Festival international du thé à Oujda

18351 مشاهدة

Festival International de Thé à Oujda –
Oujda, 25/10/10- La deuxième édition du festival international du cérémonial du thé, organisé les 23 et 24 octobre à Oujda, a proposé un riche programme ponctué de moments intenses et marquants de convivialité, de partage, de découverte et de bonheur musical.

En effet, cette manifestation a permis aux visiteurs, qui ont convergé en grand nombre à la place “9 juillet” où une vingtaine de stands ont été dressés, de découvrir et d’enrichir leurs connaissances sur les différentes méthodes de préparation du thé et les habitudes liées à sa consommation, aussi bien au Maroc que dans d’autres pays.

La participation des régions de l’Oriental et de Laâyoune-Boujdour, invitée d’honneur de cette deuxième édition, de représentants de pays étrangers ayant une grande tradition du thé, ainsi que les séances de dégustation et de démonstration programmées à cette occasion ont concouru pour donner aux visiteurs une idée sur les fameux cérémonials et les rituels qui sont fortement rattachés à cette boisson, la plus consommée au monde après l’eau.

Le thé, selon M. Sadequi Benali, président fondateur de l’association “Les enfants de Zellidja” qui a organisé ce festival sous le signe “Anthentici’Thé”, peut prendre des formes très diverses selon la culture et les traditions de chaque pays et ses vertus thérapeutiques sont nombreuses.

Festival international du thé à Oujda
Festival international du thé à Oujda

Au Maroc, le thé associé à la menthe est la boisson traditionnelle qui symbolise l’hospitalité légendaire des marocains, souligne M. Sadequi dans une note de présentation du festival, faisant savoir que “la préparation du thé et son goût varient en fonction des saisons et des régions”.

Pour lui, le festival se propose de célébrer “l’histoire fabuleuse d’une feuille qui a parcouru le monte entier, tout en créant une ambiance conviviale et une atmosphère chaleureuse, et en favorisant l’émulation entre les participants au concours de dégustation du meilleur thé.

Les représentants de quinze tribus de la région de l’Oriental ont participé à ce concours dans une ambiance de joie, de partage et d’amitié, ont expliqué les organisateurs, notant que l’objectif escompté “n’étant pas de remporter le concours, mais de se réunir et d’échanger avec les autres tribus autour d’un verre de thé, voire de plusieurs verres”.

Les membres du jury de cette édition ont attribué le premier prix de ce concours à Habib Ouraghi de la tribu Labsara, alors que les deuxième et troisième prix sont revenus respectivement à Ramdan Bellaarj, de la tribu Béni Fachat (Debdou), et Ahmidi Lahbib de la tribu Béni Oukil.

Pour plus d’attractivité, le public de cette édition a été convié à assister à des spectacles et concerts donnés par des troupes locales et nationales célébrant différents styles du patrimoine musical et artistique marocain, notamment l’aâlaoui local, ahwach du Sahara, gnaoua et moussouliya.

Cette manifestation culturelle, qui a connu la présence de pays étrangers dans une perspective d’échange, de découverte et d’enrichissement mutuel, tels que la Malaisie, la Tunisie, la Mauritanie ou encore la Palestine, est organisé en partenariat avec l’Agence de développement de l’Oriental, l’agence pour la promotion et le développement des provinces du Sud, et la wilaya et la municipalité d’Oujda.

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz