Tour d’Espagne – Greipel, la victoire et le maillot/Eurosport

15671 مشاهدة
Vainqueur de la 4e étape à Liège, mardi, Andre Greipel a récidivé lors de la 5e étape de la Vuelta qui faisait son retour en Espagne, jeudi. L’Allemand, qui a devancé le Belge Tom Boonen et l’Italien Daniele Bennati, en a profité pour s’emparer de la tête du classement général.
Le sprint allemand continue sa razzia sur ce Tour d’Espagne 2009. Vainqueur à Liège, mardi, Andre Greipel a remis ça à Vinaroz, terme de la 5e étape (174km). Après avoir visité les Pays-Bas, l’Allemagne, très rapidement, et la Belgique, la Vuelta retrouvait les routes espagnoles ce jeudi, au lendemain de la première journée de repos. Cette fois-ci encore, l’arrivée a donné lieu à un sprint. Et comme il y a deux jours, en Belgique, c’est le coureur de la Columbia qui s’est imposé.Derrière lui, Tom Boonen et Daniele Bennati, qui avaient lancé le sprint, n’ont pu que constater les dégâts. Tout comme l’Allemand Gerald Ciolek (Milram), le lauréat de la 2e étape à Emmen dimanche et victime d’une chute sans gravité en fin d’étape, mais qui a provoqué une légère cassure. Outre la victoire, la troisième sur un grand Tour (*), la 36e de sa carrière, Greipel s’est emparé du maillot de oro grâce aux 20 secondes de bonifications glanées sur la ligne. Au classement général, le coureur de Rostock devance désormais le Belge de la Quick Step de 6 secondes et l’Italien de la Liquigas de 17.La tentative d’El FarèsLeader depuis son prologue victorieux de Rotterdam, le Suisse Fabian Cancellara (Saxo-Bank) a reculé au 5e rang et compte 27 secondes de retard sur le nouvel homme fort de cette Vuelta. Cinquième de l’étape, comme lundi, William Bonnet a confirmé sa bonne forme actuelle. Le Français de la formation Bbox Bouygues Telecom peut se vanter d’occuper le 7e rang général provisoire à 37 secondes.Après le vent néerlandais et la pluie belge, le peloton a dû faire face à une forte chaleur espagnole. La température a frôlé les 40°C ce jeudi. Avant le sprint final, l’étape avait été marquée par l’échappée, dès le 7e km, de six hommes : Julian Sanchez Pimienta (Contentpolis-Ampo), José Antonio Lopez Gil (Andalucia Cajasur), Matheus Pronk (Vacansoleil), Aitor Hernandez Gutierrez (Euskaltel) et Serafin Martinez (Xacobeo Galicia) et le Français Julien El Farès (Cofidis). Mais comme depuis le début de ce Tour d’Espagne, le peloton et les sprinters allemand avait de nouveau décidé de ne leur laisser aucune chance.(*) En 2008, Andre Greipel a remporté la 17e étape du Tour d’Italie.F-X.R. / Eurosport
cyclisme_espagne1

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz