Oujda se mobilise pour la réinsertion des détenus

13611 مشاهدة

Oujda Portail: La ville d’Oujda abrite depuis mardi des journées de la réinsertion (29-31 mai) qui sont organisées par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus sous le signe “Leur réinsertion dépend de nous”.

A travers ces journées de la réinsertion, la fondation souhaite sensibiliser la société et l’entreprise pour qu’elles soient des partenaires à part entière et l’accompagnent dans la mise en ?œuvre de cette nouvelle culture de réinsertion socioprofessionnelle des détenus, a indiqué à cette occasion M. Belmahi Azeddine, coordonnateur et membre du conseil d’administration de la Fondation.

Plus de 14.000 détenus ont été formés, depuis 2002, dans les centres de formation professionnelle, créés à l’intérieur des prisons par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, selon l’OFPPT.

Le programme de cette manifestation est riche en activités avec notamment une rencontre sous le thème “la réinsertion dépend de nous”, une exposition-vente des articles produits par les détenus, une campagne médicale dans l’établissement pénitentiaire d’Oujda, la mise en œ?œuvre des AGR (activités génératrices de revenu) pour d’anciens détenus et un match de mini-foot qui opposera une sélection de détenus à des joueurs de l’équipe nationale de 1986.

Le programme prévoit également des soirées musicales et artistiques animées par des détenus, a ajouté M. Belmahi.

De son côté, le délégué général de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, M. Hafid Benhachem, a noté que ces journées de communication sont bénéfiques tant pour les fonctionnaires des établissements pénitentiaires que pour les détenus bénéficiaires des programmes de formation et de qualification pour la réinsertion.

Adapter la formation aux conditions de détention

M. Benhachem a également mis l’accent sur l’importance de l’adaptation des programmes de formation aux conditions de détention et de l’adoption d’une approche scientifique dans le choix des détenus qui ont une volonté réelle de bénéficier de la formation et d’adhérer aux programmes établis.

Et d’ajouter que la délégation générale a introduit dans ses programmes la création, plus particulièrement dans les nouveaux établissements pénitentiaires, de centres pédagogiques modernes, alors que la Fondation Mohammed VI procède en partenariat avec l’OFPPT à l’équipement de ces centres.

Créée le 15 janvier 2002, la Fondation Mohammed pour la réinsertion des détenus se veut une force de proposition pour une meilleure application de la loi régissant le domaine carcéral et le dispositif d’encadrement et ?œuvre pour l’humanisation du milieu carcéral en contribuant à l’amélioration des aménagements et des équipements des pénitentiaires et des centres de sauvegarde de l’Enfance et à la promotion de l’animation sportive et culturelle.

Elle a également pour mission de promouvoir des programmes d’éducation professionnelle pour favoriser la réinsertion des détenus et des enfants placés dans les centres de sauvegarde.

Oujda se mobilise pour la réinsertion des détenus
Oujda se mobilise pour la réinsertion des détenus

MAP

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz