Maroc-Union européenne: Le représentant spécial de l’UE souligne le leadership du Maroc en matière des droits de l’Homme

338404 مشاهدة

Oujda Portail: Le représentant spécial de l’Union européenne (UE) pour les droits de l’Homme, Stavros Lambrinidis, estime que le Maroc, fort de ses acquis, de son expérience en matière de justice transitionnelle, de son interaction avec le système onusien des droits de l’Homme et d’un tissu associatif particulièrement dynamique en la matière, s’est approprié l’agenda des droits de l’Homme, tant au niveau national que régional et international. «Le leadership du Maroc en matière des droits de l’Homme fait de lui un modèle à suivre dans la région», a souligné le responsable européen à l’issue de l’entretien qu’il a eu, vendredi à Rabat, avec la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaïda. En visite de travail au Royaume, M. Lambrinidis a salué la coopération entre le Maroc et ses partenaires européens dans le cadre du statut avancé avec l’UE et son statut de partenaire pour la démocratie auprès du Conseil de l’Europe. Il a affirmé dans le même ordre d’idées que l’UE était disposée à accompagner davantage les réformes lancées par le Maroc et à consolider la collaboration fructueuse des deux parties aux niveaux régional et multilatéral, notamment durant le mandat du Maroc au sein du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, afin de réaliser des initiatives dans plusieurs domaines et relever les défis communs. Cette entrevue a été l’occasion pour les deux parties de s’informer de l’évolution de leurs politiques respectives en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme. Ainsi, Mme Bouaïda a passé en revue les réformes politiques, législatives et institutionnelles engagées par le Maroc depuis plusieurs années, sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI, lesquelles ont été renforcées par la nouvelle Constitution qui, en accordant une grande importance aux libertés individuelles et aux droits humains, s’érige en une véritable charte nationale des droits de l’Homme. Par ailleurs, les deux parties ont examiné les moyens de renforcer davantage leur coopération bilatérale, dans le cadre des structures prévues par le statut avancé (sous-comité des droits de l’Homme, comités thématiques du conseil de l’UE), en s’inspirant de leurs expériences mutuelles dans divers domaines d’intérêt commun, ayant trait aux droits politiques, économiques, sociaux et culturels. Les deux responsables ont également exploré les possibilités d’impliquer davantage les acteurs non étatiques dans le renforcement du partenariat Maroc-UE dans toutes ses dimensions.

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz