Les élèves professeurs entre les griffes des coordinations

ع. بلبشير10 يناير 2016آخر تحديث : منذ 4 سنوات
Les élèves professeurs entre les griffes des coordinations
رابط مختصر

 Les élèves professeurs entre les griffes des coordinations

Oujda Portail: Zaid Tayeb

Je tiens avant tout à condamner l’utilisation de la violence excessive par les membres des forces de l’ordre contre les élèves professeurs dans leur manifestation contre les deux décrets qu’ils qualifient de sinistres, à savoir la séparation de la formation et du recrutement d’une part  et la réduction de la bourse de 50% de l’autre. Si les images du tabassage des élèves professeurs publiées sur Facebouk n’ont pas été retouchées ou n’aient pas été amplifiées, je crains de tomber dans le ridicule des situations qui exigent la clairvoyance, les auteurs et les commanditaires de ces actes de violence doivent être dénoncés et traduits en justice.

      Il convient de signaler que l’affaire des élèves professeurs a depuis longtemps commencé à dégager une mauvaise odeur  pour les narines des citoyens soucieux de la sécurité et de la stabilité du pays qui se fait secouer par des fauteurs de troubles que la défaite aux dernières élections a relégués aux derniers rangs du classement et qui se mobilisent pour les élections prochaines en faisant des élèves professeurs les victimes du gouvernement en place. Nous commençons à voir plus clair dans cette affaire que certaines voix font pourrir en la faisant perdurer par la manipulation des jeunes professeurs en formation. Il n’y a qu’à lire certains articles publiés sur Internet ou certains commentaires des pages facebouk pour se rendre compte que lesdites coordinations des élèves professeurs pour se rendre à l’évidence de la manipulation dont ils sont l’objet. Je renvoie les lecteurs à un article publié sur le site Oujda Portail * ( ouvrir le lien au bas de la page) intitulé ‘’les professeurs stagiaires de la ville d’Oujda organisent un colloque intellectuel. L’école et la fonction publiques : réalité et enjeu ’’. Mais à l’ouverture de l’article, le lecteur s’aperçoit bien vite que les organisateurs du soi-disant colloque intellectuel sont des syndicalistes et que le contenu du colloque est loin d’être intellectuel. En fait,  il est plutôt question dans ce dit colloque de l’endoctrinement des élèves professeurs en leur faisant ingurgiter les idées des syndicats ayant organisé le prétendu colloque en vue de secouer le gouvernement auquel ils sont très hostiles. Le lecteur non dupe n’a qu’à considérer les points soulevés par les organisateurs et dont voici quelques uns :

-‘’… Visionnement d’une vidéo sur le parcours de la lutte qu’entreprennent les professeurs stagiaires pour abolir les deux décrets ainsi que les interventions répressives auxquelles ils ont été exposés dans les différentes villes marocaines…’’

-‘’…la parole a été donnée au docteur …..qui a mis l’accent sur la portée des deux décrets ministériels dont le but est la privatisation de l’enseignement pour le mettre entre les mains des lobbies du secteur privé informel…’’

-‘’ …Lors de la seconde prise de parole présentée par le professeur….l’accent a été mis sur le rapprochement entre le secteur de l’enseignement et celui de la santé au Maroc. Il a rappelé les étapes de la privatisation du secteur de la santé…..’’

-‘’…le débat a été ouvert aux différents cadres et acteurs présents au colloque qui ont conclu  à l’unanimité  que les revendications des professeurs stagiaires étaient légales…..’’

    Comme les lecteurs peuvent le constater, aucun des points débattus dans ce prétendu colloque n’a un caractère culturel comme le laisse suggérer le titre de l’article. Il est plutôt question pour les organisateurs dudit colloque à couvert culturel de fanatiser les jeunes élèves professeurs, de les dresser contre le gouvernement à des fins politiques. Les syndicalistes ayant organisé ledit colloque se servent de ces futurs cadres qui ignorent  les manigances des syndicats pour arriver à leurs fins que tout le monde sait. Les jeunes professeurs en formation sont doublement victimes : victimes conscientes des décrets du ministère et victimes inconscientes de la manipulation des syndicats. Sinon comment expliquer que l’un des syndicalistes qui a animé le prétendu colloque soit également professeur au centre de formation ? Tant que les élèves professeurs boycottent les cours, le professeur syndicaliste en question est au repos et le mandat versé à son compte. Tant que les élèves professeurs boycottent les cours, toutes les portes leur demeurent fermées et les coordinations qui les encadrent, toutes politisées, contribuent à maintenir ces portes telles qu’elles sont. A qui profite le boycott ? Aux syndicats et aux partis de l’opposition qui les parrainent pour tordre la main au gouvernement, et non aux élèves professeurs dont on se sert comme un outil dans ce bras de fer qui oppose les premiers au second. Les syndicats et les partis de l’opposition, par le truchement des coordinations, se  servent des élèves professeurs comme d’un pare-choc ou d’un bouclier dans leur affrontement contre le gouvernement : les futurs professeurs sont les premiers à recevoir les coups.

  D’ailleurs, rien n’a été omis, tout a été orchestré, amplifié pour attiser les tensions, leur donner un caractère dramatique, tragique, criminel pour que le peuple entier se masse derrière les élèves professeurs dont les fauteurs de trouble qui les manipulent de loin ou de près  n’hésitent pas à prétendre que l’un des manifestants a perdu la vie à la suite de l’intervention des forces de l’ordre* (ouvrir le lien au bas de la page).

 Les coordinations poussent le pays vers la discorde,  le chaos, la ‘’fitna’’, la ruine.

ouvrir le lien:

الأساتذة المتدربون بمدينة وجدة ينظمون ندوة فكرية*

1
اترك تعليق

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
retraité de l'enseignement Recent comment authors

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.

  Subscribe  
نبّهني عن
retraité de l'enseignement
ضيف
retraité de l'enseignement

Monsieur ZAYED ,je lis régulièrement ce que vous écrivez, je partage votre conviction que les élèves professeurs sont manipulés par certaines forces politiques a des fins machiavéliques, cependant ces enseignants d’avenir ne sont pas n’importe qui, ce sont des gens qui ont fait des études supérieures poussées et ils savent bien que certains en tirent profits de leurs malheurs mais ils sont obligés d’ accepter la main tendu pour faire valoir leur droit au travail et faire entendre leurs revendications légitimes ; ils ne demande pas la charité monsieur Zayed acceptez vous ,après des années de formations à la faculté… قراءة المزيد ..