McDonald’s Histoire

1009465 مشاهدة
Les débuts 1937 : les frères Mike Dick et Maurice McDonald ouvrent un stand de hot-dogs appelé « Airdome » à Arcadia, en Californie.
* 1940 : les deux frères déménagent leur Airdome (bâtiment compris) à San Bernardino, en Californie, et le renomment « restaurant McDonald’s » le 15 mai. Le menu consiste en 25 articles, principalement cuisinés au grill. Et comme il était courant à l’époque, ils emploient environ 20 voituriers. Il devint un lieu de rendez-vous très populaire pour les jeunes, et très profitable pour ses propriétaires.* 1948 : Après avoir remarqué que la plupart de leurs revenus provenait des hamburgers, les deux frères fermèrent leur « restaurant » pour plusieurs mois afin de développer un système innovant le système de service rapide (Speedee Service System), une ligne de préparation « aérodynamique » pour hamburgers.La carte est réduite à l’offre que 80 % des consommateurs ont l’habitude de commander (hamburgers, soda, lait, café, frites et gâteau), tandis que la taille du hamburger est diminuée mais pour un prix réduit à 15 cents et que la vaisselle laisse la place à des assiettes et gobelets en carton. Dans la mesure où le service n’est plus assuré au volant — les clients passent commandes eux-mêmes à un guichet —, les voituriers furent licenciés.Les années 1950 : les franchises [modifier] Un restaurant à Tampa, en Floride, en 1979.* 1953 : les frères McDonald commencent à franchiser leur « restaurant ». Neil Fox fut le premier franchisé. Le deuxième ouvre à Phoenix (Arizona). Il est le premier à présenter le dessin des arches dorées (formées par la lettre M) ; plus tard celui d’origine fut reconstruit dans ce style.* 1953 : le quatrième ouvre à Downey en Californie : à l’angle du boulevard Lakewood et de l’avenue Florence et est à ce jour le plus vieux de la marque encore en opération.* 1954 : l’entrepreneur et vendeur de machine à milk-shake (lait frappé au Québec) Ray Kroc fut fasciné quand il apprit leur rentabilité extraordinaire et leur popularité. Après avoir vu le système en fonctionnement, Kroc rencontra les frères McDonald, qui avaient déjà commencé à franchiser, avec une proposition de le laisser franchiser le système, avec lui comme premier franchisé. Kroc travailla dur pour vendre le système McDonald’s. Il essaya même de prévaloir sur sa connaissance de la guerre avec Walt Disney, dans le vain espoir d’en ouvrir un dans le parc d’attraction Disneyland, alors en construction. D’autres le visitèrent et en repartirent inspirés, comme James McLamore, fondateur de Burger King, et Glen Bell, celui de Taco Bell.* 1955 : Ray Kroc ouvre le premier « vrai » McDonald de la société McDonald’s à Des Plaines, dans la banlieue de Chicago dans l’Illinois. Les revenus du premier jour furent de 36 612 $US (de l’époque). Les documents officiels de la société utilisent souvent cette date comme leur commencement bien qu’il fut 15 ans plus tôt, et effaçant par la même occasion toute trace des frères McDonald en faveur de Kroc. Pendant plusieurs décennies cet établissement fut connu comme le « McDonalds numéro 1 ». Les années 1960 : le développement nord-américain* 1960 : la société est renommée « McDonald’s Corporation ».* 1961 : les frères McDonald donnent leurs accords pour vendre les droits de leur entreprise à Kroc pour un montant de 2,7 millions de dollars, que Kroc avait obtenu de plusieurs investisseurs (dont l’université de Princeton). Le contrat autorise les deux frères à conserver leur commerce d’origine mais ils perdent en contrepartie le droit d’afficher le nom McDonald’s. Il fut donc renommé The Big M, et resta ouvert jusqu’à ce que Kroc ouvre un McDonald’s juste dans la rue située au nord. Si les frères avaient conservé leurs accords précédents qui leur offraient 0,5 % des revenus annuels de la chaîne, ils auraient aujourd’hui cumulé avec leurs familles plus de 100 millions de dollars par an.* 1962 : l’un des points forts du marketing de Kroc fut sa décision de vendre les hamburgers McDonald’s aux familles et aux enfants. Un franchisé de Washington commandita un spectacle pour enfants baptisé Bozo’s Circus. Bozo était un personnage franchisé, joué à Los Angeles par Willard Scott. Après que le spectacle fut annulé, Goldstein embaucha Scott pour représenter la nouvelle mascotte de McDonald’s, Ronald McDonald dans les trois premières publicités télévisuelles incluant le personnage. Le personnage sera finalement diffusé sur le reste des États-Unis par une campagne de publicité. Bien que plus tard, il fut décidé qu’à la fois Scott et son costume d’origine étaient peu convenables pour le rôle. Une troupe entière de personnages issus du McDonaldland fut développée.* 1963 : le sandwich filet de poisson (Filet-O-Fish) est proposé pour la première fois à Cincinnati dans l’Ohio, dans un restaurant situé dans un quartier à dominance catholique qui pratique l’abstinence les vendredis. Ce fut le premier ajout au menu d’origine, qui devint national l’année suivante, avec des poissons fournis par Gorton’s of Gloucester.* 1965 : la société McDonald’s est à présent cotée en Bourse* 1967 : le premier McDonald’s en dehors des États-Unis ouvre à Richmond en Colombie-Britannique, au Canada.* 1967 : le projet d’établissement, pour la chaîne, dans un bâtiment en propre, avec un toit à mansarde et des places à l’intérieur est présenté.* 1968 : le Big Mac, similaire au hamburger Big Boy, et le chausson aux pommes sont mis en vente. Ils seront suivis de près par l’Egg McMuffin (Œuf McMuffin au Québec). Les années 1970 : l’internationalisation. L’implantation chronologique de McDonald’s dans le monde.* 1970 : après avoir changé de propriétaires en 1968, le restaurant d’origine Big M ferme ses portes. Il est démolie en 1970 laissant seulement une partie de l’enseigne qui fut depuis restaurée.* 1970 : ouverture du premier McDonald’s au Costa Rica le 28 décembre 1970.* 1971 : ouverture du premier McDonald’s au Japon le 20 juillet 1971.* 1971 : le premier McDonald’s européen ouvre aux Pays-Bas, à Zaandam (près d’Amsterdam) le 20 août 1971. Le premier franchisé se nomme Ahold.* 1971 : ouverture du premier McDonald’s au Panama le 1er septembre 1970.* 1971 : le premier McDonald’s ouvre en Allemagne le 22 novembre 1971. C’est le premier à vendre de l’alcool, comme il propose de la bière.* 1971 : le premier McDonald’s australien ouvre à Sydney le 30 décembre 1971 dans le quartier de Yagoona.* 1972 : le premier McDonald’s québécois ouvre ses portes à Montréal. Au cours des 18 mois qui suivent, une nouvelle franchise ouvre ses portes chaque mois au Québec.* 1972 : ouverture du premier McDonald’s en France le 30 juin 1972 à Créteil sur l’avenue du Général de Gaulle, en face de la préfecture. La France est ainsi le neuvième pays où il s’installe.* 1972 : ouverture du premier McDonald’s au Salvador le 20 juillet 1972.* 1973 : le Quarter Pounder (« Royal Cheese » en France, « Quart de livre » au Québec) est proposé.* 1973 : le premier McDonald’s ouvre en Suède, dans Kungsgatan à Stockholm le 27 octobre 1973.* 1974 : ouverture du premier McDonald’s au Guatemala le 6 juin 1974.* 1974 : le 1er octobre, le premier McDonald’s ouvre au Royaume-Uni à Woolwich, dans le sud-est de Londres. C’est le 3 000e restaurant de cette société.* 1975 : ouverture du premier McDonald’s à Hong Kong le 8 janvier 1975.* 1975 : ouverture du premier McDonald’s au Nicaragua.* 1975 : ouverture du premier McDonald’s aux Bahamas le 4 août 1975.* 1975 : le principe du passage en voiture est proposé. Il fut plus tard appelé McDrive dans certains pays.* 1976 : ouverture du premier McDonald’s en Nouvelle-Zélande le 7 juin 1976.* 1976 : ouverture du premier McDonald’s en Suisse le 20 octobre 1976, à Genève, dans la rue du Mont-Blanc, près de la Gare.* 1977 : ouverture du premier McDonald’s en Irlande le 9 mai 1977, dans O’Connell Street, la principale avenue de Dublin.* 1977 : ouverture du premier McDonald’s en Autriche le 21 juillet 1977.* 1978 : ouverture du premier McDonald’s en Belgique le 21 mars 1978.* 1979 : ouverture du premier McDonald’s au Brésil le 13 février 1979.* 1979 : le Happy Meal (Joyeux Festin au Québec) fait ses débuts aux États-Unis.* 1979 : ré-ouverture d’un McDonald’s en France à Strasbourg le 13 février 1979 (le premier selon le portail officiel de McDonald’s France). Beaucoup plus contrôlé que son prédécesseur par le siège européen, alors basé à Zurich, il lui donna satisfaction et ne connaîtra pas le sort de celui de Créteil. Il est toujours en activité et fut le point de départ du développement de la marque en France.* 1979 : ouverture du premier McDonald’s à Singapour le 20 octobre 1979. Les années 1980 : le début de la mondialisation Enseigne du M jaune dans le quartier asiatique de Paris.* 1980 : McDonald’s lance le sandwich McChicken (McPoulet au Québec), c’est son premier produit à base de volaille. Il ne se vendit pas et fut retiré des menus. Mais il sera relancé plus tard après les Chicken McNuggets (McCroquettes au Québec) sans faillir.* 1982 : premier McDonald’s en Malaisie.* 1983 : McDonald’s lance les Chicken McNuggets (McCroquettes au Québec).* 1984 : le 18 juillet, James Oliver Huberty rentre dans un établissement McDonald’s avec une arme à feu. Il tue 21 personnes à San Ysidro en Californie. Cette tuerie est parfois appelée le massacre du McDonald’s.* 1984 : la société est l’un des principaux commanditaires des Jeux olympiques d’été de 1984. Elle perdit de l’argent pendant les jeux « quand l’Amérique gagne, vous gagnez » après que les nations du bloc soviétique ont boycotté les jeux. * 1985 : McDonald’s ouvre en Italie, dans la ville de Bolzano. Un établissement plus récent à Rome imposa de nouveaux standards pour les décors intérieurs.* 1986: ouverture en Turquie, dans la ville d’Istanbul (Quartier Taksim). Le premier ministre de Turquie, Turgut Özal, fait le déplacement pour l’inauguration.* 1988 : McDonald’s ouvre dans un pays communiste, à Győr en Hongrie. Celui de Belgrade en Yougoslavie est ouvert plus tard la même année.* 1989 : McDonald’s ouvre en Écosse dans le quartier de Trongate à Glasgow. Les années 1990 : une inversion de tendance McDonald’s vu par l’artiste Peter Klashorst* 1990 : Le 31 janvier, le premier McDonald’s de Russie ouvre à Moscou. C’est l’un des plus imposant du monde. Pour des raisons politiques, son ouverture fut négociée par McDonald’s Canada ; pour compenser les problèmes d’approvisionnement russes, la société créa sa propre chaîne de production, y compris les fermes.* 1990 : début de l’affaire McLibel à Londres en Angleterre, le plus long procès de l’histoire britannique.* 1992 : Stella Liebeck est brûlée au troisième degré par un café acheté à emporter dans un McDonald’s. Elle poursuivit en justice la société.* 1992 : ouverture au Maroc, sur la Corniche de Casablanca. Aujourd’hui, la filiale marocaine en compte un peu plus d’une vingtaine dans huit villes marocaines. Son usine de production à Nouaceur (seule centrale de distribution pour tout le Maroc) leur assure deux à trois livraisons par semaines, soit 7 000 tonnes par an. Le produit McDo est assuré à hauteur de 50 % par des fournisseurs locaux.* 1995 : McDonald’s reçut des plaintes provenant de ses franchisés se plaignant du trop grand nombre de franchises accordées. McDonald’s commença à conduire des études de marchés avant d’accorder de nouvelles franchises.* 1996 : au mois de mai, la Walt Disney Company et McDonald’s signent un contrat international d’exclusivité pour Disney des jouets proposés dans les Happy Meals (Joyeux festins au Québec).* 1997 : après un procès de 314 jours (le procès le plus long de l’histoire anglaise), McDonald’s gagne la première partie du procès McLibel contre des membres de l’association écologiste Greenpeace à Londres. L’image de McDonald’s en ressort fortement entachée puisque le juge a déclaré à l’issue du verdict du procès que la multinationale « exploite les enfants » par ses méthodes de marché, que l’entreprise est responsable de « cruauté envers les animaux » et « empêche la création de syndicats ». De plus le juge a dénoncé la politique de l’entreprise de payer des salaires toujours plus bas.* 1998 : en France, procès d’un ancien franchisé Bernard Collorafi contre l’enseigne pour avoir fait les frais d’une guerre économique.* 1999 : en France, le syndicat agricole Confédération Paysanne par l’entremise de M. José Bové et d’autres paysans français attirent l’attention internationale sur la malbouffe en démontant une sandwicherie franchisée de McDonald en cours d’assemblage à l’entrée de la petite ville de Millau (Aveyron). L’action fait suite à l’interdiction des importations en Europe par l’Union européenne des viandes américaines issues de vaches piquées aux hormones de croissance.En signe de rétorsion, les États-Unis augmentent les frais de douanes des fromages au lait cru français, dont le célèbre Roquefort, ainsi que d’autres produits européens. M. José Bové fut condamné à trois mois de prison pour son rôle dans cette action symbolique. Les années 2000 : une marque en crise ? Le Happy meal (Joyeux festin), un produit à destination des enfants.* 2000 : Eric Schlosser publie Fast Food Nation, un livre critique sur les fast-foods en général et McDonald’s en particulier.* 2000 : en ­Bretagne, plusieurs attentats visent des McDonald’s, dont l’attentat de Quévert qui coûte la vie à une employée.* 2001 : le FBI annonce que des employés de Simon Worldwide, une société sous-traitante de McDonald’s pour promouvoir les Happy Meals et les jeux ‘Millionaire’/’Monopoly’, avaient dérobé des bulletins gagnants pour plus de 20 millions de dollars.* 2002 : McDonald’s perd le procès contre un ancien franchisé, Bernard Collorafi, mais ce dernier n’obtient aucune compensation.* 2002 : un sondage dans Restaurants and Institutions Magazine classe McDonald’s 15e pour la qualité de la nourriture dans les chaînes de hamburgers, soulignant l’échec de la société pour améliorer les standards dans son réseau de franchises.* 2002 : McDonald’s publie sa première perte trimestrielle (344 millions de dollars) pour le dernier trimestre de l’année. C’est un résultat de la concurrence provenant des autres chaînes de restauration rapide.* 2003 : McDonald’s débute une campagne de publicité mondiale qui vend une image meilleure pour la santé et de meilleure qualité. La campagne fut baptisée I’m lovin’ it et fut lancée dans plus de 100 pays simultanément.* 2003 : selon Technomic, une société d’études de marché, les parts de marché de McDonald’s aux États-Unis sont tombées en cinq ans de 30 % à 15,2 %.* 2003 : la société annonce à nouveau une perte de 126 millions de dollars pour le quatrième trimestre.* 2004 : Morgan Spurlock produit le film documentaire Super Size Me dans lequel il ne mange que de la nourriture McDonald’s durant 30 jours. Le film montre que ce sera au détriment de sa santé. Le titre est tiré d’une option de menu disponible aux États-Unis (un menu venant en trois « tailles » : petit, moyen et grand), qui fut rapidement retiré de l’offre. Il est très probable que ce retrait ait été influencé par les retombées médiatiques de Super Size Me.* 2005 : McDonald’s célèbre son 50e anniversaire, 65 ans après l’ouverture par les frères McDonald de leur premier restaurant.* 2005 : le 15 février, McDonald’s perd la deuxième partie du procès McLibel devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg. En effet, après avoir perdu le premier procès en 1997, Helen Steel et Dave Morris (deux membres de Greenpeace), ont décidé de ne pas payer l’amende qui leur avait été imposée (60 000 £ de dommages et intérêts à payer à McDonald’s, somme réduite à 40 000 £ en appel). Au lieu de ça, ils ont décidé de faire appel à la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg revendiquant que les lois de diffamation anglaises jouaient lourdement en faveur d’entreprises comme McDonald’s. Mark Stephens, l’avocat des plaignants a déclaré : « La Cour Européenne des Droits de l’Homme a considéré que des violations des droits de l’homme avaient été commises à leur encontre — qu’il y avait eu une iniquité procédurale dans l’affaire et que les procédures adoptées n’étaient pas équitables. » Après 15 années de procédures judiciaires et de battages médiatiques, l’affaire a coûté environ 15 millions d’euros au géant de la restauration rapide et a été décrit comme « le plus grand désastre de l’histoire quant aux relations publiques pour une société ».* 2006 : au mois de mars débute la campagne de la coalition des travailleurs Immokalee, appelé aussi le CIW (Coalition of Immokalee Workers). Ce groupe d’ouvriers agricoles de la Floride du Sud réclame un respect des droits du travail de la part de la compagnie (article détaillé)* 2006 : le 9 mai, la société Disney a annoncé qu’elle ne renouvelait pas son contrat international avec McDonald’s.* 2006 : en novembre sort le film Fast Food Nation réalisé par Richard Linklater et Éric Schlosser, une forte critique de l’industrie de la restauration rapide.Dans le film, la compagnie fictive Mickey’s est largement inspirée de la compagnie McDonald’s.* 2007 : McDonald’s du Canada célèbre son 40e anniversaire.* 2008 : le 8 avril, McDonald’s du Canada révise son menu. Certains sandwichs sont retirés, d’autres sont modifiés et de nouveaux produits de luxe apparaissent.* 2009 : McDonald’s annonce la fermeture de ses restaurants en Islande suite à la baisse considérable de la monnaie nationale, la Couronne Islandaise.

McDonald's :: Histoire du McDonald's  :: تاريخ ماكدونالدز
McDonald's :: Histoire du McDonald's :: تاريخ ماكدونالدز

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz