Le triomphe de la justice sur la barbarie

7222 مشاهدة

Oujda Portail: Zaid Tayeb

L’affaire de la modification des notes d’un candidat au mouvement national par les services de la délégation de Berkane avait l’apparence d’une erreur administrative due soi disant à la mauvaise lecture de la note ministérielle régissant le mouvement.

Mais en creusant le problème à fond et en consultant d’autres cas similaires au mien, j’ai découvert que les notes d’un professeur de mathématique qui travaille dans le même lycée que le mien et qui était lui aussi dans la même délégation que moi avant notre mutation à la délégation de Berkane, tout cela bien avant que la délégation mère (Oujda)  ne se scinde en 4 délégations, n’avaient souffert d’aucune modification.

Si les services de la délégation de Berkane avaient mal lu ou mal interprété la note ministérielle, chose grave mais loin d’être possible, tous ceux qui étaient dans mon cas auraient souffert des mêmes préjudices. Or ce n’est pas le cas. Ce qui confirme la thèse d’un acte criminel délibéré et prémédité de longue date pour nuire aux professeurs qui dénoncent bien haut les incorrections et crient fort à l’injustice, en leur donnant des coups dans le dos et dans l’obscurité de manière à ce qu’ils ne sachent pas d’où cela leur vient.

Mais Dieu qui ne ferme jamais les yeux guide les esprits éclairés vers les vices des hommes et leur donne le pouvoir de les corriger. J’ai découvert la supercherie par la découverte du document falsifié que j’ai fait publier sur les sites ” oujdaportail et oujdacity’’ ainsi que trois lettres de doléances adressées respectivement à la Délégation provinciale de Berkane, à l’Académie de l’Oriental et au Ministère de l’éducation nationale.

Ainsi qu’une lettre ouverte adressée à l’Académie, également sur les deux  sites .Mutisme total. J’ai demandé à être reçu par les hauts responsables des deux institutions dont je dépends et qui sont responsables des préjudices dont je suis victime.

Ni le haut responsable de la délégation ni celui de l’académie n’ont voulu daigner me recevoir. Le premier m’a renvoyé au bas de l’échelle, à savoir vers le chef de services des ressources humaines qui est responsable de mes peines, le second m’a dirigé vers  les services centraux de Rabat. Ou bien c’est trop bas ou bien c’est trop haut. J’ai visé trop haut et j’ai obtenu gain de cause.  Il a fallu que le ministère fasse réagir, de sa longue perche, les responsables provinciaux et régionaux. En effet, l’Académie de l’Oriental a reçu une correspondance du ministère de l’éducation nationale la sommant de me rendre justice. Ce qui a été fait.

En se déchargeant de leurs responsabilités, les services de la délégation de Berkane et ceux de l’Académie de l’Oriental ont opté pour la sourde oreille qui consiste à s’enfouir la tête dans le sable.

Ce qui est de nature à couvrir de manière voyante  les âmes corrompues au lieu de les rappeler à l’ordre, de les sanctionner et de rendre justice hic et nunc à ceux qui l’ont perdue avant même que d’autres forces n’entrent en jeu.

Quand j’ai dit dans l’un de mes articles antérieurs qu les affaires de la délégation de Berkane allaient aux étreintes et aux promesses, certains de ceux qui avaient l’habitude de ressentir de la jouissance dans les étreintes qu’accompagnent les paroles enduites de miel, ont vu dans mes propos des allégations gratuites et malsaines, dirigées contre des responsables ‘’intègres et humains’’.

La délégation de Berkane couvait beaucoup d’irrégularités qui ont nui à la bonne volonté de certains cadres qui en ont souffert et qui en souffrent malgré leurs bons et loyaux services. Si le délégué partant laissait aller les choses au gré de la fantaisie de certains chefs de service de sa délégation, le délégué actuel s’enferme dans son bureau et refuse de recevoir son personnel ou de répondre à leurs requêtes écrites, ce qui n’est guère mieux.

A l’avenir, et dans l’état actuel des choses, il serait plus louable que nos responsables provinciaux et régionaux, dressent devant les portes de leurs bureaux des barrages à herses pour parer à toute tentative d’audience.

Tayeb Zaid

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.