Oujda : Des ambassadeurs de 27 pays s’enquièrent des projets de développement à Oujda

29789 مشاهدة

Oujda – Une délégation d’ambassadeurs accrédités au Maroc s’est enquise, vendredi à Oujda, de plusieurs réalisations et projets socio-économiques, et a pris connaissance du potentiel de la région de l’Oriental en tant que pô le de développement du Royaume.

oujda ambassadeurs oujda
oujda ambassadeurs oujda

Les diplomates, représentant 27 pays, effectuent une tournée de trois jours dans la région, à l’initiative du magazine marocain “Diplomatica”. Ils ont tenu, à cette occasion, une rencontre avec plusieurs acteurs politiques et économiques, destinée à mettre les ambassadeurs au fait du processus de développement enclenché depuis quelques années dans cette région et des multiples atouts dont elle dispose.

Intervenant à cette occasion, le Directeur général de l’Agence de développement de l’Oriental, Mohamed M’barki, a mis en exergue la position stratégique de la région, qui la place au coeur du Maghreb et à proximité de l’Europe, et qui est à l’origine de la “tradition de rencontre et de l’esprit de tolérance qui prévalent dans l’Oriental”.

Il a, de même, souligné les efforts visant la mise à profit de ce potentiel, citant pour exemples les grands chantiers en cours à Nador (mise à niveau de la lagune Marchica, voie ferrée…), Oujda (Technopole…) ou encore Berkane, “2ème plate-forme d’exportation des produits frais au Maroc”.

Le directeur du Centre régional d’investissement de l’Oriental, Farid Chourak, a, de son cô té, noté les efforts visant le désenclavement de la région, dont la réalisation de l’autoroute Fès-Oujda, de la rocade méditerranéenne et de la voie ferrée Taourirt/Nador.

Au titre des grands projets ayant pour but le décollage économique de l’Oriental, Chourak a également cité le nouveau parc industriel de Nador, l’agropole de Berkane et la technopole d’Oujda. Il a en outre relevé l’importance accordée à l’aménagement urbain dans la région, avec plus de 350 projets de renouvellement urbain programmés, d’un montant global de plus de 7 milliards DH.

Au cours de leur visite dans la ville, les diplomates se sont rendus à la cimenterie d’Oujda relevant du Groupe Holcim Maroc. A cette occasion, le directeur du site, Michel Kremer, a donné des explications sur le fonctionnement et la position de cette usine sur le marché national.

Mise en service en 1978, cette cimenterie, située à 45 km à l’ouest de la ville d’Oujda, dispose d’une capacité de production de 1,6 million de tonnes par an.

Selon son directeur, cette structure “place le respect de l’environnement au coeur de son activité”, notamment à travers l’augmentation du nombre et de la capacité de filtres de dépoussiérage et la réduction de l’émission de CO2 grâce à l’utilisation de combustibles alternatifs.

Le groupe d’ambassadeurs a également visité le chantier de la nouvelle aérogare de l’aéroport Oujda-Angad.

Supervisée par l’Office national des Aéroports (ONDA), la construction de l’aérogare, dont la réalisation nécessitera un montant de 450 millions DH, vise à anticiper les perspectives de développement du tourisme et accompagner les projets de développement économique et touristique que connaît la région de l’Oriental.

Les ambassadeurs ont aussi visité le Centre socio-culturel et sportif du quartier Al-Amal, mis en place dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), ainsi que le chantier de la nouvelle station d’épuration des eaux usées d’Oujda.

Dans des déclarations à la presse, des diplomates participant à cette tournée ont exprimé leur satisfaction de cette initiative qui leur a permis de s’enquérir des efforts de développement déployés dans la région et des potentialités dont elle regorge.

La tournée des ambassadeurs dans l’Oriental se poursuivra samedi et dimanche, avec au programme des visites à plusieurs chantiers d’envergure et des entreprises modèles à Saidia, Nador et Berkane.

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz