Qui incriminer : l’auteur de l’action ou celui de la réaction ? Celui qui a dit ou celui qui a répondu ?/Oujda: Zaid Tayeb

102892 مشاهدة

Oujda: Zaid Tayeb/ Oujda le 16 janvier 2014, “Qui incriminer : l’auteur de l’action ou celui de la réaction ? Celui qui a dit ou celui qui a répondu ?”

Il y a quelque temps des voix se disant illuminées et en accord avec le développement, le progrès et l’évolution de la société, de la société policée s’entend, s’élèvent pour demander l’ouverture d’un débat sur la révision de certains versets du Saint Coran incompatibles et discriminatoires, à leurs yeux, avec ce qu’ils disent le développement, le progrès et l’évolution, à l’égard de la femme. Les verstes dont il est question concernent l’héritage et la polygamie. Ils réclament l’égalité dans la répartition de l’héritage entre l’homme et la femme et l’incrimination de la polygamie. Ces personnes dont la chaîne de télévision nationale 2 M à référentiel laïc colporte les idées perverses contraires aux principes de la Constitution marocaine qui stipule dans son troisième article que ‘’l’Islam est la religion d’Etat , qui garantit le libre exercice des cultes’’ et aux commandements de Dieu Qui accorde à l’homme le double de la femme dans le partage de l’héritage et le droit d’avoir plus d’une épouse, se prennent déjà pour Luther et Calvin pour être les instigateurs d’un protestantisme musulman à l’image du protestantisme chrétien. Ces personnes et cette chaîne de télévision sont allées trop loin dans leurs attaques contre la religion musulmane et par conséquent contre l’ensemble des Musulmans, non pas ceux simplement de notre pays mais de tous les Musulmans du monde. En effet, quel Musulman, quelle que soit sa nationalité accepterait que l’on attente à l’Islam en attentant à son Livre Saint? Les invités de 2 M, à savoir trois laïcs et deux islamistes dont l’un a fait figure de simple comparse donnent l’idée que la manœuvre de la chaîne de télévision nationale est préméditée puisque le débat est faussé d’avance par ce déséquilibre flagrant dans le nombre des antagonistes largement favorable en nombre aux ennemis de l’Islam qui dépareille le débat à leur profit en taux de prises de parole. De plus, le thème du débat a été choisi délibérément pour mettre en évidence la culpabilité de l’Islamisme en général et des islamistes incriminés, à savoir les deux hommes de religion dont 2 M a montré quelques séquences, en guise d’illustration à valeur d’argument matériel. Par impartialité, la chaîne 2M aurait dû montrer au public les séquences de celui qui consentait à voir sa famille barboter dans la bassesse et la turpitude et de cet autre impie qui voulait ouvrir un débat sur la révision de certains versets coraniques pour soi disant rendre justice à la femme. Il faut noter à ce sujet que les deux hommes de religion n’ont fait que régir à des propos immoraux et antireligieux proférés par des laïcs et des athées. S’il y a quelqu’un contre qui le parquet devait ouvrir une enquête, c’est bien contre ceux qui ont dit et non contre ceux qui ont répondu. Dieu ne nous met-Il pas en garde contre nos actions qui pourraient engendrer des réactions inattendues quand Il dit dans Sourate Al Anaam( Les bestiaux) verset 108 ce qui suit ?:’’ Et n’insultez pas ceux qui invoquent en dehors d’Allah, car alors ils insulteraient Allah par inimitié et sans science aucune. Nous parons ainsi d’attraits flatteurs, aux yeux de chaque nation sa propre action. Ensuite vers leur Dieu sera leur retour ; et puis Il les informera de leurs œuvres passées’’*. La sagesse attribuée à Ali ( que Dieu l’agrée) ne nous enseigne-t-elle pas qu’aux bonnes actions les bonnes réactions, qu’aux mauvaises les mauvaises, et que le premier ayant entrepris la bonne ou la mauvaise action est à bien ou à mal considérer ? **En conséquence, il est plus qu’évident que ce sont les laïcs et les sans la fois qui commencent toujours les hostilités parce qu’ils tirent leur force et leur pouvoir des partis, des syndicats ou des associations qui les protègent en instaurant une dictature du silence qui naît de la force cachée ou manifeste de l’intimidation. Les autres, les Islamistes isolés comme ceux que La chaîne nationale 2M a montrés le verbe dans la bouche pour les accabler devant le public présent et les téléspectateurs à travers le royaume, paient le prix de leurs réactions en se faisant traduire en justice. Mais les spectateurs sur le plateau, malgré toute la mauvaise volonté de l’animateur qui s’évertuait vainement de les en empêcher, nous les avons vus applaudir chaudement l’islamiste à la barbe bien fournie et au visage rayonnant qui citait les versets du Coran comme arguments empruntés à Dieu et non pas ceux pour qui un leader politique était considéré comme une autorité dans un débat à caractère religieux.Zaid tayeb

ولا تسبوا الذين يدعون من دون الله فيسبوا الله عدوا بغير علم كذلك زينا لكل أمة عملهم ثم إلى ربهم مرجعهم فينبئهم بما كانوا يعملون ( 108الأنعام ) . الخير بالخير والباديء أكرم والشر بالشر والباديء أظلم**

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz