Que reprocher à monsieur Benkirane ?/ Oujda: Zaid Tayeb

ع. بلبشير31 ديسمبر 2015آخر تحديث : منذ 4 سنوات
Que reprocher à monsieur Benkirane ?/ Oujda: Zaid Tayeb
رابط مختصر

Que reprocher à monsieur Benkirane ?

Oujda: Zaid Tayeb

  Jamais campagne de dénigrement et de médisance contre un premier ministre marocain n’a été  aussi violente et aussi démesurée par son discrédit et sa déconsidération que celle  menée contre monsieur Abdelilah Benkirane, le premier ministre actuellement au pouvoir. Les personnes dont je suis régulièrement les écrits ou les commentaires sur Facebook, sont d’une telle animosité et d’une telle rancune envers le premier homme du gouvernement que le cœur de l’honnête citoyen se resserre à s’étouffer. Et je me demande avec beaucoup de regret et  d’amertume quels sont les crimes de cet homme que les urnes ont porté au pouvoir pour qu’il soit la cible de tant de haine et de rancœur que lui vouent des voix qui se réclament de la gauche, de ses différentes composantes et des  groupuscules gravitant dans sa sphère. Ils lui tombent dessus en nuées avides et voraces pour lui faire endosser, lui et son parti, tous les malheurs qui frappent le pays et la oumma depuis son arrivée au pouvoir. Il est clair que si toutes ces flèches sont pointées vers Benkirane en personne, il n’en est pas moins clair que c’est le parti dont il est le leader qui en est la cible.

     Un bref regard dans le proche passé du pays est nécessaire pour faire comprendre à ces voix que la rage aveugle, qu’elles visent la mauvaise personne et le mauvais parti, et qu’au lier d’en vouloir à monsieur Benkirane et à sont parti qui ne sont au pouvoir qu’il y a à peine quatre ans, ils devaient pointer de l’index les gouvernements antérieurs qui ont présidé à la destinée du pays.

 

 -Sous quel gouvernement a été privatisée la SAMIR, actuellement en déroute, qui doit à l’Etat 43 milliards de dirhams d’impayés et dont les employés sont menacés à tout moment d’une mise à la prote pour que soit mise en cause la responsabilité de monsieur Benkirane et de son parti ?

 

 -Sous quel gouvernement a été  instauré le départ volontaire de la fonction publique en ayant alloué aux 38000 partants un magot en plus d’une  retraite calculée sur la base de 2,5/an une fois l’âge limite atteint  pour que soit mise en cause la responsabilité de monsieur Benkirane et de son parti?

 

 -Sous quel gouvernement ont été arnaqués 30000 chômeurs, dans ce qu’il est appelé le scandale Ennajat’’, en leur ayant fait miroiter un avenir certain et durable sur des bateaux émiratis et après leur avoir fait payer un examen radio de 900 dirhams par personne dans une clinique de Casa pour que soit mise ne cause la responsabilité de monsieur Benkirane et de son parti ?

 

 -Sous quel gouvernement ont été instaurées les retraites, contraires au droit et à la légalité, des députés et des ministres  pour que soit mise en cause la responsabilité de monsieur Benkirane et de son parti?

 

 – Sous quel gouvernement a été mise en place l’Instance Equité et Réconciliation et à qui ont profité le plus les indemnités allouées aux ‘’victimes’’ des ‘’années de plomb’’ pour que soit mise en cause la responsabilité de monsieur Benkirane et de son parti ?

 

 -Sous quels gouvernements la Caisse Marocaine des Retraités avait-elle donné des signes d’effondrement et pourquoi rien n’a été entrepris pour la redresser au moment où elle menaçait de tomber pour que soit mise en cause la responsabilité de monsieur Benkirane et de son parti ?

 

 

   Ce tour d’horizon est nécessaire, et restons-en à ces points, pour rendre à la raison ces voix qui revendiquent sans espoir de l’obtenir la tête de monsieur Benkirane et la chute de son gouvernement. Ces voix composées dans l’essentiel de la gauche et de l’agrégat qui le compose et qui en fait le volume non la force et la puissance avancent dans l’ignorance qu’ils sont sans le savoir que le présent est tributaire du passé, que la conséquence suit inéluctablement la cause dans une relation de cause à effet. Il leur faut rappeler que monsieur Benkirane, son parti et le gouvernement de coalition réparent le mal causé au pays par la politique des  gouvernements antérieurs à celui en place et en particulier par celui de gauche et celui de droite sorti de manière inexpliquée de cette coalition. On comprend bien que la faucille et le marteau ainsi que le béret frappé de l’étoile rouge motivent leurs revendications surannées et désuètes. Mais, hélas ! A chaque temps ses hommes et les hommes de celui-ci sont monsieur Benkirane et sa troupe au gouvernement.

1
اترك تعليق

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
enseignant Recent comment authors

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.

  Subscribe  
نبّهني عن
enseignant
ضيف
enseignant

qu’a fait ton idole benkirane contre la malversation qui gangrène le pays
pourquoi li n’ose pas toucher aux retraites des ministres et parlementaires alors qu’il s’acharne contre des pauvres fonctionnaires
benkirane est un lâche
il est nul dans tous les domaines
vous n’avez qu’à le comparer avec valls ou rajoy pour constater combien il est faible
à bon entendeur salut