qu’il aye pratiqué cette pédagogie stérile chez lui en france pas ici au maroc ou’ les ministères pensent avec une montalité du quatérnère et ne cherchent qu’à remplire leurs poches et jeter l’enseignement publique dans la poubelle et avec lui les pauvres marocains dites à ce xavier que nous sommes chez nous qu’il amène cette urgence chez lui que cette pédagogie n’a aucune relation avec nos enfants