Les ingénieurs de l’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile adressent une lettre urgente au Ministre de l’Equipement et du Transport

19207 مشاهدة

Oujda Portail, Samedi 11 Décembre 2010 , nous avons reçu une copie de la lettre urgente adressée au Ministre de l’Equipement et du Transport Monsieur Karim Ghallab, par l’ensemble des ingénieurs de l’Académie Internationale

Mohammed VI de l’Aviation Civile, dont le texte intégral est le suivant:

Karim GHELLAB Ministre de l’Équipement et du Transport

Les ingénieurs de l’Académie Internationale  Mohammed VI de l’Aviation Civile adressent une lettre urgente au Ministre de l’Equipement et du Transport
Les ingénieurs de l’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile adressent une lettre urgente au Ministre de l’Equipement et du Transport

A l’Attention de Monsieur le Ministre de l’Equipement et du Transport:

Objet : Demande de régularisation de situation des ingénieurs de l’Académie Internationale Mohammed VI de

l’Aviation Civile

Monsieur le Ministre,

L’académie internationale Mohammed VI de l’aviation civile (AIAC) a été inaugurée le 26 Octobre 2000 par sa majesté le Roi Mohammed VI pour offrir une formation de haut niveau dans les domaines de l’aviation civile.

La formation d’Ingénieur de l’Aviation Civile s’adresse aux élèves issus du Concours National Commun des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles d’Ingénieurs (CPGE) et conduit au diplôme d’Ingénieur d’État reconnu par le Conseil National des Titres et visé par l’Université de Casablanca conformément aux dispositions de la Loi n° 01.00 portant organisation de l’enseignement supérieur.

Ainsi ,chaque année l’Académie forme 100 ingénieurs pour accompagner le plan national visant la formation de 10.000 ingénieurs ,tandis que le décret de l’académie n’est pas encore publié au bulltin officiel et même la loi n :35.09 qui ajoute la fonction de formation dans les domaines de l’aviation civile et de l’exploitation aéroportuaire aux fonctions de l’Office National Des Aéroports a duré 8 ans avant d’être publiée dans le Bulletin Officiel du 18 Mars 2010.

Par conséquent, les quatre promotions de l’Académie qui ont achevé leurs études n’ont pas encore reçu leurs diplômes. Ainsi, face aux opportunités d’embauche étatiques, nous sommes incapables de présenter des documents officiels prouvant que les lauréats de l’AIAC sont certifiés ingénieurs d’état en échelle onze (bac+5).

Dans ces conditions, nous vous prions Monsieur le Ministre de bien vouloir faire le nécessaire afin que l’ ensemble des ingénieurs de l’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile puissent obtenir leurs diplômes dans les plus brefs délais.

Dans l’espoir d’une réponse très rapide, compte tenu de la gravité de la situation veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

Les ingénieurs de l’Académie Internationale

Mohammed VI de l’Aviation Civile

Objet : Demande de régularisation de situation des ingénieurs de l’Académie Internationale Mohammed VI de

l’Aviation Civile

Monsieur le Ministre,

L’académie internationale Mohammed VI de l’aviation civile (AIAC) a été inaugurée le 26 Octobre 2000 par sa majesté le Roi Mohammed VI pour offrir une formation de haut niveau dans les domaines de l’aviation civile.

La formation d’Ingénieur de l’Aviation Civile s’adresse aux élèves issus du Concours National Commun des Classes Péparatoires aux Grandes Ecoles d’Ingénieurs (CPGE) et conduit au diplôme d’Ingénieur d’État reconnu par le Conseil National des Titres et visé par l’Université de Casablanca conformément aux dispositions de la Loi n° 01.00 portant organisation de l’enseignement supérieur.

Ainsi ,chaque année l’Académie forme 100 ingénieurs pour accompagner le plan national visant la formation de 10.000 ingénieurs ,tandis que le décret de l’académie n’est pas encore publié au bulltin officiel et même la loi n :35.09 qui ajoute la fonction de formation dans les domaines de l’aviation civile et de l’exploitation aéroportuaire aux fonctions de l’Office National Des Aéroports a duré 8 ans avant d’être publiée dans le Bulletin Officiel du 18 Mars 2010.

Par conséquent, les quatre promotions de l’Académie qui ont achevé leurs études n’ont pas encore reçu leurs diplômes. Ainsi, face aux opportunités d’embauche étatiques, nous sommes incapables de présenter des documents officiels prouvant que les lauréats de l’AIAC sont certifiés ingénieurs d’état en échelle onze (bac+5).

Dans ces conditions, nous vous prions Monsieur le Ministre de bien vouloir faire le necessaire afin que l’ ensemble des ingénieurs de l’Académie Internationamle Mohammed VI de l’Aviation Civile puissent obtenir leurs diplômes dans les plus brefs délais.

Dans l’espoir d’une réponse très rapide, compte tenu de la gravité de la situation veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

Les ingénieurs de l’Académie Internationale

Mohammed VI de l’Aviation Civile

مهندسو الاكاديمية الدولية محمد السادس للطيران المدني يرفعون رسالة الى وزير التجهيز و النقل السيد كريم غلاب

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz