Mawazine et ses invités de marque

35257 مشاهدة

Oujda Portail: Zaid Tayeb

Mawazine et ses invités de marque

Les responsables de l’organisation du festival Mawazine, rythmes du monde, savaient de science certaine que Jennifer Lopez chante dans une tenue qui ne lui cache que les lambeaux de chair qu’une femme ne montre, en des temps ordinaires, qu’à son mari et sur un lit conjugal. Ils l’avaient invitée parce qu’elle ne portait que ces maigres lambeaux de lingerie féminine pour cacher ces maigres lambeaux de chair féminine. Ils savaient donc, à n’en pas douter, qu’elle ne portait ni voile ni bourga, ni elle, ni la troupe féminine qui l’accompagnait. La préméditation est donc certaine. En conséquence, les spectateurs partis voir la star de la nudité y sont allés voir la nudité de la star, car, on ne me dira pas que les 160000 spectateurs présents au festival connaissent tous l’anglais pour être la langue dans laquelle chante cette chanteuse et sa troupe féminine aux fesses gracieusement et honteusement découvertes. On ne me fera pas croire non plus qu’ils sont venus écouter ce qu’elle disait, mais voir les contorsions de corps de femmes nues sous les lumières enivrantes des projecteurs. Il y avait plus sur cette estrade ce soir du vendredi 29 mai: on voyait un étalon de la troupe masculine se placer directement derrière la chanteuse, laissant suggérer par des mouvements d’avant en arrière ce que peut faire un chien à une chienne par une saison de rut, sous les ovations des spectateurs que cela allumait. Il est certain que pendant toute la présence de Jennifer Lopez sur l’estrade, la plupart des spectateurs avaient les yeux rivés sur les parties du corps de la chanteuse et de sa troupe féminine, venues non pour se faire écouter, car la plupart des spectateurs ne savaient de l’anglais que ‘’good’’ ou ‘’very good’’ mais pour montrer cuisses et fesses et gorges pleines. Les spectateurs avaient généreusement vu pour ce qu’ils avaient généreusement payé. Il y avait, à ce qu’on avait dit beaucoup de grandes personnalités, venus avec leurs épouses et leurs rejetons voir un spectacle érotique à dessus culturel. Ceux-ci étaient présents au festival, d’autres moins fortunés avaient suivi la soirée enflammée sur la chaîne nationale 2M dont les contribuables paient la subsistance par des redevances dites de la promotion de l’audiovisuel et qu’ils paient à contre cœur. Ceux-là étaient encore plus nombreux devant leurs postes à regarder Jennifer Lopez et sa troupe. Ils se comptaient par millions, avait-on laissé entendre. Et nous les croyons, car nous ignorons les subtilités des statistiques, surtout quand celles-ci viennent des mêmes sources, faute de mieux. Mais, j’entends les gens s’en prendre à la chaîne 2M qui, il est vrai, a réduit les écarts, les distances et les différences. Il n’y a pas que les gens fortunés qui ont droit de regard comme il n’y a pas que ceux qui sont géographiquement proches du site qui ont droit de présence. Ceux d’Oujda, de Dakhla, de Ourzazate, de Tanger et d’autres bleds non encore indiqués sur les cartes, ont également droit au regard et droit au plaisir, car il y avait ce soir-là plus de plaisir pour l’œil que pour l’oreille. Ceux qui lui font des reproches ont donc tort : on a dit à 2M qu’il y a un festival de musique organisé au Maroc et par des Marocains à couvrir et elle l’a couvert et de la manière la plus professionnelle : il y avait cuisses et fesses et gorges débordantes et imitations d’actes sexuels pervers et elle les a montrés comme tels, comme ceux qui étaient présents sur le lieu les avaient vus comme tels. La chaîne 2M n’a donc pas montré au public marocain un concert que Jennifer Lopez avait présenté en Amérique, en Europe ou aux îles Hawaï. La responsabilité est ailleurs. Toujours Mawazine ! Il ne manquait au scandale que ce guitariste gay qui a écrit sur sa poitrine, à même la peau, l’article 489 du code pénal qui condamne l’homosexualité. A quoi s’ajoutent ces deux activistes Femen, seins nus et bouche dans la bouche sur l’esplanade de la Tour Hassan.‘’Dans une bouche close, il n’entre point de mouches’’, dit la sagesse populaire. Les organisateurs du festival Mawazine ne doivent pas ignorer les penchants pervers de ce guitariste homosexuel, comme ils ne doivent pas ignorer non plus que Jennifer Lopez chante dans une tenue peu décente. S’il y a donc des personnes à incriminer, ce sont bien sûr les organisateurs de Mawazine et non la chaîne 2M. Il en est donc des organisateurs de Mawazine et de la chaîne 2M ce qui en est de celui qui a égorgé le chien et cet autre qui l’a dépecé. Il me semble qu’il y a des gens qui conspirent ouvertement contre le pays : on ne peut pas expliquer l’enchaînement des scandales qui se suivent et qui touchent aux mœurs : le film de la honte ‘’Zine Li Fik’’, la nudité de Jennifer Lopez et les allusions à caractère sexuel de l’un des danseurs qui l’accompagnent, le guitariste gay qui appelle la suppression de l’article 489 du code pénal, les deux Femen de la Tour Hassan. Tout cela n’est pas innocent. Zaid Tayeb

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz