Festivals d’été 2010 à IFRANE des lacs par cinéma aux rythmes d’Ahidouss

37780 مشاهدة

Par Notre Délégué: Mohammed ABID – AZROU//AL MANARA AL IKHBARIA-OUJDA PORTAIL

*/* DAYT AOUA, LES LACS EN FETE :A DAYT AOUA du 9 au 11 juillet c’était la fête des lacs, une manifestation puisée du profond naturel et caractère de sa population et s’est traduite par le déroulement de la 3ème édition du festival des lacs.Le festival qui a duré 3 jours dans le site du lac afin de connaître son immense beauté et représenter l’image évolutive de la région..Un thème choisi pour cette occasion: “l’environnement au service du développement durable” qui a été le sujet d’une table ronde durant laquelle une discussion sur l’intégration de l’environnement dans les projets de développement qui est aujourd’hui au cœur des préoccupations quotidiennes de l’action publique. Au programme s’affichait aussi des manifestations cavalières(fantasia), folklore patrimoine (inachaden et présentation poétique amazight, théâtre en plein air, des compétitions sportives( pétanque,cyclisme classique et course de VTT sur piste ATHLETISME QUYADUPLE MILLE DES POMMES – CIRCUIT DU LAC Dayt Aoua- projections cinématographique en hommage du métrage amazight Itou et toutrite ( parlant amazighité) ..Des expositions des particuliers et des associations locales des pais berbères, de la toile, des tentes et des couvertures berbères..le budget global de cette manifestation a touché les 720 miles dirhams dont 10 miles dirhams comme cotisation de la province d’IFRANE, et le site de Dayt Aoua reconnu mondialement de sa grande biodiversité depuis les altitudes montagneuses jusqu’aux étangs et des lacs en passant par les plaines des forets , d’où l’importance de l’enjeu de développement durable dans cette région, puisque l’environnement est sa richesse et par conséquence toutes activités humaines (agriculture,élevage,tourisme..) devraient la prendre en considération et la préserver, spécialement l’abondance des eaux de cette région tant souterraines que superficielles l’oblige à mettre en ouvre une politique rationnelle de la gestion des eaux .*/*AZROU, LE VESTIVAL DU MONDE ARABE DU COURT METRAGE DU RENDEZ-VOUS :Parallèlement à la 4ème édition du festival Tourtite d’Ifrane, les organisateurs du Festival du Monde Arabe du court métrage ont exposé le programme de la 12 édition de ce rendez-vous prévu du 22 au 25 juillet 2010.. “S’inscrivant dans une orientation principale qui consiste à instaurer et promouvoir une culture cinématographique dans la région et ce à travers la projection de films et leur discussion, l’organisation de manifestations cinématographiques au profit des organisations sociales et culturelles et du grand public et l’organisation de cycles de formations et de stages dans le domaine du cinéma (scénario, montage, analyse filmique… L’organisation du Festival du Monde Arabe du court métrage touche sa 12ème édition programmé à Azrou/ Ifrane du 22 au 25 Juillet 2010 sous le thème:«Eau et Cinéma», avec le soutien de la province d’Ifrane et le Centre cinématographique marocain.)” Selon les propos recueillis de la part de Abdelaziz BELGHALI, directeur du Festival du Monde Arabe du court métrage à IFRANE et d’ajouter, il est à signaler que cette manifestation est initiée par “L’association ciné-club Enfance et Jeunesse d’Azrou” (crée en 1998).Le festival pour rendre vie de l’opération de la note documentaire de l’environnement et fait appel à se remémorer les bons moments de la parution des films documentaires marocain avec les réalisateurs comme Henry Jacques:” Forêts jeunes” et”Oumerrabiaa”, “les quatre sources” de Ahmed El Maanouni, ” Zariou chamandar” de Latif Lahlou; et « barrages »de Serge Dbek et« 6/12 »d’Abdel Majid Rachich et« L’Olivier de toujours » de Benchekroun arbi et « Réforme agraire »par Mohamed Tazi.L’édition définit à la cérémonie d’ouverture Feu Hommage de : El Arbi Doghmi et au hommage du grand talent de la comédie marocaine Mohammed El Jaam ainsi que le cinéma des pays du golf. Le programme a également fait connaître dans ses paragraphes deux compétitions du: « Cèdre d’or » l’une pour les films des réalisateurs professionnels et l’autre sur le thème «Eau et Cinéma” pour les films des créateurs de jeunes cinéastes. Et davantage, des ateliers de formations supervisés dans les techniques du reportage et le traitement de l’image à 3D au profit de jeunes intéressés du royaume.

Festivals d'été 2010 à IFRANE  des lacs par cinéma  aux rythmes d'Ahidouss
Festivals d'été 2010 à IFRANE des lacs par cinéma aux rythmes d'Ahidouss

Le festival organise aussi un Forum auxquels participent les chercheurs dans le domaine de l’environnement et d’autres hommes d’État et de la critique cinématographique pour discuter le thème: « Eau : Perspective d’avenir au Maroc, dans le monde arabe et la présence des films documentaires comme outil de sensibilisation» et signatures des ouvrages cinématographiques.Une soirée réservée sur l’honneur du Suisse comme pays environnemental par excellence.En parallèle du festival aura « ciné caravane » pour projection en plein air des films au profit de la population et les colonies de vacances dans les communes rurales de la province.*/* AIN LEUH VIBRE D’AHIDOUSS :Le village d’Ain Leuh –province d’IFRANE- fera la part belle du 2 au 4 août prochain à un art typique de la région du Moyen Atlas. Le FESTIVAL NATIONAL D’AHIDOUSS à sa 10ème édition.Une manifestation organisée par le Ministère de la Culture et l’Association TAYMAT des Arts de l’ATLAS en collaboration avec la Commune rurale de Ain Leuh.C’est ainsi, et pendant trois jours et nuits, les montagnes environnantes deviendront ver-infesté sur des tonalités et des bruits d’AL BANDIR et des CHANTS DES INACHADANES associées dans des subsistances authentiques de cette démonstration patrimoine puis originelle.C’est après une pré sélection ,parmi 78 groupes folkloriques de différentes régions du royaume s’intéressant d’AHIDOUSS, la commission de juge mixte ( administrative et artistique) composée des représentant du ministère de la Culture , du ministère de l’Information, l’Institut Royal de la culture Amazighe , de l’Association ATHYAL et de la commune rurale d’Ain LEUH et de poètes reconnus dans la recherche de CE PATRIMOINE ARTISTIQUE, a sélectionné 31 groupes pour le rendez-vous prévu afin de représenter les régions (14 les provinces) à savoir : KHEMISSET- ERRACHIDIA- BOULEMANE- BENI MELLAL- SEFROU- FES- EL HAJEB- MEKNES- KHENIFRA – TAZA- FIGUIG- TINGHIR- MIDELT et IFRANE.Par : Mohammed ABID AZROU

Par Notre Délégué: Mohammed ABID – AZROU//AL MANARA AL IKHBARIA-OUJDA PORTAIL  */* DAYT AOUA, LES LACS EN FETE : A DAYT AOUA du 9 au 11 juillet c'était la fête des lacs, une manifestation puisée du profond naturel et caractère de sa population et s'est traduite par le déroulement de la 3ème édition du festival des lacs.Le festival qui a duré 3 jours dans le site du lac afin de connaître son immense beauté et représenter l'image évolutive de la région..  Un thème choisi pour cette occasion: "l'environnement au service du développement durable" qui a été le sujet d'une table ronde durant laquelle  une discussion sur l'intégration de l'environnement dans les projets de développement qui est aujourd'hui au cœur des préoccupations quotidiennes de l'action publique. Au programme s'affichait aussi des manifestations cavalières(fantasia), folklore patrimoine (inachaden et présentation poétique amazight, théâtre en plein air, des compétitions sportives( pétanque,cyclisme classique et course de VTT sur piste ATHLETISME QUYADUPLE MILLE DES POMMES - CIRCUIT DU LAC Dayt Aoua-  projections cinématographique en hommage du métrage amazight Itou et toutrite ( parlant amazighité) ..Des expositions des particuliers et des associations locales des pais berbères, de la toile, des tentes et des couvertures berbères..  le budget global de cette manifestation  a touché  les 720 miles dirhams dont 10 miles dirhams comme cotisation de la province d'IFRANE, et le site  de Dayt Aoua reconnu mondialement de sa grande biodiversité depuis les altitudes montagneuses jusqu'aux étangs et des lacs en passant par les plaines des forets , d'où l'importance de l'enjeu de développement durable dans cette région, puisque l'environnement est sa richesse et par conséquence toutes activités humaines (agriculture,élevage,tourisme..) devraient  la prendre en considération et la préserver, spécialement l'abondance des eaux de cette région tant souterraines que superficielles l'oblige à mettre en ouvre une politique rationnelle de la gestion des eaux .   */*AZROU, LE VESTIVAL DU MONDE ARABE DU COURT METRAGE DU RENDEZ-VOUS :  Parallèlement à la 4ème édition du festival Tourtite d'Ifrane, les organisateurs du Festival du Monde Arabe du court métrage ont exposé le programme de la 12 édition de ce rendez-vous prévu du 22 au 25 juillet 2010.. "S’inscrivant dans une orientation principale qui consiste à instaurer et promouvoir une culture cinématographique dans la région et ce à travers la projection de films et leur discussion, l’organisation de manifestations cinématographiques au profit des organisations sociales et culturelles et du grand public et l’organisation de cycles de formations et de stages dans le domaine du cinéma (scénario, montage, analyse filmique… L'organisation du Festival du Monde Arabe du court métrage touche  sa  12ème édition programmé à Azrou/ Ifrane du 22 au 25 Juillet 2010 sous le thème:«Eau et Cinéma», avec le soutien de la province d'Ifrane et le Centre cinématographique marocain.)" Selon les propos recueillis de la part de Abdelaziz BELGHALI, directeur du Festival du Monde Arabe du court métrage à IFRANE et d'ajouter, il est à signaler que  cette manifestation est initiée par "L’association ciné-club  Enfance et Jeunesse d’Azrou" (crée en 1998).  Le festival pour rendre vie de l'opération de la note documentaire de l'environnement et fait appel à se remémorer les bons moments de la parution des films documentaires marocain avec  les réalisateurs comme Henry Jacques:" Forêts jeunes" et"Oumerrabiaa", "les quatre sources" de Ahmed El Maanouni, " Zariou chamandar" de Latif Lahlou; et « barrages »de Serge Dbek et« 6/12 »d'Abdel Majid Rachich et« L'Olivier de toujours » de Benchekroun arbi et « Réforme agraire »par Mohamed Tazi. L’édition définit à la cérémonie d’ouverture Feu Hommage de : El Arbi Doghmi et au hommage du grand talent de la comédie marocaine Mohammed El Jaam ainsi que le cinéma des pays du golf. Le programme a également fait connaître dans ses paragraphes deux compétitions du: « Cèdre d’or » l’une pour les films des réalisateurs professionnels et l’autre sur le thème «Eau et Cinéma" pour les films des créateurs de jeunes cinéastes. Et davantage, des ateliers de formations supervisés dans les techniques du reportage et le traitement de l'image à 3D au profit de jeunes intéressés du royaume. Le festival organise aussi un Forum auxquels participent les chercheurs dans le domaine de l'environnement et d'autres hommes d'État et de la critique cinématographique pour discuter le thème: « Eau : Perspective d’avenir au Maroc, dans le monde arabe et la présence des films documentaires comme outil de sensibilisation» et signatures des ouvrages cinématographiques.   Une soirée réservée sur l’honneur du Suisse comme pays environnemental par excellence. En parallèle du festival aura « ciné caravane » pour projection en plein air des films au profit de la population et les colonies de vacances dans les communes rurales de la province.   */* AIN LEUH VIBRE D’AHIDOUSS :  Le village d’Ain Leuh –province d’IFRANE- fera la part belle du 2 au 4 août prochain à un art typique de la région du Moyen Atlas. Le FESTIVAL NATIONAL  D’AHIDOUSS à sa 10ème édition.  Une manifestation organisée par le Ministère de la Culture et l’Association TAYMAT des Arts de l’ATLAS en collaboration avec la Commune rurale de Ain Leuh. C’est ainsi, et pendant trois jours et nuits, les montagnes environnantes deviendront  ver-infesté sur des tonalités et des bruits d’AL BANDIR et des CHANTS DES INACHADANES associées dans des subsistances authentiques de cette démonstration patrimoine puis originelle.  C’est après une pré sélection ,parmi 78 groupes folkloriques de différentes régions du royaume  s’intéressant  d’AHIDOUSS, la commission de juge  mixte ( administrative et artistique) composée des représentant du ministère de la Culture , du ministère de l'Information, l'Institut Royal de la culture Amazighe , de l'Association ATHYAL et de la commune rurale d'Ain LEUH et de poètes reconnus dans la recherche de CE PATRIMOINE ARTISTIQUE, a sélectionné  31 groupes pour le  rendez-vous prévu afin de représenter les régions (14 les provinces) à savoir : KHEMISSET- ERRACHIDIA- BOULEMANE- BENI MELLAL- SEFROU- FES- EL HAJEB- MEKNES- KHENIFRA – TAZA- FIGUIG- TINGHIR- MIDELT et IFRANE. Par : Mohammed ABID AZROU
Par Notre Délégué: Mohammed ABID – AZROU//AL MANARA AL IKHBARIA-OUJDA PORTAIL */* DAYT AOUA, LES LACS EN FETE : A DAYT AOUA du 9 au 11 juillet c'était la fête des lacs, une manifestation puisée du profond naturel et caractère de sa population et s'est traduite par le déroulement de la 3ème édition du festival des lacs.Le festival qui a duré 3 jours dans le site du lac afin de connaître son immense beauté et représenter l'image évolutive de la région.. Un thème choisi pour cette occasion: "l'environnement au service du développement durable" qui a été le sujet d'une table ronde durant laquelle une discussion sur l'intégration de l'environnement dans les projets de développement qui est aujourd'hui au cœur des préoccupations quotidiennes de l'action publique. Au programme s'affichait aussi des manifestations cavalières(fantasia), folklore patrimoine (inachaden et présentation poétique amazight, théâtre en plein air, des compétitions sportives( pétanque,cyclisme classique et course de VTT sur piste ATHLETISME QUYADUPLE MILLE DES POMMES - CIRCUIT DU LAC Dayt Aoua- projections cinématographique en hommage du métrage amazight Itou et toutrite ( parlant amazighité) ..Des expositions des particuliers et des associations locales des pais berbères, de la toile, des tentes et des couvertures berbères.. le budget global de cette manifestation a touché les 720 miles dirhams dont 10 miles dirhams comme cotisation de la province d'IFRANE, et le site de Dayt Aoua reconnu mondialement de sa grande biodiversité depuis les altitudes montagneuses jusqu'aux étangs et des lacs en passant par les plaines des forets , d'où l'importance de l'enjeu de développement durable dans cette région, puisque l'environnement est sa richesse et par conséquence toutes activités humaines (agriculture,élevage,tourisme..) devraient la prendre en considération et la préserver, spécialement l'abondance des eaux de cette région tant souterraines que superficielles l'oblige à mettre en ouvre une politique rationnelle de la gestion des eaux . */*AZROU, LE VESTIVAL DU MONDE ARABE DU COURT METRAGE DU RENDEZ-VOUS : Parallèlement à la 4ème édition du festival Tourtite d'Ifrane, les organisateurs du Festival du Monde Arabe du court métrage ont exposé le programme de la 12 édition de ce rendez-vous prévu du 22 au 25 juillet 2010.. "S’inscrivant dans une orientation principale qui consiste à instaurer et promouvoir une culture cinématographique dans la région et ce à travers la projection de films et leur discussion, l’organisation de manifestations cinématographiques au profit des organisations sociales et culturelles et du grand public et l’organisation de cycles de formations et de stages dans le domaine du cinéma (scénario, montage, analyse filmique… L'organisation du Festival du Monde Arabe du court métrage touche sa 12ème édition programmé à Azrou/ Ifrane du 22 au 25 Juillet 2010 sous le thème:«Eau et Cinéma», avec le soutien de la province d'Ifrane et le Centre cinématographique marocain.)" Selon les propos recueillis de la part de Abdelaziz BELGHALI, directeur du Festival du Monde Arabe du court métrage à IFRANE et d'ajouter, il est à signaler que cette manifestation est initiée par "L’association ciné-club Enfance et Jeunesse d’Azrou" (crée en 1998). Le festival pour rendre vie de l'opération de la note documentaire de l'environnement et fait appel à se remémorer les bons moments de la parution des films documentaires marocain avec les réalisateurs comme Henry Jacques:" Forêts jeunes" et"Oumerrabiaa", "les quatre sources" de Ahmed El Maanouni, " Zariou chamandar" de Latif Lahlou; et « barrages »de Serge Dbek et« 6/12 »d'Abdel Majid Rachich et« L'Olivier de toujours » de Benchekroun arbi et « Réforme agraire »par Mohamed Tazi. L’édition définit à la cérémonie d’ouverture Feu Hommage de : El Arbi Doghmi et au hommage du grand talent de la comédie marocaine Mohammed El Jaam ainsi que le cinéma des pays du golf. Le programme a également fait connaître dans ses paragraphes deux compétitions du: « Cèdre d’or » l’une pour les films des réalisateurs professionnels et l’autre sur le thème «Eau et Cinéma" pour les films des créateurs de jeunes cinéastes. Et davantage, des ateliers de formations supervisés dans les techniques du reportage et le traitement de l'image à 3D au profit de jeunes intéressés du royaume. Le festival organise aussi un Forum auxquels participent les chercheurs dans le domaine de l'environnement et d'autres hommes d'État et de la critique cinématographique pour discuter le thème: « Eau : Perspective d’avenir au Maroc, dans le monde arabe et la présence des films documentaires comme outil de sensibilisation» et signatures des ouvrages cinématographiques. Une soirée réservée sur l’honneur du Suisse comme pays environnemental par excellence. En parallèle du festival aura « ciné caravane » pour projection en plein air des films au profit de la population et les colonies de vacances dans les communes rurales de la province. */* AIN LEUH VIBRE D’AHIDOUSS : Le village d’Ain Leuh –province d’IFRANE- fera la part belle du 2 au 4 août prochain à un art typique de la région du Moyen Atlas. Le FESTIVAL NATIONAL D’AHIDOUSS à sa 10ème édition. Une manifestation organisée par le Ministère de la Culture et l’Association TAYMAT des Arts de l’ATLAS en collaboration avec la Commune rurale de Ain Leuh. C’est ainsi, et pendant trois jours et nuits, les montagnes environnantes deviendront ver-infesté sur des tonalités et des bruits d’AL BANDIR et des CHANTS DES INACHADANES associées dans des subsistances authentiques de cette démonstration patrimoine puis originelle. C’est après une pré sélection ,parmi 78 groupes folkloriques de différentes régions du royaume s’intéressant d’AHIDOUSS, la commission de juge mixte ( administrative et artistique) composée des représentant du ministère de la Culture , du ministère de l'Information, l'Institut Royal de la culture Amazighe , de l'Association ATHYAL et de la commune rurale d'Ain LEUH et de poètes reconnus dans la recherche de CE PATRIMOINE ARTISTIQUE, a sélectionné 31 groupes pour le rendez-vous prévu afin de représenter les régions (14 les provinces) à savoir : KHEMISSET- ERRACHIDIA- BOULEMANE- BENI MELLAL- SEFROU- FES- EL HAJEB- MEKNES- KHENIFRA – TAZA- FIGUIG- TINGHIR- MIDELT et IFRANE. Par : Mohammed ABID AZROU

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz