Parité ou pauvreté : quelle priorité ?

14441 مشاهدة

Oujda Portail: Nul n’ignore que la priorité des priorités pour le peuple marocain, c’est la lutte contre la pauvreté et le chômage. C’est la raison pour laquelle les Marocains ont voté pour le PJD le 25 novembre dernier. Ce parti n’avait pas cessé de réitérer que le Maroc souffre d’une injustice sociale énorme. En effet, une minorité de parvenus et de corrompus détient le pouvoir politique et économique, ainsi que tous les privilèges possibles. Mais la majorité écrasante du peuple souffre de l’exclusion et de la misère. Alors tout le monde attend avec impatience des mesures concrètes dans ce sens. Or, une grande partie de notre élite cherche à nous faire croire que la priorité est plutôt la parité, c’est-à-dire le partage du pouvoir entre hommes et femmes ! D’où le « tapage » déplacé d’une poignée de féministes devant le Parlement jeudi dernier.

Ces dames qui vivent dans le luxe et l’aisance ne se soucient nullement de la faim du peuple, ni de la liberté de la presse, ni de Racid Nini ou des Salafites qui sont derrière les barreaux pour leurs idées. La priorité des priorités, pour elles, est non le partage équitable des richesses d pays, mais plutôt le partage équitable des portefeuilles entre hommes et femmes ! Peu importe le niveau de ces femmes ou leurs compétences. Autrement dit, ces femmes désirent gratuitement des postes de ministre sans qu’elles soient élues par le peuple. Nous ne sommes pas contre le principe de parité, bien qu’il ait été imposé par les sphères franco-laïques, voire franc-maçonniques, seulement, il faut avouer que la pauvreté nous emble plus prioritaire que la parité.

Le temps de ce bavardage est révolu ! Il est donc grand temps que ces minorités gâtées se taisent pour laisser les élus du peuple faire leur travail. Nous savons tous que ces ONG sont subventionnées de l’extérieur pour un agenda bien défini. Mais en contrepartie, le gouvernement Benkirane devrait s’ouvrir sur les compétences (hommes et femmes) qui sont cachées parmi le peuple. Ces vrais représentants du peuple sont appelés maintenant à participer efficacement au développement du pays et, du coup, occuper la scène médiatique longtemps monopolisée par les « faux militants ».

Parité ou pauvreté : quelle priorité ?
Parité ou pauvreté : quelle priorité ?

Mohamed ES SBAI

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz