Réforme constitutionnelle : Mennouni remet le texte au roi Mohammed VI

10290 مشاهدة

Oujda Portail: Oujda 15 juin 2011, La Commission consultative de révision de la constitution a remis ce vendredi 10 juin la première mouture du projet de constitution. Soit trois mois jour pour jour après l’installation de cette Commission, au lendemain du discours royal du 9 mars. Le roi Mohammed VI, a chargé son conseiller, Mohammed Moâtassim, de remettre le texte, dans les plus brefs délais, aux chefs de partis et aux représentants des centrales syndicales pour amendements.
Le texte tant attendu est finalement prêt. Et le roi Mohammed VI l’a reçu des mains du président de la CRCC, Abdelatif Mennouni, ce vendredi 10 juin à la résidence royale de Oujda. Le souverain a salué « le caractère novateur du travail accompli » et adressé ses félicitations au président et aux membres de la Commission. 

Après Mennouni, c’était au tour de Mohammed Moâtassim d’être reçu par le roi. Ce conseiller royal est également président du Mécanisme politique de suivi, de concertation et d’échange de vues concernant le projet de révision de la Constitution. Il a remis un rapport de synthèse sur les requêtes et propositions faites par les chefs de partis politiques et des centrales syndicales après la présentation des grandes lignes de la Constitution par Ménnouni, lundi dernier.

Des pouvoirs du roi au Premier ministre

Des amendements, partis politiques et syndicats auront peut-être à en faire de nouveau. Car le texte leur sera remis dans les « plus brefs délais ». C’est à l’issue de cette étape que la version amendée devrait être retournée au roi avant l’organisation du référendum. On avance déjà la date du 7 juillet prochain pour la tenue de ces consultations populaires. Mais officiellement, c’est encore le silence sur la date du référendum.

Le texte remis ce vendredi à Mohammed VI n’a pas encore été rendu public, à l’heure où nous écrivons ces lignes, mais il devrait renforcer les pouvoirs du Premier ministre et réduire les prérogatives royales : « Les pouvoirs du roi connaîtront une réduction importante au profit du Premier ministre », confirme un membre de la Commission de Mennouni, qui s’est confié à l’AFP. C’est à ce « Président du gouvernement » que reviendra le pouvoir de nommer et de révoquer les membres de son équipe. De même que les prérogatives de nomination aux hautes fonctions de l’Etat (walis, gouverneurs, ambassadeurs) ainsi qu’aux postes-clés dans les entreprises publiques.

Réforme constitutionnelle : Mennouni remet le texte au roi Mohammed VI
Réforme constitutionnelle : Mennouni remet le texte au roi Mohammed VI

Oujda Portail – Yabiladi

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz