Ouverture de la 4e édition du Festival International du Raï à Oujda

20110 مشاهدة

Forts de la réussite des trois précédentes éditions qui ont attiré un public de plus en plus nombreux et soucieux de satisfaire les différents goûts musicaux, les organisateurs ont préparé pour cette manifestation culturelle, placée sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, un programme riche et varié réservant une place privilégiée à la musique des régions.

Quelque 500.000 personnes sont attendues lors de cette édition, organisée par l’Association Oujda Arts (Aoa) en partenariat avec la wilaya d’Oujda.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de la ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, Nouzha Skalli, du wali de la région de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angda, Abdelfettah El Houmam, du maire de Lille (France) et invitée d’honneur de cette édition, Martine Aubry, du président de la commune urbaine d’Oujda, Omar Hjira, et de plusieurs autres personnalités du monde la culture et de l’art.

Le festival a démarré sur les chapeaux de roues avec des concerts de grande qualité donnés par une pléiade de stars de la musique raï, amazighe et gnaouie pour fêter ensemble dans la capitale de l’Oriental les musiques des régions.

Hassan El Berkani, Cheb Kader, Tachinouit, Hamid El Kasri et Reda Taliani ont littéralement enflammés la scène du festival, à proximité du stade d’honneur, et subjugué un public tout en émotions et sans débordement.

Bien connus pour la singularité de leurs registres musical et artistique, les artistes invités, qui ont donné le ton de cette édition, ont été vivement applaudis par les dizaines de milliers de personnes qui sont venues vivre des moments magiques et mémorables.

Lors de cette première soirée qui s’est poursuivie jusqu’à une heure tardive, la température est souvent montée au zénith, surtout lorsque l’incontestable Hamid El Kasri et la diva de la chanson amazigh Tachnouit se sont réunis sur scène pour chanter pour le grand bonheur du public le célèbre tube «Laâyoune aïnia».

Fondé sur l’ancrage de la musique raï dans la région de l’Oriental et son ouverture sur d’autres genres musicaux contemporains, le Fir porte fièrement cette année les couleurs des musiques des régions. L’Andalousie étant l’invité d’honneur de cette manifestation, inscrite désormais dans l’agenda culturel de la ville d’Oujda.

Ouverture de la 4e édition du Festival International du Raï à Oujda
Ouverture de la 4e édition du Festival International du Raï à Oujda

Par MAP

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz