MAMSAOU9INCH ??? / Mhammed Alem

31029 مشاهدة

Mhammed Alem/ Oujda Portail: Oujda le 20 janvier 2013, Ayant lu l’article de M. Chergui -régulier Don Quichotte déclaré, conspuateur et dénonciateur de toutes les « mésintelligences » à portée de sa téméraire plume…- en rapport avec un écho qui lui a été renvoyé par un « Bouferyata » -en qui je me reconnais- et, circonstance aggravante pour mon frère Chergui qui s’est permis une incursion dans mon Sou9 en commençant par Sou9 Dhab (traduction : marché de l’or ») ; vous vous imaginez un instant où il s’est permis de nous traîner !!!

Le marché de l’OR, rien que ça…si on nous lit à Doha, à Dubaï, etc.. ; un référentiel qu’il faut oser titiller…heureusement que son passage ne s’est « fait » qu’à Oujda, dans ce « Sou9 » où les plus grands risques encourus ne débordent pas les limites de l’ « agression hardie» que nous savons ; celle d’être traîné par une logique acheteuse de l’ancrage culturel hautement circonstancié –et heureusement épisodique- à certains moments où dans notre vie d’hommes, nous avons à confirmer le proverbe selon lequel –françouillardement- « ce que Femme veut, Dieu le veut »… (Il aurait pu choisir mieux, me diriez-vous et je vous donnerai totalement raison…mais ce n’est pas mon propos du jour…

Laissons de côté le Dhab si vous permettez et allons vers l’autre métallisation qui fait l’actualité de l’actualisation « politique ». Comme la plupart de mes concitoyens, j’ai biberonné aux mamelles des valeurs éducatives transmises –comme nous tous- par nos parents, par l’école, par le voisin ou la voisine qui ne toléraientt rien par rapport aux incartades des « morveux » que nous étions et qui étaient assurés que, nous ramenant « à la maison » en nous tirant par les oreilles, il leur suffisait de déclarer à nos parents la nature de l’ « incartade » pour que le « cycle éducatif » continue, naturellement sa noble mission… C’était le vrai Sou9, celui des valeurs …? Peut-être… moi, je serais plus à l’aise si on l’appelait –sans mauvais jeu de mot…- Sou9 Addamir… (par respect à cette singularité que comporte ce mot prononcé en Arabe, en référence à « loghat ADDAD »…

Dans les Soui9as -de nos jours-  prolifiques et outrancièrement défiantes de tout (toutes nos rues sont désormais soit espaces réservés aux « karroussates » soit déclarées parkings payants pour qui veut… (un autre Sou9, on y reviendra), et où «L7haj Al Farya » fait naturellement ses emplettes domestiques, la paix dans l’âme, légitimement vu les centimes « gagnés » par rapport à ce qui remplit son sachet en plastique –qui fera –bien entendu- tout le travail qu’il faut sur des siècles dans l’environnement qu’il aura soigné de ses prières… sans se soucier de l’autre 7aj d’en face qui paie ses impôts, son loyer pour prétendre gagner le pain « hallal » espéré… Dans ces Soui9as… un grand absent : Addamir.

Lequel de Addamir ?? Question valide, naturellement de circonstance. Je dois avouer que y répondre m’est superbement difficile, de plus en plus difficile dès lors que j’invoque ce qui a été toujours –comme pour bien d’autres- mes « béquilles » existentielles… par simple désillusion en non-stop –comme diraient les érudits des temps actuels… Oui, on n’est plus dans Sou9 « Niya »… Certains l’ont –encore- compris, une fois de plus, comme « ceux d’avant » -…

Nous demeurons dans Sou9 Niya en croyant encore en la parole donnée,  surtout quand elle se fait « Cha3biya » et « Cha3baouiya »…juste parce que  dans nos Sou9s « habituels », il nous suffisait de la parole (kelma) ou du « 3arboune » (arrhes) pour que les transactions soient réellement conclues… et car, aussi, les enfreintes à ces règles faisaient perdre le droit à la place au Sou9… M. Boufaryata, M. Chergui, je compte sur vous pour m’éclairer au prochain Sou9…mais prévenez-moi où ; les sou9 sont pluriels et durent…tous les jours …quand il faut là où il faut…

Ils continueront à durer… … alors… MAMSAW9INCH ???????????

MAMSAOU9INCH ??? / Mhammed Alem
MAMSAOU9INCH ??? / Mhammed Alem

Mhammed Alem

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz