La conjugaison des verbes français : un casse tête /Oujda: Zaid Tayeb

178312 مشاهدة

 La conjugaison des verbes français : un casse tête /Oujda Zaid Tayeb

Le professeur de langue française aura beau mettre toute sa doigté pour rendre plus accessible son apprentissage à l’ensemble de ses élèves, il ne s’en trouvera que pris dans les remous de cas particuliers qu’il aura du mal à expliquer. Je tenterai dans cette petite réflexion de faire un peu de lumière sur les difficultés que peuvent rencontrer le professeur et ses élèves quand le premier abordera avec les seconds le problème de la conjugaison des verbes français. Pour cela, le futur simple me semble convenir puisque, d’une part il rend compte des difficultés dont j’ai parlé plus haut, et de l’autre, il me permet par la même occasion d’élargir ma remarque au conditionnel présent avec lequel il entretient des affinités formelles.

Remarques générales :1- Radical du futur simple = radical du conditionnel présent.

                                       2-Conditionnel présent = radical du futur simple +terminaisons de l’imparfait.

A- Futur simple et conditionnel présent = infinitif+terminaisons propres à chaque temps.

1-Verbes du premier groupe : fournir quelques échantillons :parler + (ai, as, a, ons, ez, ont) pour le futur simple  et (ais, ais, ait, ions, iez, aient) pour le conditionnel présent.

2-Verbes du deuxième groupe : fournir quelques échantillons :finir + (ai, a, a, ons, ez, ont) pour le futur simple et (ais, ais , ait, ions, iez, aient) pour le conditionnel présent.

3-Verbes du troisième groupe en –ir (sauf exceptions) : fournir quelques échantillons : partir + (ai , as , a , ons , ez , ont) pour le futur simple et  (ais ,ais, ait, ions, iez, aient) pour le conditionnel présent.

B-Futur simple et conditionnel présent = infinitif – e + terminaisons propres à chaque temps.

Verbes du troisième groupe en –re : fournir quelques échantillons : croire – e àcroir + (ai, as, a, ons, ez, ont) pour le futur et ( ais, ais, ait, ions, iez, aient) pour le conditionnel.

C- Verbes à radicaux particuliers

Curieusement, dans la langue française, ce sont les verbes les plus utilisés qui présentent le plus de difficultés pour les apprenants de cette langue.

1-      Verbes du troisième groupe à radicaux spéciaux.

Etre (ser- ) ; Avoir (aur-) ; Aller (ir-) ;Savoir (saur-) ;Voir (verr-) ; faire (fer-) ; Pouvoir (pourr-) ; Vouloir( voudr-) ; Valoir (vaudr-) ;

2-      Verbes du troisième groupe  :  ‘’mourir’’ et verbes de la même famille de‘’courir’’ :recourir ; concourir ; secourir’’

 -Mourir : mourr- (+ terminaisons propres à chaque temps)

 -Courir : courr- (+ terminaisons propres à chaque temps)

3-      Verbes du premier groupe en –yer.

Ces verbes voient leur ‘’y’’ muer en ‘’ i’’

Payer :paier- ; Essuyer : essuier- ; tournoyer tournoier- (+ terminaisons propres à chaque temps)

Jusqu’ici tout semble aller dans le sens d’une langue aux règles bien définies qui rendent compte d’un système verbal parfait,  loin de tout reproche. Cependant, le système verbal souffre de beaucoup d’irrégularités qui font obstacle à l’apprentissage de la langue française.  Pour ce qui me concerne, j’ai relevé quelques cas de ces irrégularités que j’ai eu du mal à comprendre et à expliquer à mes élèves.

1-      ‘’Voir ; revoir ; entrevoir’’ #  ‘’prévoir ;  pourvoir’’: ces verbes ont tout pour se conjuguer da la même manière : ce sont des verbes du troisième groupe et ils appartiennent à la même famille lexicale. Cependant le radical de ‘’voir’’ au futur simple et au conditionnel présent est tout à fait différent de celui de ‘’prévoir’’, et ‘’pourvoir’’ aux mêmes temps. En effet, si ces verbes sont de la même famille lexicale, ils ne sont pas de la même famille de conjugaison.

      a- ‘’Voir ‘’: verr- (+ terminaisons propres à chaque temps).

      b-   ‘’Prévoir ; pourvoir’’ : Infinitif + terminaisons : prévoir- ; pourvoir-( + terminaisons propres à chaque temps).

Comme on peut bien le constater, si les verbes ‘’voir ; revoir ; entrevoir’’ changent de radical, les verbes ‘’prévoir’’ ; et ‘’pourvoir ‘’ gardent le leur et fonctionnent comme les verbes du premier, du deuxième et du troisième groupe en –ir qui font leur futur et leur conditionnel présent en : infinitif+ terminaisons.

2-      ‘’Envoyer ; renvoyer ’’# verbes du premier groupe en ‘’-voyer’’ (convoyer et dévoyer) et de manière encore plus étendue en ‘’-oyer’’ (tournoyer). En principe tous les verbes en ‘’ –yer ‘’de type  ‘’–oyer’’ ;’’-uyer’’ ; ‘’-ayer’’ doivent se conjuguer de la même manière au futur et au conditionnel présent : infinitif (avec changement de y en i) + terminaisons. Malheureusement, tel n’est pas le cas.

Les verbes ‘’envoyer ; renvoyer’’, verbes du premier groupe qui n’ont rien à voir avec le verbe ‘’voir’’, se conjuguent comme lui au futur simple et au conditionnel présent : (Enverr-) + terminaisons tout comme le verbe ‘’voir’’ (cf 1-a). Cependant, les autres verbes en –oyer, font leur futur simple et leur conditionnel présent en : infinitif +terminaisons (avec changement du y en i ), comme tous les verbes en –yer.

Conclusion : Le verbes ‘’voir ; entrevoir’’ qui doivent se conjuguer comme les verbes de la même famille (prévoir ; pourvoir) se conjuguent comme le verbe ‘’envoyer’’  et le verbe ‘’envoyer’’ qui doit se conjuguer comme les verbes du premier groupe en ‘’-voyer’’ (convoyer ; dévoyer) ou en ‘’-oyer’’ (noyer ; tournoyer ; aboyer…) ou encore en ‘’-yer’’ (payer ; essuyer ; aboyer), se conjugue comme le verbe ‘’voir’’.

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz