Quand l’enseignement du français devient une agression !

15198 مشاهدة

Imaginez un professeur de français de haut niveau qui chercherait à expliquer les enjeux d’un texte littéraire classique, à faire identifier les figures de style et à parler du choix esthétique de l’auteur à des adules qui viennent pour des cours d’alphabétisation. C’est «fantastique » direz-vous, n’est-ce pas ? Si ce même professeur leur proposait un sujet de production écrite où ils seraient amenés à définir le thème, à poser une problématique et à consolider leur thèse par des arguments pertinents, vous diriez certainement qu’il devient complètement « dingue » ce pauvre enseignant!! Eh bien avec l’Option originelle (assil) au lycée Jabler Ibn Hayan, c’est exactement le cas ! Les Recommandations pédagogiques sont claires ! Le même programme pour tout le monde ! Le même cadre de référence pour toutes les options ! On a dit que l’épreuve du régional serait un peu facile pour l’Option originelle. Mais cette année c’est tout à fait le contraire qui s’est produit ! Des apprenants encore au stade de déchiffrage, avec un niveau élémentaire en grammaire, en conjugaison, en orthographe… Au bout de la séance, parfois ils déclarent franchement : « Monsieur on ne comprend pas, vous vous fatiguez pour rien». Dans une pareille situation, l’enseignant a le choix entre deux attitudes : oublier le programme et faire des exercices du niveau A, ou enseigner le français en arabe ! Tous les efforts d’adaptation sont inutiles. Oui, la preuve c’est les résultats de l’examen régional de cette année: la première note en français était 04 sur 20 !
C’est une situation vraiment inhumaine ; c’est humiliant, aussi bien pour l’élève pour l’enseignant. Qui a décidé ce programme ? La partie marocaine ou la partie française ? On ne sait pas.Il est vrai que cette année les résultats de nos élèves de 1ère bac ont été plus ou moins suffisants surtout pour les scientifiques. Dans notre lycée, sur 70 candidats, 40 ont eu la moyenne ; mais le problème de l’échec persiste chez les littéraires : sur 100 élèves, seuls 08 ont obtenu la moyenne à l’examen régional !Nous sommes encore loin du niveau moyen, mais en tout cas l’enseignement des œuvres intégrales aux élèves de l’option originelle reste une « agression ».Mohamed ES SBAI

Quand l’enseignement du français devient une agression
Quand l’enseignement du français devient une agression

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz