.

•Les références bibliographiques : seuls les travaux cites dans la littérature ou acceptes pour publication sont admis comme indications bibliographiques. Elles doivent apparaitre :

•Dans le texte : par les noms des auteurs et la date entre parenthèse, selon la présentation suivante :

1 auteur : Hansen (1984) ; 2 auteurs : Hansen et Doubet (1984) ; 3 auteurs et plus  : Hansen et al.(1984).

•Dans la liste des références bibliographiques : les références nécessitent d’être précises, complètes (nom et prénom, année, intitule, numéro de la revue ou ville d’édition d’un ouvrage, année d’édition, page(s)). Leur exactitude reste sous l’entière responsabilité des auteurs des manuscrits.

            Les références doivent être classées dans l’ordre alphabétique. Les travaux effectues par les mêmes auteurs sont classes selon l’ordre chronologique de leur parution. S’il s’agit du même auteur, ou groupe d’auteurs, dans la même année ; ils nécessitent d’être suivie par a, b, c comme dans le texte.

Exemple :

Soulaymani A, Benazzouz B., et Mokhtari A. (1997) : Incidence de la consanguinité sur la viabilité des pigeonneaux.  Rev. Fac. Sci. Mar. 179: 129-133.

Stouthamer AH. (1997) Energetic aspects of the growth of micro-organisms. Pp: 285-315, In Microbial energetics. Ed Haddock BA. and Hamilton WA. Cambridge University Press, cambridge, UK

Indication particulière :

Modalités de publication d’un Auteurs :

Le directeur de la revue établit un accuse de réception des que le manuscrit complet lui parvient. L’Auteurs, sans la page de garde, qui ne contient pas d’indications sur ses auteurs ni son origine est transmis a l’un des rédacteurs en chef. Il est lu par deux lecteurs. L’auteur reçoit la décision et les appréciations et recommandations sur le statut du manuscrit qui peut être :

•accepte sans modification ;

•accepte avec modifications tenant compte des recommandations du comite d’édition. Les auteurs doivent alors faire parvenir a l’éditeur en chef le manuscrit remanie dans un délai ne dépassant pas trois mois. Passe ce délai, le manuscrit sera traite comme une nouvelle soumission ;

•refus avec recommandation de soumettre âpres une refonte majeure ;

•refus.

NATURE ET OBJECTIFS

La REMISE est une revue a vocation strictement scientifique, dont la parution prend un rythme annuel et dont la forme revêt une double version : classique papier et électronique.

La création de la REMISE répond a l’ambition d’accompagner et de fertiliser la dynamique de développement que connait le Maroc en ce début du 21eme siècle et du troisième millénaire au niveau de la recherche scientifique, eu égard en particulier a la multiplication des sites universitaires, des laboratoires de recherche, des formations doctorales qui se renforcent dans le domaine de la biologie.

Outre le trait d’union qu’elle ambitionne de constituer entre les diverses composantes de la communauté scientifique et universitaire, la REMISE s’assigne les principaux objectifs suivants :

1-      Promouvoir un espace de recherche et un forum de débat entre les membres de la communauté des microbiologistes tant au niveau national qu’international, notamment :

• la promotion de la publication des travaux de recherche réalises dans le domaine de la microbiologie ;

 l’organisation ou la organisation de manifestations scientifiques (congres, colloques, journées d’études, tables rondes, conférences, séminaires) ;

2-      Nouer des partenariats avec des universités, des facultés des sciences et d’autres partenaires potentiels

revues, centres et laboratoires de recherche, entreprises et unîtes de production, agences de développement, collectivités territoriales, établissements scolaires, institutions internationales auxquelles le Maroc adhère, associations légalement constituées; 

3-      Mettre en place de nouveaux programmes sur le site web de la REMISE qui encouragent:

•          la création d’opportunités de partage et de transfert des connaissances;

•          la vulgarisation du savoir et de la culture scientifiques ;

•          la promotion de l’approche partenariale multidisciplinaire ;

•          le rayonnement international des compétences en matière de microbiologie.

UMP Oujda: Journées d'informations et de formations
UMP Oujda: Journées d'informations et de formations

اترك تعليق

1 تعليق على "UMP Oujda: Journées d’informations et de formations"

نبّهني عن
avatar
nakiratou
ضيف

Pour un usage intelligent et ELECTRIQUE des ressources documentaires électroniques”

Etes vous sûr qu’il s’agisse du mot ELECTRIQUE?

‫wpDiscuz