Le limogeage des ministres, une nouveauté au pays

28651 مشاهدة

Oujda Portail: Zaid Tayeb

Le limogeage des ministres, une nouveauté au pays

Le gouvernement et les citoyens ont été libérés par la décision du premier ministre de limoger les ministres auteurs des scandales qui ont secoué le pays et souillé son image par leurs forfaits. Le chocolat, la raclette et les amourettes sont devenus des sujets du quotidien. Comment des ministres qui devaient en principe veiller sur l’intérêt du pays sont-ils tombés si bas en ayant laissé aller au hasard des structures qui ont coûté les yeux de la tête aux pauvres contribuables et aux deniers de l’Etat ou en ayant succombé à l’instinct sexuel au détriment de l’intérêt suprême et souverain de la nation ou aux plaisirs enfantins des friandises ? Qu’est-il donc fait du Hadith du Prophète (que la prière et le salut soient sur lui) ? ‘’ « Chacun d’entre vous est un berger et chacun d’entre vous sera interrogé concernant son troupeau. Le dirigeant est un berger, l’homme est un berger pour les gens de sa maison, la femme est une bergère pour la maison de son époux et pour ses enfants. Ainsi chacun d’entre vous est un berger et chacun d’entre vous sera interrogé concernant son troupeau ». Et de cet autre ? ‘’…. Celui qui émigre pour Dieu et Son Messager, son émigration lui sera comptée comme étant pour Dieu et Son Messager. Et celui qui émigre pour acquérir des biens de ce bas-monde ou pour épouser une femme, son émigration lui sera comptée pour ce vers quoi il a émigré’’. Il est évident que les uns ont émigré pour acquérir des biens de ce bas-monde, et que d’autres pour épouser une femme.Eh bien donc ! Les ministres déchus à juste titre par le premier ministre dont nous saluons chaleureusement l’initiative, et dont il est le premier à faire usage de l’autorité de destituer des ministres comme il n’en a jamais été fait auparavant, n’ont-ils pas trahi la confiance placée en eux par le roi, par leurs partis, par les citoyens qui ont porté au pouvoir les partis dont ils sont issus? Les postes de responsabilité nécessitent des hommes dignes de porter haut le flambeau du pays. Or ces ministres ont entraîné sur le pays le regard de la honte des autres nations, amies ou ennemies. Il y en a parmi eux qui ont fait usage des recettes du ministère comme ils l’auraient fait s’agissant de leurs porte-monnaie. Il y en a qui ont dépensé un argent fou pour remettre à neuf un complexe sportif mais qui avaient utilisé des moyens primitifs pour drainer l’eau ayant inondé le terrain. Il y en a qui ont fait des couloirs des ministères des lieux de drague, de rencontres amoureuses. Les quatre ministres sont tombés à cause de ce qu’ils ont fait, cela est certain, mais à cause surtout du harcèlement de la presse numériques et des réseaux sociaux qui se sont mobilisés pour dénoncer les scandales de ces ministres. L’affaire a été tellement médiatisée par les réseaux sociaux que le gouvernement n’avait d’autre alternative que de les limoger. En effet, les ministres ont été bel et bien destitués par le chef du gouvernement, à l’inverse de ceux qui croient qu’ils ont démissionné de leur propre chef. Car chez nous, les responsables ne démissionnent pas, ils se font démettre. Quel ministre de chez nous a, par le passé, demandé sa démission ? En fin de compte, les langues vont se taire, les bonnes comme les mauvaises. Elles vont se reposer après avoir contribué à faire tomber les responsables à scandales. Maintenant que tout est rentré dans l’ordre après que ceux qui ont fait et ceux qui ont dit vont chacun son train, il convient de reconnaître que les Maroc est enfin entré dans l’ère de la démocratie. Zaid Tayeb

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz