La nouvelle gare d’Oujda

482143 مشاهدة

La nouvelle gare d’Oujda

Ali KHARROUBI // L’Économiste

*Un investissement de 136 millions de DH hors installations ferroviaires

   *Objectif: dépasser 300.000 voyageurs et 600.000 t de marchandises/an

Les gros œuvres de la nouvelle gare d’Oujda sont achevés à plus de 40%. Au lieu d’attendre de les terminer, Mohammed Mhdia, gouverneur de la province d’Oujda et wali de l’Oriental, interpelle les responsables du projet pour entamer, dès la semaine prochaine, les constructions des lots secondaires et la préparation des approvisionnements pour éviter les ruptures qui portent préjudice aux projets structurants. D’ailleurs les travaux de cette gare sont restés en stand-by pendant 7 mois à cause de la lenteur des études. Toutefois les délais contractuels seront respectés (juin 2016), selon les responsables de l’ONCF qui ont participé à une récente visite de chantier en présence de l’ensemble des services concernés (ONCF, CRI, agence urbaine, entreprises, wilaya, bureau d’études, architectes..). L’objectif étant de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux et d’activer les réalisations en respect du calendrier préétabli. La nouvelle gare d’Oujda s’étend sur une superficie de 2,2 hectares. Elle englobe un  bâtiment de voyageurs de 5.000 m², constitué d’un hall, commerces, administration, guichets, embarquement, salon d’honneur.  S’ajoutent des aménagements extérieurs qui portent sur 17.000 m² (aménagement du parvis externe, 4 quais de 400 m de long, d’un bassin, parking de 75 places). Quant à l’investissement global de la construction de la gare, il s’élève à  136 millions de DH hors  installations ferroviaires.

 La consistance du projet dans sa globalité est multiple avec trois grands pôles. Le premier est le quartier de la gare réservé aux plateaux de bureaux (R+12) avec  une galerie d’art et un centre de conférence. La Banque populaire est en phase de terrassement de son terrain pour la construction de son nouveau siège régional: un R+12. Il sera le plus haut immeuble d’Oujda. En parallèle, un second pont sur oued Ennachef sera réalisé pour un montant de 14 millions de dirhams. L’ordre de service du marché est en cours de notification et le délai d’achèvement est de 9 mois. Quant au troisième pôle urbanistique, le centre multiservice, il est encore en cours de négociation pour trouver des partenaires en mesure de le faire aboutir. L’ONCF est invité à réfléchir au développement des composantes de ce centre conformément au master plan et à la convention cadre signée en présence du Souverain en 2010.  La réalisation de cette gare ambitionne de booster le trafic ferroviaire qui peine à dépasser les 290.000 voyageurs/an contre 590.000 tonnes de bagages/an. Elle remplacera l’ancienne gare qui a une valeur historique (première gare du Maroc).

La nouvelle gare d’Oujda
La nouvelle gare d’Oujda
La nouvelle gare d’Oujda
La nouvelle gare d’Oujda

Ali KHARROUBI // L’Économiste

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.