L’Institution Benali à Oujda a fait sa fête de fin d’année

327934 مشاهدة

Mardi 24 juin, l’Institution Benali (à Oujda)  a fait sa fête de fin d’année dans la grande salle de conférence du C.E.R.H.S.O.. Le spectacle était d’une belle hétérogénéité : danses folkloriques, chants sacrés, danse indienne, sketches, danse hip hop, etc. Les élèves, âgés de 4 à 17 ans, et leurs parents étaient heureux de se retrouver tous ensemble pour voir les numéros. La nouvelle directrice-adjointe, Mme Assia (de son nom musulman et Jeanne-Marie Trégan de son nom de naissance), qui a pris la suite de Mme Corinne Ruff au mois de février, a profité de l’événement pour parler de son parcours et présenter la politique pédagogique de l’institution. Voici, son discours dans son intégralité.

 

Bismillah Rrahman Rrahim

Chers parents, chers élèves et chers collègues,

 

Avant toute chose, je vous remercie d’être présents aujourd’hui et de venir partager ce moment de fête de fin d’année. Ce sont de tels moments qui permettent la cohésion et l’échange. Ils sont le ciment de nos relations. Ces occasions sont très rares, je voudrais donc profiter de vous avoir tous devant moi, pour vous remercier, tous du chaleureux accueil que vous m’avez fait : Mr Mohammed Benali, l’équipe administrative, l’équipe enseignante, les aides, les chauffeurs, les élèves et les parents. Grâce à votre générosité à tous, qui paraît incroyable quand on est française, je me suis sentie très vite intégrée dans une grande famille. Je suis à Oujda depuis maintenant deux ans, et c’est seulement depuis que je travaille avec vous que je me sens vraiment bien ici. J’ai laissé mes parents, mes sœurs et mes amis en France, parce que je souffrais de ma différence en tant que musulmane. Ici, j’ai trouvé la paix et un merveilleux métier. Veiller au bon fonctionnement d’une école, c’est participer à la construction d’un monde meilleur, plus juste et plus responsable. En faire son métier est une grâce dont j’ai conscience et que j’essaie d’honorer tous les jours. Et j’espère que notre collaboration sera longue, et que les liens entre nous tous seront toujours plus forts.

 

Je voudrais profiter de ce moment de réunion, aussi pour vous présenter les grandes lignes de la politique de l’institution que je n’ai pas encore eu le temps de vous faire connaître.

 

Le 1er objectif de l’institution est de dispenser une éducation moderne fondée sur l’écoute, l’encouragement et la transmission de valeurs universelles

Le monde change à toute vitesse. Parents, enseignants et éducateurs, nous devons faire l’effort de nous adapter au mode de fonctionnement des enfants d’aujourd’hui. Pour cela, il nous faut les écouter, les observer, leur donner la possibilité de montrer le meilleur d’eux-mêmes et prendre le temps de leur transmettre des principes, des valeurs universelles. Quand ils ne respectent pas ces valeurs, il faut les punir de manière à ce qu’ils comprennent notre mécontentement. Nous devons toujours garder à l’esprit que nos enfants sont des êtres en construction qui ont souvent besoin de comprendre pourquoi il faut faire le bien et se détourner du mal.

 

Le 2ème objectif de l’institution est d’instaurer un bon climat au sein de l’école

Une bonne atmosphère au sein d’une école est essentielle pour que l’enfant apprenne à vivre en collectivité, mais aussi pour sa capacité d’apprentissage.  Si le climat dans l’école n’est pas bon, ni les professeurs, ni les élèves ne sont en état de faire correctement ce qu’ils ont le devoir de faire.

Des études ont montré que les stratégies visant à améliorer le climat scolaire, pour être efficaces, doivent s’inscrire dans le quotidien de l’établissement et impliquer l’ensemble de la communauté éducative (personnels, élèves et parents). Ce sont donc par de petites actions menées en collaboration avec les enseignants et les parents, que nous espérons agir sur le climat dans l’école pour que nos enfants aient envie d’apprendre avec nous, pour faire naître en eux le goût de s’éduquer. Plus concrètement, il s’agit de veiller à ce que tous montrent du respect les uns vis-à-vis des autres et de faire comprendre combien chaque petit  manque de respect est grave. Il s’agit tant de lutter contre la violence (physique ou verbale) que de valoriser la coopération et la solidarité. Il s’agit aussi de montrer l’exemple. Si nous, adultes, montrons du respect les uns vis-à-vis des autres, et si nous sommes solidaires, alors nos enfants seront respectueux vis-à-vis de leurs enseignants et de leurs camarades. Il nous tient à cœur, qu’il n’y est aucun conflit et aucun sentiment d’injustice au sein de l’école. C’est un projet utopique, un rêve mais c’est le rêve qui donne la force de faire de grandes choses et nous souhaitons ce qu’il y a de plus grand pour vos enfant

s, et pour chacun d’entre eux, croyez-le.

L’ultime objectif de l’institution est d’apprendre à nos enfants à aimer le monde pour en assumer la responsabilité et, pour leur faire prendre conscience de leur devoir de le transformer. Nous voulons leur donner l’envie de participer à la construction d’une société nouvelle respectueuse des valeurs universelles d’amour et de paix.

 

Khayrou ma naftatihou bihi haflana Ayatine Baÿnâtine min Dhikri Llahi L Hakim

institution Benali oujda

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz