Rencontre à Oujda sur l’impact socio-économique du Projet de développement rural Taourirt-Tafoughalt

31747 مشاهدة

Rencontre à Oujda sur l’impact socio-économique du Projet de développement rural Taourirt-Tafoughalt

Lancé en 1998 et achevé en juin dernier, le PDRTT a été doté d’un investissement global de 446,6 MDH, financé à hauteur de 46,3 pc par l’Etat, 39,4 pc par le Fonds international de développement agricole (FIDA) et 14,3 pc par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

La population de la zone du projet est évaluée à environ 100.671 personnes (14.000 ménages) relevant de 13 communes rurales des provinces de Taourirt et Berkane et de la préfecture d’Oujda-Angad, a indiqué le directeur régional de l’agriculture, M. Abderrahmane Naili, à l’ouverture de cette rencontre, organisée par la direction du PDRTT en partenariat avec le FIDA.

L’ensemble des partenaires du PDRTT sont réunis pendant deux jours pour mettre le point sur les acquis accomplis dans le cadre de ce projet “réussi” qui s’est fixé comme objectifs l’amélioration des conditions de vie de la population bénéficiaire, la protection de l’environnement, la conservation des ressources naturelles et l’intégration des activités dans la dynamique économique et sociale de la région, a-t-il dit.

Les réalisations du projet ont touché les différentes composantes de la production agricole, a ajouté M. Naili, citant l’aménagement agro-pastoral et sylvo-pastoral, l’intensification de la production, l’intégration de la femme rurale dans le processus de développement et la promotion de l’emploi des jeunes, la création d’organisations professionnelles, l’aménagement foncier et hydro-agricole et le développement de l’irrigation.

Il a été procédé notamment à la plantation d’arbustes fourragers sur une superficie de plus de 17.000 hectares, la construction de retenues d’eau et l’aménagement de points d’eau, la distribution de 865.000 plants d’oliviers, d’amandiers et de caroubiers, la création de plusieurs centres de collecte du lait, l’achat de géniteurs ovins et bovins, et la distribution de plus de 2100 ruches pleines, a-t-il expliqué.

Mettant l’accent sur le rôle des organisations professionnelles dans la préservation des acquis du PDRTT et dans la promotion du développement durable au niveau local, M. Naili a fait remarquer que les initiateurs de ce projet ont favorisé la création de 240 coopératives, associations, fédérations et unions de coopératives.

Pour ce qui des réalisations au profit de la femme rural, M. Naili a souligné la création de sept centres d’animation pour femmes et le financement de nombreuses activités génératrices de revenus, émettant le souhait de voir cette rencontre déboucher sur des recommandations pratiques et donner lieu à des projets qui peuvent être insérés dans le plan agricole régional.

De son côté, M. Kamil Hajjiyat, représentant du FIDA, a indiqué que depuis 1997 le Fonds a contribué au financement de 11 projets au Maroc avec une enveloppe budgétaire estimée à 164 millions de dollars américain, notant que quatre projets sont en cours de réalisation.

Rappelant que le PDRTT a été réalisé dans le cadre d’une approche participative, M. Hajjiyat a estimé que ce projet a favorisé l’organisation des bénéficiaires, l’ouverture de nouvelles perspectives pour la commercialisation des produits de terroir, l’amélioration des revenus des femmes et des jeunes, la promotion du développement durable, l’exploitation rationnelle des ressources naturelles et le développement du partenariat.

Les autres intervenants ont mis en avant l’importance de saisir les opportunités offerts par le Plan Maroc Vert, plus particulièrement le Pilier II relatif à l’agriculture solidaire.

Rencontre à Oujda sur l'impact socio-économique du Projet de développement rural Taourirt-Tafoughalt
Rencontre à Oujda sur l'impact socio-économique du Projet de développement rural Taourirt-Tafoughalt

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz