Oujda : des interventions chirurgicales gratuites au profit de cardiaques démunis

26641 مشاهدة

Une équipe de cardiologues venant de Rabat et de la principauté de Monaco.

Une dizaine de personnes démunies souffrant de maladies du coeur ont bénéficié d’interventions chirurgicales réalisées à titre gracieux à Oujda par une équipe de cardiologues venant de Rabat et de la principauté de Monaco.

Ces opérations d’implantation de stimulateurs cardiaques et de traitement des troubles du rythme cardiaque par radiofréquence ont été effectuées avec succès la semaine dernière à l’hôpital Al Farabi d’Oujda, et ce à l’initiative de l’Association de Cardiologie Monaco-Maroc (basée à Monaco) et l’Amicale des cardiologues de l’Oriental.

Six patients âgés de 30 et 74 ont subi des interventions chirurgicales d’implantation de stimulateurs cardiaques alors que trois autres, âgés de 14 à 36 ans, ont bénéficié de l’ablation par radiofréquence de tachycardie, a expliqué à la Map le cardiologue Ahmed Salhi.

nadir saoudi cardiologue / Oujda : des interventions chirurgicales gratuites au profit de cardiaques démunis
nadir saoudi cardiologue / Oujda : des interventions chirurgicales gratuites au profit de cardiaques démunis

Cette action humanitaire menée pour la première fois dans la région de l’Oriental a pour but de venir en aide à des malades qui n’ont pas les moyens nécessaires pour subir ces types d’opérations, dont le coût est estimé entre 37.000 et 50.000 dirhams, a-t-il dit.

Les troubles du rythme cardiaque résultent d’une désorganisation “électrique” du coeur, avec apparition de foyers automatiques d’excitation ou de circuits anormaux, a expliqué M. Salhi, faisant remarquer que l’ablation par radiofréquence détruit ces foyers pour prévenir la réapparition des troubles en créant une cautérisation très focale du tissu cardiaque à l’emplacement de l’électrode délivrant l’énergie.

Pour ce qui est du stimulateur cardiaque ou pacemaker, il a précisé qu’il s’agit d’un dispositif qui, implanté dans l’organisme, émet des impulsions électriques pour régulariser le rythme cardiaque.

L’Association de Cardiologie Monaco-Maroc s’est occupée de trouver le financement de ces interventions (stimulateurs cardiaques, sondes de radiofréquence…), alors que l’Amicale des cardiologues de l’Oriental a préparé les patients et pris en charge les équipes médicales sur place, a ajouté M. Salhi.

Cette action de solidarité a permis par ailleurs aux cardiologues de la région de l’Oriental d’enrichir leurs expériences dans ce domaine important de la médecine.

Ainsi, une conférence sur le thème “l’ablation par radiofréquence de la fibrillation auriculaire” a été donnée à cette occasion par le cardiologue Nadir Saoudi, chef de service de cardiologie au centre hospitalier “Princesse Grace” à Monaco.

Source : MAP

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz