Oujda : Réunion sur le projet d’appui à la gestion des établissements scolaires

262598 مشاهدة

Oujda Portail: Dans le cadre du projet PAGESM, une réunion a été organisée le 20 Octobre 2014 à la délégation d’Oujda Angad , présidée par le délégué du ministère de l’Education Nationale M.Touhami Moussi en présence de M.Dahani conseiller à l’agence canadienne pour le développement international .

Dans son allocution d’ouverture M. le délégué a remercié tous les invités :

Les inspecteurs pédagogiques et les directeurs d’établissements scolaires considérés comme partenaires incontournables, le Coordonnateur régional et le coordonnateur provincial.

Il a mis   l’accent aussi, lors de cette rencontre, sur l’importance de l’engagement et de l’implication de tous les acteurs de l’éducation pour faire réussir ce grand chantier de l’école marocaine.

Ensuite un bilan rapide d’actions et d’activités a été exposé par M.Ouslim, coordonateur provincial du projet PAGESM, retraçant tous ce qui a été réalisé dans ce contexte depuis 2011.

Il a été suivi d‘un débat animé  par M. le délégué et dont le mot d’ordre était le projet d’établissement. Les axes qui ont orchestré ces  échanges fructueux ont donné naissance à une pluralité de recommandations telles que le suivi du projet PAGESM  sur le terrain , l’enrichissement et l’élargissement du travail  par le biais du projet d’établissement en responsabilisant le potentiel local, capable de participer au développement régional, tout en  appliquant le principe de la décentralisation et la bonne gouvernance de la chose pédagogique.

 Dans cette perspective, le projet d’établissement comme option, se veut une entrée efficace  pour l’amélioration des apprentissages, la bonne gestion administrative et pédagogique au sein des établissements scolaires.

A propos de ce choix, les intervenants n’ont pas manqué d’évoquer la nécessité d’instaurer une culture et une pédagogie de projet chez tous les partenaires et les acteurs de l’enseignement apprentissage. Ils ont insisté aussi sur la conception de projets répondant aux besoins et attentes réels de chaque établissement  en adoptant une démarche ingénieriste allant du diagnostic au dispositif d’évaluation.

Le mot de la fin a porté essentiellement sur l’obligation d’esquisser un plan d’action, feuille de route, permettant de concrétiser les actions et de mesurer les impacts que peut avoir un tel projet sur nos apprenants et sur nos pratiques professionnelles quotidiennes.

Bureau de Communication

Délégation Oujda –Angad 

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz