Sou9 Tafahoum

22493 مشاهدة

Alem Mhammed/ Oujda Portail: Oujda le 26 Novembre 2012, Bonsoir tout le monde, c’est à dire à tous mes chers collègues capables, au-delà de la production facile de phrases supposées relever d’un quelconque discours de positionnement facile et facilement conduisant à un exorcisme (non-professionnel) via une production de phrases non-ancrées dans le « débat » -actuellement de “circonstance”-…

Bienvenue au discours de positions (salutaire et professionnel), non aux discours “sédimentés”…ne nous trompons pas de cible et cherchons le “défouloir” là où il est est réellement porteur…au nom de ceux qui attendent autre “chose” de nous… Il aura suffi que le “verre soit -déclarative ment”- trop plein pour tous pour que l’on se transforme en anthropophage professionnels ? Non, mais !!!!!!!!!!!! …nous les héritiers de l’époque héroïque…qui avons consenti les sacrifices quand il le fallait ????

Malek Chebel définit dans son “Dictionnaire des symboles Musulmans” (éditions Albin Michel, 1995, Paris) la notion de sacrifice tel que suit : “le sacrifice dans l’Islam est de deux sortes : tout d’abord, le sacrifice est offrande, chaque fois qu’il est pratiqué isolément. Il est communiel chaque fois qu’il pratiqué collectivement”… Où en sommes-nous du « collectif » et de l’ « individuel » ?

En fin de carrière et d’existence, cela ma chagrine de l’effort sur l’acharnement sur tout ce qui nous « sépare » en ces jours de « sou9 tafahoum » par rapport à une “navigation” déficitaire entre ce sur quoi nous demeurons “sédimentés”…et l’autre « facette » de la médaille, celle sur laquelle figure (ou non) la superposabilité normalement attendue entre le « dire et le faire » ( Austin)…

La “Zerda” professionnelle ne figure plus sur les mises à jours des logiciels sur lesquels nous sommes dans nos petits souliers par rapport à ceux dont nous déterminons l’avenir, les otages ; ces enfants qui “valident” nos petites querelles, qui que nous soyons (je parle de toutes et de tous, à commencer par moi-même….)

Chacun d’entre nous devrait être en mesure de se faire auditer…ne serait-ce que par et pour lui-même !!!!!!!!!! En dernier ressort, je me permets d’énoncer une petite “vérité” : c’est quand nous perdons notre “essence professionnelle” –du début …- d’enseignants -compétents- que nous cherchons les parapluies phraséologiques, stériles et pourfendeurs des droits des “p’tites têtes-otages”… en versant dans la standardisation dépassée de la maximisation de notre “discours confortablement exportable”…

En fin de carrière, en fin de vie, je me dis que c’est à la société, aux parents… de nous auditer tous, quels que nous soyons…

Sou9 Tafahoum
Sou9 Tafahoum

Mhammed Alem

mhammedalem@yahoo.fr

عالم امحمد

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz