Le spectacle du Centre national des Arts du Cirque (CNAC) poursuit sa tournée, jusqu’au 4 mai, dans les villes d’Oujda, Meknès, Rabat, Marrakech et Agadir

27456 مشاهدة

En accueillant le Centre National des Arts du Cirque (CNAC) de Châlons-en-Champagne, le réseau culturel des Instituts français et Alliances franco-marocaines offre au public marocain un spectacle des plus inédits, intitulé Âm.
Une représentation de fin d’études de la 22ème promotion de cette prestigieuse compagnie qui vient se produire pour la première fois au Maroc juste après le lancement, en janvier dernier, de la tournée « Isli d Tislit » par l’Ecole de Cirque Shems’y de Salé.

 Le spectacle du Centre national des Arts du Cirque (CNAC) poursuit sa tournée, jusqu'au 4 mai, dans les villes d'Oujda, Meknès, Rabat, Marrakech et Agadir
Le spectacle du Centre national des Arts du Cirque (CNAC) poursuit sa tournée, jusqu'au 4 mai, dans les villes d'Oujda, Meknès, Rabat, Marrakech et Agadir

 

Moderne et époustouflante, la première représentation de Âm à Oujda, jeudi dernier, a fait sensation sur le public venu nombreux pour découvrir les 22 jeunes talentueux de la troupe.Dans une scénographie mobile où l’air, l’eau et l’image dessinent l’espace, les Circassiens ont laissé transpirer leurs émotions à travers l’acrobatie, le risque, la virtuosité, l’éphémère et l’immédiat… pour dire au public la fougue et la fragilité de la vie, tout « simplement ».«C’était un véritable triomphe du point de vue organisation, qualité du produit et accueil chaleureux du public. Une assistance qui a été vraiment séduite par le spectacle et qui a répondu par de vifs applaudissements. Mais, en parallèle des représentations Âm, les jeunes artistes de la 22e promotion ont animé plusieurs ateliers, dans le but de rencontrer des jeunes d’Oujda et échanger réciproquement leur savoir-faire.

En plus des jeunes de l’Université d’Oujda, des associations caritatives et autres écoles, les lauréats du CNAC ont initié des jeunes trisomiques à l’art du cirque », souligne Thierry Dessolas, directeur de l’Institut Français d’Oujda.Ces ateliers ont été bien accueillis par la jeunesse de la ville orientale qui ont découvert avec les lauréats du CNAC différentes disciplines circassiennes sous le chapiteau du cirque.

« Après les deux jours pour l’installation du chapiteau et le réglage, nos jeunes appréhendaient la réaction d’un nouveau public qu’ils ne connaissaient pas. Mais, dès qu’ils sont entrés sur scène, ils furent surpris par la présence d’une nombreuse assistance à l’écoute et très impressionnée par la qualité du jeu des jeunes circassiens dont le talent n’est pas à discuter », précise Catherine Coopéré, Chargée de l’insertion professionnelle au sein du CNAC et responsable de la 3ème année. Et d’ajouter que les rendez-vous d’ateliers étaient, dans leur majorité, plus des moments d’échange de savoir-faire et de rencontres que des séances d’initiation. Des moments uniques que les jeunes d’Oujda n’oublieront pas de sitôt en plus de la magnifique représentation Âm. Ce mot âm (âme), soufflé par une étoile, évoque au cirque, l’âme du câble, du filet ou de la corde, désigne le fil conducteur initial autour duquel sont tissés tous les autres brins. «Nous avons enlevé le «e» qui est le son de l’incertitude.

Et puis, dans toutes les langues du monde, le « m » est la seule sonorité qui se retrouve partout, tandis que le « â » est spécifiquement français … et le chapeau est particulièrement circassien », déclare Stéphane Ricordel, le metteur en scène du spectacle et membre fondateur des célèbres Arts Sauts.

Le CNAC pour la 1ère fois au MarocEcole professionnelle supérieure des artistes de cirque, sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication, le CNAC forme, durant trois ans, des artistes de très haut niveau dans plusieurs disciplines circassiennes. Chaque année, une quinzaine de jeunes, entre 20 et 27 ans, et nouveaux artistes de très haut niveau, quitte l’établissement pour entrer dans la profession en France, en Europe ou ailleurs.Âm, le spectacle de fin d’études de la 22e promotion du CNAC a été créé à Châlons-en-Champagne en décembre 2010 pour être présenté sous un chapiteau de 500 places par les Instituts Français de Oujda, Meknès, Rabat, Marrakech et Agadir. Les jeunes circassiens du CNAC poursuivront ensuite leur tournée de Âm en Ukraine et au Burkina Faso.

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz