Oujda – Ali KHARROUBI /Energie Solaire un projet agricole pilote Aain Sfa

32922 مشاهدة

Oujda Portail(L’Economiste – Ali KHARROUBI): Oujda le 27 fevrier 2013, Oujda /Energie Solaire un projet agricole pilote Aain Sfa

UNE POMPE SOLAIRE DE SURFACE DE 7,5 KWH POUR IRRIGUER 50 HA

CETTE EXPÉRIENCE EST UNE PREMIÈRE MONDIALE

C’est lorsque l’on se mesure à la difficulté que l’on devient inventif. C’est le cas de cette exploitation située à Ain Sfa (à 30 km de Oujda) dont le propriétaire est un RME qui a choisi sa région natale pour développer ses cultures. Mais sur le terrain, Noureddine Lahmidi s’est heurté à des procédures administratives qui ont failli le dissuader. Pour raccorder sa ferme au réseau de l’ONEE, il devait s’acquitter de quelque 300.000 DH. Avec ce même montant, l’exploitant agricole a préféré s’équiper en panneaux solaires pour irriguer et exploiter ses 50 ha. Résultat: il exploite gratuitement l’énergie solaire et économise plus de 15.000 litres/an de gasoil qui lui assurait le stockage et le refoulement des eaux souterraines vers les différents bassins d’irrigation. Derrière cette réussite, des ingénieurs marocains en énergies renouvelables qui ont su perfectionner un système de panneaux solaires avec une pompe solaire de surface d’irrigation de 7,5 Kw qui assure un débit journalier de 600 m3. Le tout raccordé à une pompe immergée pour extraire l’eau des profondeurs. «Le système a été conçu avec deux pompes. L’une sert à extraire l’eau en profondeur sous la terre et la pompe dans un réservoir (2.000m3/jour) Une seconde pompe sert à pomper l’eau du réservoir principal pour irriguer jusqu’à 50 hectares. Les pompes sont reliées aux modules solaires via un contrôleur (Puissance totale des modules photovoltaïques 10 k Wp)», explique Abderrahim Heddouch, l’ingénieur chargé du projet.Cette ferme expérimentale n’utilisant que l’énergie solaire pour optimiser sa production agricole est une première mondiale. La pierre angulaire étant une pompe à grand débit fonctionnant uniquement avec l’énergie solaire. Elle ne sera lancée sur le marché international qu’à partir d’avril 2013. Aux panneaux solaires et à la pompe immergée une 2e pompe de refoulement complète le système d’irrigation. La première extrait l’eau du forage à une profondeur de plus 130 mètres.Les 166 panneaux solaires installés sont en mesure de produire jusqu’à 100 kw/h. Ils peuvent ainsi répondre aux besoins d’une ferme de 100 ha. Une alternative énergétique de taille. Il suffit de préciser que si 4.000 agriculteurs investissent dans des projets similaires, ils peuvent produire de l’électricité qu’ils pourront injecter aux réseaux électriques de l’ONEE. A tire de comparaison, c’est ce que produit à elle seule la centrale thermosolaire d’Aïn Bani Mathar.

Oujda /Energie Solaire un projet agricole pilote Aain Sfa
Oujda /Energie Solaire un projet agricole pilote Aain Sfa

L’Economiste/ Ali KHARROUBI

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz