Les statistiques mutilées des élections des chambres professionnelles

270341 مشاهدة

Oujda Portail: Zaid Tayeb

Les statistiques mutilées des élections des chambres professionnelles

Beaucoup de personnes se sont réjouies des résultats que leurs partis ont réalisés lors des élections des membres des chambres professionnelles. Certains d’entre eux ont exprimé par des articles publiés sur des journaux électroniques qui leur sont favorables ou sur leurs pages facebook leur profonde satisfaction. Ils en sont allés jusqu’à comparer le nombre de sièges obtenus par le Parti de l’Authenticité et de la Modernité( PAM), du Parti de l’Istiklal (PI) et du Rassemblement National des Indépendants(RNI) d’invasion, de razzia, comme si ces trois partis ont tout raflé, sans avoir rien laissé aux autres, sous entendant malicieusement mais sentencieusement le Parti de la Justice et du Développement (PJD) qui est aux commandes et ceux qui forment avec lui le gouvernement. Le lecteur non averti, crédule ou naïf, comme le simple d’esprit prendraient les statistiques que ces personnes ou ces partis avancent, chiffres à l’appui, comme des preuves incontestables et indiscutables du bien fondé de ce qu’ils affirment. A les entendre, ils ont envahi les chambres comme ils ne l’avaient jamais fait par le passé. Les statistiques qu’ils avancent ne sont certes pas fausses, elles sont vraies, et, hélas, pour de bon ! Mais il faut les comparer aux statistiques des dernières élections de 2009 pour voir s’il y a eu ‘’invasion’’, ‘’razzia’’, ou ‘’rafle’’, s’il y a eu avancée, recul ou stagnation. L’honnête citoyen, qui a été leurré par les chiffres, a le droit d’être éclairé. Quant aux personnes qui ont servi de porte-voix aux partis qui ont soi disant raflé les sièges aux autres partis, elles se trompent si elles pensent que nous allons les croire : nous les avons trop crus pour encore les croire.Je vais commencer par les trois partis qui ont fait parler d’eux de manière très emphatique pour faire croire à l’honnête citoyen leur suprématie et leur prédominance sur les autres partis lors des élections des membres des chambres professionnelles. 1- Le PAM a obtenu 408 sièges (2015) et 392 en 2009 : 16 sièges de PLUS (+04,08%)2- Le PI a obtenu 351 sièges(2015) et 379 en 2009 : 28 sièges de MOINS (-07,38%)3- LE RNI a obtenu 326 sièges(2015) et 331 en 2009 : 5 sièges de MOINS (-01,51%)Comme le lecteur peut le constater, on ne peut pas parler ni d’invasion, ni de razzia ni de rafle avec des chiffres insignifiants ou négatifs comme ceux-là. Il n’y a que le PAM qui a réalisée une petite avancée de +04,08%. Quant au Parti de l’Istiqlal et au Rassemblement National des Indépendants, ils ont respectivement reculé de -07,38% et -01,51%. Le Parti de l’Istiqlal surtout, dont les adhérents et les sympathisants ont fait battre tambour et jouer fifre pour nous faire entendre une symphonie dont les arrangements ont été combinés de manière à nous faire croire qu’ils ont remporté les élections des membres des chambres professionnelles, les chiffres que voici vont les démentir et éclairer l’honnête citoyen sur la réalité des choses. Aux chiffres, il faut opposer les chiffres. Le présent est tributaire du passé.Le plus grand perdant dans ces élections est le parti de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) qui a PERDU 74 sièges : en effet, il a obtenu 163 sièges en 2015 contre 237 en 2009, ce qui fait un taux de l’ordre de -31,22%. Mais cela était prévisible comme cela l’a été pour le Parti de l’Istiqlal, mais avec moins d’acuité. Les partis qui ont remporté les élections avec succès sont ceux qui ont pulvérisé les records même s’ils occupent encore des places à l’arrière du classement. Ce sont ceux-là qu’il faut mettre à l’avant car ce sont ceux-là qui vont sans aucun doute faire parler d’eux lors des élections communales et régionales de 2015.1- Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) : il obtenu 196 sièges (2015) contre 81(2009) : PLUS 115 (+142%).2- Le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) : Il a obtenu 108 sièges(2015) contre 59(2009) : PLUS 49 (+83,05%). 3- Le Parti du Mouvement Populaire(MP) : il a obtenu 202 sièges(2015) contre 160(2009) : PLUS 42 (+26,25%).Les chiffres que voici sont de nature à éclairer l’honnête citoyen et à contredire ceux qui ont crié victoire pour faire croire qu’ils ont envahi les chambres en ayant remporté les meilleurs scores. S’il est vrai qu’ils ont remporté les élections des membres des chambres professionnelles, il n’en est pas moins vrai qu’ils rétrogradé par rapport aux élections de 2009. Nous voyer monter en puissance les partis de la coalition gouvernementale contre les partis de l’opposition auxquels ils ont grignoté de nombreux sièges, surtout aux partis de l’USFP et de l’Istiqlal qui ont chuté respectivement de 31,22% et 7,38%. Comme je l’ai dit plus haut, aux chiffres, il faut opposer les chiffres. Ainsi, l’honnête citoyen ne craint pas d’être induit en erreur par des statistiques mutilées et amputées pour lui faire croire que ces partis ont fauché le blé pour ne laisser aux autres que la chaume.Zaid Tayeb

خطب مكتوبة لسعيد الغياتي المغرب

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz