La battue à Monsieur Chergui

42719 مشاهدة

Oujda: Zaid tayeb/ Oujda Portail: Oujda le 13 mai 2013, “La battue à Monsieur Chergui”

Les sites Oujdacity et Oujdaportail sont le théâtre d’une guerre qui fait rage entre des inspecteurs pédagogiques et des inspecteurs en orientation scolaire aspirants ou en titre où les coups les plus vilains et les plus douloureux sont donnés et reçus ; entre les inspecteurs pédagogiques eux-mêmes qui s’entredéchirent de la manière la plus vilaine. Articles et commentaires pleuvent sur les deux sites à tel point que les lecteurs à peine finissent-ils de lire un article ou un commentaire qu’un autre point. Les antagonistes, devenus à cause de la soif ardente et insatiable des intérêts et de la bassesse des intentions difficilement dissimulées, de farouches ennemis, se prennent au collet avec des airs de brigands et d’assassins se disputant le partage d’une rançon ou d’un butin. Jamais je n’ai pensé que parmi les hommes de science et de  pédagogie sensés encadrer, orienter et guider les égarés et les moins éclairés, il y ait tant de haine dans les cœurs, tans de méchanceté dans les propos, tant de culot pour les formuler de manière publique, sans gêne, sans retenue, sans honte. Deux clans de mafieux se disputant le contrôle des zones d’influence dans un quartier malfamé n’en seraient pas arrivés au stade où sont arrivés les inspecteurs toutes disciplines et toutes catégories confondues. Ils ont dévoilé sous les coups de l’ire aux lecteurs les sentiments ignobles qui les animent.

Monsieur Chergui, qui ne frappe jamais à côté et n’y va jamais avec le dos de la cuillère quand il s’agit de dire les choses qui déplaisent ou font mal, de dénoncer les torts et les injustices, de pointer du doigt les opportunistes et les magouilleurs, les paresseux et les fainéants, quel que soit leur statut, quels que soient les liens qui les unissent à cet homme de vérité et de bravoure, a fait mouche cette fois-ci : il a jeté le pavé dans la marre éclaboussant ses collègues les inspecteurs pédagogiques et leur syndicat, les conseillers en orientations aspirant aux cadre d’inspecteur, les inspecteurs en titre de cette classe de fonctionnaires de l’éducation nationale. Il a mis le couteau dans la plaie, bien en profondeur.  Il l’a bien remué de manière à faire plus mal et à causer plus de dommages, plus de dégâts. Et il a fait mal à tous ceux qui se croyaient bien à l’abri dans leurs bunkers qu’ils croyaient imprenables et bien au confort dans leurs bureaux confortablement meublés à se tourner les pouces en attendant de changer de cadre.  Aussi, la chasse à la battue a-t-elle été déclenchée contre Monsieur Chergui aussi bien par les inspecteurs pédagogiques toutes disciplines confondues que par les inspecteurs en orientation en titre ou leurs collègues aspirants. Le conflit est à la fois intra-inspecteurs et inter- inspecteurs. Les clans se forment derrière des barricades rehaussées et renforcées de manière à tenir bon contre les assauts de monsieur Chergui qui, à chaque attaque, ouvre des brèches. Dans cette guerre, seul Monsieur Chergui est identifiable. En effet, ses adversaires ont choisi de porter la cagoule pour garder l’anonymat et éviter le ridicule de leur situation. Parmi ceux-ci,  il s’en trouve nécessairement et malheureusement des amis ’’intimes’’ qui soutiennent monsieur Chergui en privé et le martyrisent au clavier. Parmi ceux-ci, il s’en trouve également des inspecteurs pédagogiques chez qui il a remué les cendres d’un feu qu’ils croyaient éteint : beaucoup d’entre eux ont changé de cadre sans passer par le centre de formation et ils doivent sans doute ressentir une certaine gêne et une certaine injustice vis-à-vis des conseillers en orientation. Parmi ceux-ci, il s’en trouve quelques uns dont monsieur Chergui a ébranlé les fondements qu’ils croyaient solidement bâtis : tout le monde veut changer de cadre en passant à travers les mailles du code tressées à leur mesure, à leur taille. Tout le monde veut devenir inspecteur ! ‘’Si tout le monde est prince, qui va se charger de conduire le peuple ?’’, dit l’adage arabe dans une langue peu élogieuse.

Dans ce bras de fer entre monsieur Chergui et les conseillers en orientation, ceux-ci ont mis en cause la qualité de la langue de celui-là. L’un d’eux a solennellement promis de signaler toutes les infractions causées par monsieur Chergui à la langue arabe. Je me suis personnellement dit qu’il doit sûrement s’en trouver un maître de cette langue bien au-dessus de monsieur Chergui : il n’en était rien. Ce n’était que du bluff, tout cela. Et il y a beaucoup de vérité dans ce que monsieur Chergui a dit.

La battue à Monsieur Chergui
La battue à Monsieur Chergui

Zaid tayeb

اترك تعليق

15 تعليقات على "La battue à Monsieur Chergui"

نبّهني عن
avatar
eleve
ضيف

vous n avez rien a leur envier dans votre facon de repondre aux commentaires des lecteurs

OUJDI
ضيف

Peuple écrasé!!?? C’est qui qui vous a écrasé Fazina? les conseillers en orientation?

مستشار
ضيف

عذرا استاذي الكريم لقد كانت هذه المرة ضربتك في الهواء ، كما كانت ضربات فارس أحلامك الذي طال ما مدحته في مقالات سابقة ، ولست أعيب عليك المدح ، ولكن ما حز في النفس أن يحشر الإنسان أنفه في قضايا لا يدرك خلفياتها ويميل إلى طرف لينصره ، لقد كان استهلالك للمقال مناقضا لمتنه ولخاتمته ، حيث سقطت مباشرة من الصحفي الممتبع المحلل إلى الانحياز الى من تهوى دون حقائق وبراهين تفسر بها ميلك ، أنصحك بالحياد في كتاباتك حتى لا تدخل الجحر الذي دخله صاحبك

fazina
ضيف

Ce qui dérange toute cette gente inspectrice ce ne sont pas des fautes d’expression ni d”orthographe commises par Mr Chergui mais le contenu de son discours. Jamais il ne leur serait venu à l’idée que quelqu’un puisse être d’une telle franchise. N’est-ce pas ainsi que doit être chaque musulman? Mais, nous, petit peuple écrasé avons grand besoin de quelqu’un comme Chergui pour parler pour nous.
Mr Chergui fait partie des grands Hommes qui dérange par leur Parole Juste.
Puisse Allah l’assister encore et toujours.

2012 COPE
ضيف
j’ai noté la subjectivité avec laquelle on traite cette affaire !Sous un angle dénué de tout objectivité, l’on se demande , curieusement, quel est le dessein d’une telle chasse aux sorcières!! L’on se demande aussi, sur le timing de cette soudaine croisade de la part de messieurs Chergui et Zayed contre le corps des conseillers!! Est-ce par excès de zèle qui s’est abattu soudainement sur leurs têtes qu’ils se sont rendus compte que notre corps est inapte à remplir ses fonctions? Où est-ce purement et simplement par haine pure? Cette animosité, je l’ai ressentie dès le premier jour de mon… قراءة المزيد ..
‫wpDiscuz