SM le Roi accomplit la prière du vendredi à la mosquée Tariq Ibn Ziyad à Tanger

28314 مشاهدة

Tanger-SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, a accompli la prière du vendredi à la mosquée Tariq Ibn Ziyad à Tanger.
SM le Roi accomplit la prière du vendredi à la mosquée Tariq Ibn Ziyad à Tanger
SM le Roi accomplit la prière du vendredi à la mosquée Tariq Ibn Ziyad à Tanger

Dans son prêche, l’imam a commencé par souligner la haute signification de la célébration par la Oumma islamique du 1er Moharram, marquant le début du nouvel an de l’Hégire, en ce sens que l’adoption de ce calendrier tient au fait que l’émigration du Prophète de la Mecque vers Médine, constitue un tournant qualitatif crucial dans la propagation du message islamique, que Dieu a voulu ultime Révélation donnée aux humains par l’entremise du Prophète Sidna Mohammed, prière et bénédiction sur Lui.

En effet, après avoir passé treize ans à La Mecque Sainte à appeler la tribu de Qoraïch et celles des environs à embrasser la foi et rompre avec le polythéisme, ajoute l’imam, le Messager de Dieu a reçu ordre divin d’émigrer vers la ville Sainte de Médine ou l’appel de Dieu a reçu un large écho auprès de ses tribus.

Durant son émigration pour Médine, avec Son compagnon Abou Bakr Essidik, que Dieu l’agrée, le Prophète Sidna Mohammed était armé de sa seule foi, de sa force de conviction et de la confiance totale en le succès assuré par le Tout-Puissant à la cause de l’Islam naissant. Nulle inquiétude ou doute n’ont jamais effleuré le coeur du Prophète durant ces péripéties, malgré les circonstances pénibles ayant marqué cette entreprise, a poursuivi l’imam mentionnant la référence à cet épisode dans le Saint Coran.

L’imam a indiqué que Sidna Abou Bakr Essidik ne redoutait pas tant un quelconque méfait qui pourrait l’affecter personnellement, mais se faisait plutôt du souci pour la sécurité du Prophète, craintes que le Messager de Dieu a dissipées en assurant son compagnon qu’aucun désagrément ne pourrait leur arriver sachant qu’ils sont sous la protection bienveillante de Dieu.

Si vous ne voulez pas prêter assistance au Prophète, Dieu lui a déjà prêté la Sienne lorsque, chassé par les négateurs et se trouvant dans la grotte avec son seul compagnon, il disait à celui-ci : «Ne t’afflige pas ! Dieu est avec nous.» (Coran)

Les significations de l’épisode de l’Hégire sont d’une profondeur qu’elles ne sauraient être appréhendées en la circonstance, a dit l’imam, soulignant que les enseignements a tirer de cette page lumineuse de l’islam sont nombreux en ce qu’ils renvoient aux obligations qui incombent à tout musulman qui se doit d’emboiter le pas aux valeureux prédécesseurs, par son attachement à accomplir une hégire (exode) d’un autre genre, celle qui consiste à se départir de tout comportement qui l’éloigne de l’essence même de la foi islamique.

Il s’agit en l’occurrence, a-t-il expliqué, de se départir du doute et du scepticisme vers la certitude de la foi, de la paresse vers le labeur bénéfique pour soi et autrui et de l’indifférence et du négativisme pour l’engagement fervent dans les bonnes actions et les Âœuvres d’édification de la collectivité. Il importe aussi de rejeter la rancÂœur et la haine pour cultiver l’amour, la compassion et la solidarité, et de façon générale, s’inscrire dans la voie de la vertu.

Pareille acception de l’Hégire, commande donc à titre individuel et collectif d’opérer le changement salutaire, ce qui requiert de consentir les sacrifices nécessaires à cette fin, surtout, a-t-il dit, lorsque la oumma se trouve dans une phase délicate pour faire valoir ses droits et contrecarrer les visées malveillantes de ses détracteurs.

C’est au prix de tels sacrifices que la Oumma est assurée du soutien promis par Dieu, dont les décrets émanant de Sa Toute Puissance sont imparables à l’endroit des contradicteurs et malveillants.

L’imam a souligné que les vrais croyants sont voués au salut face aux entreprises malfaisantes pourvu qu’ils fassent provision de foi et s’en remettent entièrement à Dieu en suivant avec dévolution ses prescriptions.

A la fin de son prêche, l’imam a imploré le Tout-Puissant d’accorder soutien et assistance à SM le Roi, Amir Al Mouminine, protecteur du culte et de la religion, de préserver le Souverain en tant que source de bienfaits pour la Oumma et de Le combler en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale.

L’imam a également élevé les prières au Très-Haut d’entourer de sa sainte miséricorde feu SM Hassan II et feu S.M. Mohammed V et de les accueillir dans Son paradis parmi les Prophètes, les saints et les vertueux.

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz