Dommage que la France d’aujourd’hui ait un type comme Sarkozy comme le président