L’Oriental :  Une région entre Sahara et Méditerranée

2009-05-20T01:44:04+01:00
2017-10-20T01:54:49+01:00
Le Maroc - Les dernières nouvelles au Maroc
وجدة البوابة20 مايو 2009آخر تحديث : منذ 10 سنوات
L’Oriental :  Une région entre Sahara et Méditerranée
رابط مختصر

La région de l’Oriental est l’une des seize régions du Maroc, créée en 1997 pour concrétiser le projet de décentralisation. Elle  se situe au nord-est du pays et s’étend sur  82.820 km² (superficie équivalente à celle de  l’Autriche ou de la Corée du Sud). Région frontière avec l’Algérie, l’Oriental est bordé au Nord par la Méditerranée, au Sud par le Sahara. Le Rif Central et la vallée de la Moulouya constituent des frontières naturelles à l’ouest avec les régions (du nord vers le sud) de Taza-Al Hoceima-Taounate, puis de  Fès-Boulmane et   Meknès-Tafilalt.

L’Oriental :  Une région entre Sahara et Méditerranée

Source : IRCOD

La Région de l’Oriental se caractérise par sa diversité de reliefs et de paysages. Au nord, différents paysages littoraux se succèdent : à la pointe de la région, du Cap des Trois Fourches à Nador, la montagne de Gourougou surplombe la Méditerranée.

Village de Tibouda, Cap des Trois Fourches

Village de Tibouda, Cap des Trois Fourches

De petites criques au sable fin alternent avec des falaises jusqu’à la lagune de Nador. Sur la route de Cap de l’Eau, les monts Kebdana plongent directement dans la mer. Du port de pêche artisanale de Cap de l’Eau jusqu’à Saïdia s’étend une longue plage séparée par l’estuaire de La Moulouya.

Cap de l’eau

Cap de l’eau

En entrant dans les terres vers le sud,  se dresse le massif montagneux des Béni Snassen dont le plus haut sommet culmine à  1500 m d’altitude.

Les Monts de Béni Snassen

Les Monts de Béni Snassen

Plus vers le sud, séparant les Béni Snassen des Monts d’Oujda, un vaste couloir  est-ouest s’étend jusqu’à Taourirt.

Plus vers le sud encore, on rencontre les monts du pays des Horsts s’effaçant progressivement pour laisser  place aux Hauts-Plateaux qui s’étirent sur des kilomètres.

 Les Hauts-Plateaux

Les Hauts-Plateaux

Arrivé à Bouarfa, on peut distinguer la partie orientale du Haut-Atlas. En se dirigeant vers Figuig, de nombreuses montagnes se dessinent, alors qu’en même temps les premières dunes font leurs apparitions, un avant goût du désert.

A l’extrême sud de l’Oriental, on peut découvrir de nombreuses oasis comme celle de Figuig, avec sa  fameuse palmeraie et ses Ksour.

La palmeraie de Figuig entourée de montagnes

La palmeraie de Figuig entourée de montagnes

Le climat de la région est de type méditerranéen, caractérisé par des ambiances semi-arides au sud, subhumides en moyennes montagnes, arides dans le couloir de Taourirt – El Aïoun – Oujda et sur les Hauts Plateaux, et présahariennes à sahariennes au sud.

Les précipitations, très faibles et irrégulières, sont insuffisantes. La pluviométrie moyenne annuelle est de l’ordre de 350 mm dans la partie nord, et ne dépasse pas 150 mm dans la partie sud.

 Les températures, quant à elles,  varient d’une station à l’autre et au cours de l’année  de 7° C à 29° C en moyenne.
Découpage provincial

La région est subdivisée en cinq provinces en plus de la préfecture d’Oujda-Angad : Nador, Berkane, Jérada, Taourirt et Figuig.

La Préfecture Oujda-Angad

Chef lieu de la Région de l’Oriental, Oujda est la métropole régionale où l’on trouve tous les services.

Vue  d’Oujda

Vue  d’Oujda

La Province de Nador

Baignée sur plus de 200 km par La Méditerranée, la province de Nador connaît un essor économique grâce à son port Bni Ansar ainsi qu’à ses industries et son voisinage avec Melilla. Le potentiel touristique est fort et peut devenir une vraie richesse. Nador est aussi la deuxième place financière en dépôts bancaires après Casablanca.

Lagune de Nador

Lagune de Nador

La Province de Berkane

L’élevage et la culture font de Berkane un pôle agricole important. De plus, l’industrie agroalimentaire  et de construction sont  en cours de développement. Pour le tourisme, la province  est en passe de devenir le pôle balnéaire de la côte, avec la construction d’un énorme complexe touristique et de sa marina :Mediterranea Saidia

Plage de Saïdia

Plage de Saïdia

La Province de Taourirt

La Province de Taourirt

Vouée à l’élevage et à l’agriculture grâce à plusieurs retenues d’eau, le secteur est renforcé par des industries agro-alimentaires. Il existe de nombreux atouts touristiques dans la région comme les montagnes et les différents barrages mais ceux-ci restent encore inexploités.

Paysage de la province de Taourirt

La Province de Jerada

Le secteur le plus important dans la province de Jerada est l’agriculture surtout l’élevage mais son développement reste limité  par son manque d’organisation.

Gafaït

Gafaït

La province bénéficie d’importantes unités industrielles : la Centrale thermique de Jerada, la Compagnie Minière de Touissit, la Fonderie de Plomb de Zellidja, les charbonnages du Maroc. Le tourisme est peu développé malgré de nombreux atouts.

La Province de Figuig

La province est la plus étendue de la région mais aussi la plus éloignée d’Oujda.  Sa richesse est basée sur l’élevage pratiqué par les nomades et l’agriculture d’oasis. Le potentiel touristique de la province peut s’appuyer sur de nombreuses oasis dont celle de Figuig.

Abbou Lakhal

Abbou Lakhal

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.