Jerada: Colloque national à Jerada sur la régionalisation avancée

35355 مشاهدة

Jerada, 27/03/10 – “La régionalisation avancée et les perspectives de réforme” est le thème central d’un colloque national organisé, samedi à Jerada, à l’initiative du Parti Travailliste (PT).

Les participants à cette rencontre, qui a réuni, outre le PT, les Partis de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), le Front des Forces Démocratiques (FFD), le Parti Socialiste (PS) et le Parti du Progrès et du Socialisme, ont été unanimes à souligner l’importance de l’initiative Royale relative à la régionalisation avancée et l’impératif de la mobilisation des différents acteurs dans le cadre d’une approche participative pour réussir ce projet structurant et prometteur.

L’occasion était ainsi pour les partis présents de donner un aperçu sur leurs propres visions quant à ce chantier qui ambitionne la modernisation des structures de l’Etat et la promotion du développement intégré des différentes régions du Royaume.

Le modèle de régionalisation escompté, qui doit prendre en compte les spécificités et les constantes du Maroc, le renforcement des acquis et les problématiques liées à l’élaboration et à la mise en oeuvre de ce projet, plus particulièrement, les potentialités des régions, le découpage régional, la répartition des compétences, le mode de scrutin et les ressources humaines et matérielles qui seront mises à la disposition des régions pour prendre en charge leur développement, sont autant de sujets soulevés par les participants à cette rencontre.

Saluant la qualité et la richesse des débats ayant marqué ce colloque, le secrétaire général du Parti Travailliste, M. Abdelkrim Benatiq, a indiqué que “les points de vues des partis présents étaient très proches et nous avons décidé de multiplier ce genre de rencontres pour débattre des grandes questions qui intéressent aussi bien les partis de la gauche que la société marocaine, et pourquoi pas élaborer une conception unifiée sur la régionalisation pour être présentée aux citoyens et pour enrichir la dynamique de réflexion que connait le pays”.

“La régionalisation est le prélude à une série d’orientations stratégiques qui vont permettre au Maroc de passer d’une étape à une autre”, a-t-il dit dans une déclaration à la MAP, notant que la création de la commission consultative de la régionalisation s’inscrit dans le cadre de la consécration de l’approche participative en matière de traitement des grandes questions et reflète la volonté d’engager une réflexion approfondie autour de ce chantier institutionnel et civilisationnel.

Le citoyen, pilier de la société et du projet sociétal, doit être conscient de la responsabilité qui lui incombe et prêt à relever les défis et à aplanir les difficultés pour réussir ce projet, a fait remarquer M. Benatiq, estimant que cette rencontre a pour objectif aussi de favoriser la culture de proximité en permettant aux habitants des régions lointaines de participer au débat sur la régionalisation et à la prise de décisions.

Pour sa part, M. Abdelouahed Souhail, membre du bureau politique du PPS, a relevé l’existence d’une grande convergence et de beaucoup de points communs dans les exposés faits lors de cette rencontre par les différents intervenants sur la conception de la régionalisation.

Mettant l’accent sur les dimensions participative, démocratique et de développement de ce chantier politique d’envergure, il a indiqué que ce colloque dénote d’une maturité et d’une prise de conscience des formations politiques de l’importance d’une gouvernance et d’une gestion de proximité des problèmes de développement.

De son côté, M. Abdelhamid Jmahri, membre du bureau politique de l’USFP, a déclaré que cette rencontre s’inscrit aussi bien dans la logique de concertation sur l’initiative Royale de la régionalisation que celle d’y faire participer toutes les tendances.

Pour l’USFP, la réflexion sur la régionalisation est un passage pour la réhabilitation politique, la consécration de la pratique démocratique et la consolidation des acquis réalisés dans le cadre du plan d’autonomie proposé par le Royaume, a-t-il encore ajouté, estimant que la régionalisation constitue une occasion pour l’édification du Maroc nouveau, voulu par les différentes composantes de la société civile et par SM le Roi Mohammed VI.

jerada  جرادة
jerada جرادة

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz