UMP Oujda:: Bourses & Mobilité

36910 مشاهدة
Les bourses de la francophonie

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) aribue des bourses pour favoriser la mobilité internationale entre des universités de pays étrangers. Ces bourses concernent des candidat(e)s inscrit(e)s ou en activité dans les établissements membres de l’AUF lors du dépôt de leur candidature et qui projettent de poursuivre, à l’étranger, une partie de leur parcours scientique.

L’appel international à candidatures propose des bourses pour deux des neuf grandes catégories de mobilité offertes par l’AUF. Il s’agit des mobilités visant la formation et le perfectionnement de jeunes chercheurs.

Les dossiers téléchargeables présentent le règlement et le formulaire de candidature, ces documents sont également disponibles auprès des bureaux régionaux de l’AUF.

Les mobilités de formation à la recherche s’effectuent au sein du réseau des établissements membres de l’AUF. Elles conduisent les étudiants francophones à l’extérieur du pays de leur établissement d’origine et leur permettent de préparer une thèse de doctorat. Ces mobilités doivent :

– Etre utiles au développement des universités et des pays du Sud,

– faire l’objet, chaque année, de recherches menées alternativement dans le pays de l’établissement d’accueil et dans le pays de l’établissement d’origine,

– la co-tutelle ou la co-direction seront favorisées.

Qu’est-ce qu’une bourse de formation à la recherche ?

C’est une bourse qui soutient financièrement un étudiant pendant tout ou partie de la préparation de sa thèse. Elle oblige le bénéficiaire à mener des travaux de recherche, en alternance, dans son établissement d’origine (celui où il est inscrit au moment de sa candidature) et dans un établissement d’accueil. Les deux établissements doivent être membres de l’AUF.

Les bourses canadiennes

Depuis 1987, des bourses de haut niveau ont été octroyées aux ressortissants des 37 pays membres de la francophonie admissibles à l’aide publique au développement. Ces bourses, renouvelées annuellement, permettent aux formatrices et formateurs de faire des études dans le domaine de l’enseignement technique et professionnel ou universitaire et d’obtenir des diplômes des meilleures institutions l’enseignement supérieur du Canada.

La grande majorité des anciens boursiers du programme occupent des fonctions de responsabilité leur permettant de contribuer au développement durable de leur pays.

Par ce programme de bourses, le Canada entend intensifier ses liens de coopération avec tous les pays en développement de la francophonie en faisant profiter la jeunesse de ces pays des compétences qui existent dans l’excellent réseau d’universités et collèges du Canada.

Le financement de ce programme relève entièrement du gouvernement canadien qui en a confié l’administration à l’Agence Canadienne de Développement International (ACDI). L’Association des Universités et Collèges du Canada (AUCC) en sont devenu l’agence d’exécution le 1er juillet 2006.

Les bourses offertes par l’Office allemand d’échanges universitaires – DAAD

le DAAD offre aux jeunes diplômés universitaires, enseignants et chercheurs marocains travaillant au sein d’une université ou d’un institut de recherche diérents types de bourses d’études :

– Bourses de recherche pour thésards et jeunes scientiques (DESA/bac+6) à courte durée (d’un à dix mois) et àlongue durée (max. pour un doctorat complet en Allemagne jusqu’à trois ans).

Ces bourses sont attribuées à de jeunes diplômés venant de toutes les branches scientifiques (DESA/bac + 6!) inscrits à un poste-graduation ou à un doctorat et dont la thèse de recherche doit être encadrée par un professeur allemand. L’âge maximum est de 32 ans au début de la bourse.Pour plus d’information, consulter : www.daad.de/extrainfo et www.daad.de/ipp

– Bourses de recherche pour thésards selon le «Modèle Sandwich»

Le «modèle sandwich» se compose d’un système de promotion flexible en plusieurs phases à l’intérieur duquel le candidat au doctorat réalise ses travaux alternativement au Maroc et en République fédérale d’Allemagne selon un ordre établi au préalable et en bénéficiant d’un suivi continuel par les professeurs d’université allemands. Le doctorat se passe dans l’université au Maroc.L’âge limite du candidat au début de la bourse est de 36 ans.

– Bourses d’études artistes (en peinture, sculpture, design, lm, musique) d’une durée d’une année universitaire.

Ces bourses offrent aux candidats des filières arts plastiques, design, film, musique et architecture de suivre des études approfondies non sanctionnées par un diplôme. La durée de la bourse est d’une année. La limite d’âge est fixée à 32 ans au début de la bourse. Les enseignants du supérieur dans les filières susmentionnées peuvent bénéficier aussi d’un séjour de travail (d’un à trois mois) en Allemagne dans le cadre d’une coopération artistique avec une institution allemande.

– Voyages d’études de groupes d’étudiants en Allemagne (pour 10 à 15 personnes et pour une durée de 7 à 12 jours).

La subvention a pour but de procurer à des groupes d’étudiants étrangers, sous la direction d’enseignants du supérieur, des contacts dans leur discipline et des connaissances de la civilisation allemande, et de leur donner au travers de séjours, de visites et de discussions d’information un aperçu de la vie scientifique, économique, politique et culturelle en Allemagne.

Les voyages d’études ne doivent pas durer moins de 7 jours et pas plus de 12 et peuvent être accordés à des groupes d’étudiants d’un établissement d’enseignement supérieur à partir du 3e semestre, sous la conduite d’un enseignant du supérieur. Le nombre des participants doit être de 10 personnes au minimum et de 15 personnes au maximum.

Les demandes devront être déposées auprès de l’Ambassade – derniers délais : le 1er août pour les voyages qui débutent en janvier, février et mars, le 1er novembre pour les voyages qui débutent en avril, mai et juin, le 1er février pour les voyages qui débutent en juillet, août et septembre, le 1er mai pour les voyages qui débutent en octobre, novembre et décembre .

RemarquesLes imprimés de demande de bourses peuvent être retirés auprès de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne –Service culturel – 7, Rue Madnine, Rabat de 9h à 12h du lundi au vendredi ou téléchargés du site internet DAAD / http://www.daad.de/deutschland/de/2.7.3.html. Les dossiers doivent parvenir en 2 exemplaires à l’Ambassade.

Les bourses de la CUD (Belgique)

Dans le cadre du programme des cours et stages internationaux 2008-2009, le CIUF accorde 150 bourses d’études et 70 bourses de stage. Vous trouverez sur ce site : www.cud.be la liste des cours et stages internationaux concernés par les possibilités d’octroide bourses, ainsi que les modalités d’introduction des candidatures et les critères de recevabilité devant être respectés en vue de l’obtention d’une bourse. Ces critères déterminent la conformité des dossiers et sont donc très importants.

Les universités flamandes proposent également des formations aux ressortissants des pays en développement.Pour l’offre proposée par les universités amandes de Belgique, regroupées au sein du Vlaamse Interuniversitaire Raad (VLIR), veuillez consulter le site web suivant : http://www.vliruos.be/.

Les bourses du CNRST

La bourse de recherche est une bourse d’excellence (durée de 03 années maximum) destinée à inciter les meilleurs étudiants à préparer leur thèse de doctorat dans les domaines de recherche considérés comme prioritaires compte tenu des orientations nationales en matière de recherche et développement scientique pour le développement du pays.

Pour être éligible aux bourses de recherche, il faut être:

– titulaire d’un diplôme des études supérieures approfondies ou d’un diplôme équivalent récent,

– inscrit en 1ère année de thèse dans les thématiques prioritaires,

– de nationalité marocaine,

– âgé de moins de 28 ans.

Programme Erasmus Mundus

La «fenêtre» de coopération extérieure Erasmus Mundus tend à un enrichissement mutuel et à un renforcement de la compréhension entre l’Union européenne et les pays tiers. Elle est conçue de manière à favoriser la coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur entre l’Union européenne et les pays tiers grâce à un programme de mobilité facilitant les échanges universitaires et d’étudiants à des fins d’études, d’enseignement, de formation et de recherche.

Les types de mobilité et d’enseignement devant faire l’objet d’un financement dans le cadre du présent appel sont :

– s’agissant des étudiants : possibilités de mobilité pour des études de premier cycle, de maîtrise, doctorales et de troisième cycle,– s’agissant du personnel universitaire : échanges à des fins d’enseignement, de formation pratique et de recherche.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter : http://eacea.ec.europa.eu/extcoop/call/index.htm

ump oujda  جامعة محمد الاول بوجدة
ump oujda جامعة محمد الاول بوجدة

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz