Oujda: Pourquoi ils les boudent Les jeunes et les urnes/Oujda: Mohammed Zerhoudi

25849 مشاهدة
C’etait le thème d’une table ronde organisée par le réseau associatif d’Oujda dans un cadre de partenariat avec la municipalité de la Haye -Hollande.

Animés par une pléiade d’enseignants chercheurs, d’élus et de journalistes, les débats auxquels ont pris part plusieurs acteurs locaux et de nombreux jeunes ont été focalisés sur deux questions essentielles : pourquoi les électeurs boudent-ils les scrutins et que faut-il faire pour réconcilier les électeurs, notamment les jeunes, avec les urnes ?Les points de vues étaient tellement divergents que la controverse soulevée a failli par se transformer en polémique infructueuse. Si certains intervenants attribuent la désaffection des électeurs, en premier lieu des jeunes, aux pratiques des pouvoirs publics par le passé, lesquelles pratiques, argue-t-on, ont vidé nos institutions démocratiques de tout bon sens et relégué le citoyen à jouer un rôle d’acteur passif dans la gestion de la chose politique, d’autres intervenants pointent du doigt les institutions partisanes toutes tendances confondues et les accusent d’avoir failli à leurs devoirs et de ne pas avoir honoré leurs engagements vis-à-vis des citoyens dans l’accomplissement de leurs mandats électoraux et missions électives. Pour d’autres, la responsabilité, partagée, incombe aussi aux électeurs qui n’assument pas dûment leurs devoirs de vote.Quant à la réconciliation des jeunes électeurs avec les urnes, la majorité des participants ont souligné la nécessité de redonner confiance aux électeurs non pas, comme par le passé, par le discours populiste mais par une action concrète qui commence par une refondation du paysage politique national qui, de l’avis de tous les participants, laisse à désirer.Aussi, il devient urgent, selon des participants à cette table ronde, de moderniser et de démocratiser les partis politiques, rajeunir leurs cadres et renforcer la participation politique des femmes en leur ouvrant plus d’accès aux mandats électoraux au lieu de se servir de la femme comme «marionnette» pour décorer la scène politique.Sur le terrain, selon les informations recueillies à ce jour au niveau de la région de l’Oriental, ce sont les mêmes personnes qui se préparent à postuler leurs candidatures et se disputent la tête de liste des prochaines communales en vue de briguer les postes de responsabilités électorales

oujda nederland par mohammed zerhoudi
oujda nederland par mohammed zerhoudi

Mohammed ZERHOUDI / Lagazette du Maroc

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz