Oujda: SM le Roi préside à la cérémonie d’ouverture des deuxièmes Assises nationales de l’énergie

19318 مشاهدة

Oujda- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, mardi à Oujda, la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition des Assises nationales de l’énergie, placée sous le thème “Les énergies vertes, un élan pour le Maroc”. 

– Le Souverain préside la cérémonie de signature de cinq conventions relatives au développement des énergies renouvelables.

– Une puissance nouvelle de 3.640 MW sera installée à fin 2015 pour un investissement de près de 73 milliards de DH.

Au cours de cette cérémonie, il a été procédé à la projection d’une vidéo retraçant l’état d’avancement des différents chantiers lancés dans le cadre de la stratégie énergétique nationale, adoptée en mars 2009.

Par la suite, la ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Mme Amina Benkhadra, a présenté devant SM le Roi le bilan des réalisations et des perspectives d’achèvement des programmes inscrits dans la stratégie énergétique nationale qui a pour principaux objectifs de sécuriser l’approvisionnement du Maroc en diverses formes d’énergie, d’en assurer la disponibilité et l’accessibilité à des prix raisonnables et de rationaliser leur utilisation tout en préservant l’environnement.

Elle a souligné que cette stratégie, déclinée en plans d’action à court, moyen et long termes, est en marche accélérée et sa mise en oeuvre donne des résultats tangibles.

Evoquant les projets à court terme (2008-2012), la ministre a indiqué que plusieurs réalisations sont enregistrées dans le cadre du Plan national des actions prioritaires (PNAP) qui prévoit le renforcement de l’offre électrique pour assurer l’équilibre avec la demande et la mise en place des premières mesures d’efficacité énergétique, notant qu’au cours de cette période, 1.756 MW de puissance nouvelle et différents réaménagements électriques auront été installés pour un investissement global de plus de 24 milliards de DH.

Pour la période 2013-2015, Mme Benkhadra a annoncé la mise en production de nouvelles centrales électriques, citant à cet égard l’extension de la centrale électrique à charbon propre de Jorf Lasfar, la construction d’une centrale électrique à charbon propre à Safi, la réalisation de la centrale solaire de Ouarzazate de 500 MW, de différents parcs éoliens de 570 MW et de deux projets hydro-électriques, le complexe El Menzel-Mdez et la STEP Abdelmoumen totalisant 550 MW de puissance.

Elle a indiqué qu’à fin 2015, une puissance nouvelle de 3.640 MW sera installée, nécessitant un investissement de près de 73 milliards de DH.

A l’achèvement en 2020 des programmes prévus dans le cadre de la stratégie énergétique nationale, 42 pc de la capacité de production électrique installée sera d’origine renouvelable, a indiqué la ministre de l’Energie, indiquant que la totalité de la puissance additionnelle de toutes origines créée au cours de la période 2008 à 2020 sera de 9.246 MW.

Concernant les postes d’emploi à générer grâce à la mise en oeuvre des plans de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, ils atteindront 50.000 postes de travail directs permanents à l’horizon 2020, dont 12.000 dans le solaire et l’éolien, a poursuivi Mme Benkhadra.

A cette occasion, SM le Roi, que Dieu L’assiste, a présidé la cérémonie de signature de cinq conventions. La première convention relative à la création d’un Institut des métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique a été signée par M. Salaheddine Mezouar, ministre de l’Economie et des finances, Mme Amina Benkhadra, M. Jamal Rhmani, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, M. Ali Fassi Fihri, Directeur général de l’Office national d’électricité (ONE) et M. Mustapha Bakkoury, président du directoire de Moroccan Agency For Solar Energy (MASEN).

Elle a été également signée par MM. Said Mouline, directeur général de l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, Youssef Tagmouti, président de la Fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables, et Abdelhamid Souiri, président de la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques.

La deuxième convention se rapporte à l’appui à l’investissement industriel dans les filières des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Elle a été signée par M. Salaheddine Mezouar, Mme Amina Benkhadra et M. Ahmed Réda Chami, ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies.

Il s’agit également d’un accord-cadre de coopération dans les domaines de la recherche et du développement du photovoltaïque. Cet accord a été signé par Mme Amina Benkhadra, ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement et présidente du conseil d’administration de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergie nouvelle et M. Rutger Schlatmann, directeur du Centre de compétences des couches minces et de nanotechnologie “Helmholtz Center Berlin for Materials and EnergyGmbH-HZB”.

Quant à la quatrième convention relative au renforcement (100 MW) et à l’extension (200 MW du parc éolien de Tanger “Abdelkhaleq Tores”), elle a été signée par M. Ali Fassi Fihri et M. Fady Khallouf, directeur général de THEOLIA.

La cinquième convention “DESERTEC” relative à la configuration commune de projets en matière d’énergie solaire a été signée par MM. Mustapha Bakkoury et Paul Van Son, président exécutif de DESERTEC.

Le Souverain a, par la suite, procédé à la décoration de six personnalités pour leur contribution distinguée à la mise en oeuvre de la stratégie énergétique du Maroc. Ainsi, SM le Roi a décoré M. Said El Oufïr, directeur des combustibles et carburants au ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, du Ouissam Al Arch de l’ordre de chevalier.

Le Souverain a également décoré du Ouissam Al Moukafâa Al Ouataniya de l’ordre d’officier MM. Abderrahim El Hafidi, directeur de l’électricité et des énergies renouvelables au même ministère, Mohamed Taoufiq Adyel, chef de la division des études économiques et juridiques à ce département, Hammadi Allach, Directeur général adjoint, directeur du pôle finance à l’ONE, Mohamed Fadili, directeur du pôle développement à l’ONE, et Rachid ldrissi El Kaitouni, directeur général d’Afriquia Gaz.

La deuxième édition des Assises nationales de l’Energie constitue un important évènement pour confirmer l’engagement du Maroc en faveur de la promotion des énergies vertes comme vecteur essentiel de développement durable et de préservation de l’environnement.

Tout en offrant l’opportunité de dresser un bilan d’étape de la mise en oeuvre de la stratégie énergétique, les débats de ce forum seront focalisés sur les enjeux cruciaux de l’industrialisation, de la formation des compétences, de la Recherche- Développement, de l’intégration régionale et du développement local, considérés comme essentiels pour la pérennisation du développement des énergies vertes.

De même, ces assises permettront de mieux appréhender les tendances du nouvel ordre économique et énergétique mondial émergeant dans lesquelles se place la vision globale du développement économique et social du Maroc qui se met d’emblée au diapason des impératifs du développement durable et de la préservation de l’environnement.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Premier ministre, des présidents des deux chambres du parlement, des conseillers de SM le Roi, de membres du gouvernement et du corps diplomatique accrédité à Rabat, ainsi que d’autres personnalités et acteurs du secteur de l’énergie.

Oujda: SM le Roi préside à  la cérémonie d'ouverture des deuxièmes Assises nationales de l'énergie
Oujda: SM le Roi préside à la cérémonie d'ouverture des deuxièmes Assises nationales de l'énergie

Oujda Portail – MAP

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz