Festival International du Rai Oujda Edition 2011, 5ème Edition Sous le signe du renouveau

24407 مشاهدة

Oujda Portail: Oujda 22 juin 2011, Chico fils de la Région, Directeur de l’édition 2011 

L’Association Oujda Arts honore chaque année les personnalités originaires de la Région de l’Oriental.

Pour la 5ème édition du Festival International du Rai, l’Association a porté son choix sur Monsieur Jahloul Bouchikhi, dit Chico pour témoigner de sa fierté et sa reconnaissance aux fils de la Région et du Maroc qui ont brillé par leur parcours professionnel et portent haut les valeurs de l’amitié, de la fraternité, de la paix entre les peuples.

Monsieur Jahloul Bouchikhi, dit Chico a été désigné comme Directeur de la 5ème édition du Festival international du Rai

A l’occasion de l’édition 2011, Chico & the Gypsies featuring Cheb Aïssa présentera pour la première fois au Maroc et pour sa ville d’origine Oujda l’Album “Gipsy Raï”, en promotion mondiale actuellement.

Les nouveautés des stars InternationalesFidèle au genre musical Raï tout en étant innovant par la présentation des nouveautés pour la 1ère fois au Maroc :

Come back de Mami tant adulé par ses fans, sa première sortie pour un festival international au Maroc sera à Oujda.Chico & the Gypsies feat. Cheb Aïssa avec le nouvel album « Gipsy Raï ».Latino Groove, formation de l’Amérique Latine avec fusion Salsa et musique de la Région de l’Oriental, nouveau projet musical pour la 5ème édition du FIR.

Découvrir de nouveaux visages Rai des marocainsJeunes artistes marocains de la musique Raï évoluant à l’étranger et sur les grandes scènes marocaines cette année, talents confirmés dans leur pays d’accueil se produiront pour la première fois sur la grande scène du FIR :

Sami Raï,Rachid Kasmi,

Musique marocaine est toujoursà l’honneur au FIR,

La musique marocaine occupe une place importante dans la programmation, cette année la musique populaire sera à l’honneur avec la participation de :

Najat Atabou, la diva marocaine de la musique populaire dont la participation lors des éditions précédentes a été exceptionnelle : couronnée d’un grand succès et plébiscitée par le grand public à ce jour.Stati, faire découvrir en life, l’artiste populaire qui jouit d’une grande notoriété auprès de ses fans pour la première fois à Oujda.

Le coup de cœur du FIR,Les passionnés du Rai trouveront lors de cette programmation une des formations qui a le plus marqué l’histoire de la musique Rai « les Ghiwanes du Rai» ainsi qu’un nouveau artiste en « Djing Raï» assez talentueux que surprenant :

Groupe mythique Rainaraï de Sidi Bel Abbas.DJ SEM : premier DJ Rai en Europe.

Sans oublier la relève, découverte de jeunes talents marocains !

Cette année, du nouveau avec le lancement de la première Raï Academy pépinière de jeunes espoirs et de talents confirmés.

Ces jeunes vont concourir dans les catégories qui leur seront dédiées du début mai à fin juin sous la houlette d’un jury professionnel composé d’artistes Rai de la région et des professeurs de musique.

Les trois gagnants par catégorie se produiront lors des concerts du FIR devant le grand public et dans des conditions scéniques professionnelles.

Programmation 2011,Activités parallèles

G.U.I.D. du Ballet PreljocajGroupe Urbain d’Intervention Dansée

Cette année, le G.U.I.D. du Ballet Preljocaj animera les rues de Oujda avec une belle sélection d’extraits de spectacles. Les danseurs qui évoluent dans un environnement urbain, sans dispositif scénique et s’adaptent parfaitement au cadre qui leur est donné. Au programme, des extraits de chorégraphies de 1985 à aujourd’hui, reflétant 25 ans de répertoire du chorégraphe Angelin Preljocaj. Créé en 1998 et composé de six danseurs, le G.U.I.D. sillonne le monde dans des lieux inattendus pour faire découvrir la danse contemporaine au plus grand nombre. C’est aussi une façon d’expérimenter une proximité avec le public, loin de l’espace privilégié de la scène. Pour prolonger cette rencontre, la performance est toujours suivie d’un échange avec le public et les danseurs.

D’une renommée internationale

Installé depuis 1996 à Aix-en-Provence (France), le Ballet Preljocaj est aujourd’hui constitué de 26 danseurs permanents. Il tourne dans le monde entier et réalise plus de 100 représentations par an. Depuis la création de sa compagnie en 1985, Angelin Preljocaj a créé 45 chorégraphies et s’associe régulièrement avec d’autres artistes : Enki Bilal (Roméo et Juliette, 1990), Goran Vejvoda (Paysage après la bataille, 1997), Air (Near Life Experience, 2003), Granular Synthesis (« N », 2004), Fabrice Hyber (Les 4 saisons…, 2005), Karlheinz Stockhausen (Eldorado – Sonntags Abschied, 2007), Jean Paul Gaultier (Blanche Neige, 2008), Constance Guisset (Le funambule, 2009), Claude L’évêque (Siddharta, 2010), Laurent Garnier et Subodh Gupta (Suivront mille ans de calme, 2010)… Le G.U.I.D. permet aujourd’hui de découvrir des extraits de ses créations. Un spectacle à ne pas rater !

Biographie des Artistes

Cheb Sami RaiSami Rai fusion est comme son nom l’indique un chanteur de rai. Natif d’Oujda, il a commence a chanter des l’âge de 8 ans. Accompagnant ses frères aines en studio d’enregistrement. C’est tout naturellement qu’il fit du rai sa passion. Il a enregistre son premier CD à l’âge de 16 ans. Depuis, il en a sorti 8 album et le succès est toujours au rendez vous.

Rachid KasmiRachid Kasmi est né le 15 juin 1974 à Berkane et vit depuis 1975 à Anvers, en Belgique.

C’est un chanteur comme on dit de reggada d’expression amazigh .Il demeure l’une des références de la chanson rifaine pour avoir redonné goût à cette musique électronisant les rythme du bendir…. Rachid Kasmi est doté d’une grande connaissance musicale et il est connu pour son répertoire varié : Rai, chaabi, charki ,Reggada , musique rifaine etc…De Frankfurt , Amsterdam, Bruxelles, Barcelone ….., il remplit les salles avec son orchestre composé de 10 musiciens.

DJ SemDJ SEM Le Venin Musical, DJ emblématique de la scène Orientale, une référence incontournable. Ce magicien des platines s’est fait un nom assez lumineux pour être estimé par les plus grands artistes. Le Venin Musical excelle pour combiner les sons Old Schools, Orientaux, et House. Résultat : un mélange unique et toujours original. DJ Sem est aussi l’auteur des célèbre compilations ” Sem All Night ” vol 1 , 2 et 3 sans oublier Beverly Rai & Sem Rai. En 2011 DJ Sem à été le DJ Officiel de la tournée Urban Rai au Zénith de Paris, St Etienne et Dôme de Marseille au côté de grands artistes tels que Zahouania, Mohamed Lamine, Cheb Bilal, Idir, 113, Khalass, Kenza Farah sans oublier le zénith de Paris pour le concert Maghreb United. Il partage également sa passion avec les auditeurs de Beur Fm dans son émission Beur N Mix tous les dimanches de 00H à 1H. Depuis fin 2010, DJ Sem est passé à la production.

StatiC’est à Al Aounat à quelques kilomètres de la ville d’El Jadida au Maroc, qu’e est né en 1961, Al Arbaoui Abdelaziz, qui sera prénommé plus tard Stati, une des personnalités les plus volcanique de la chanson du chaâbi marocain. En 1972, à l’âge de 12 ans, il voyage à Casablanca avec un seul objectif : travailler pour acheter un violon. Quelques mois plus tard, il rencontra par hasard une troupe de Settat qui avait besoin d’un violoniste, il travailla avec eux pendant plus de 4 ans, jouant ainsi les rythmes de l’époque : Aita, Marsaoui, Zaari, …Et c’est en 1985, qu’il décida de créer sa propre troupe. Stati est très demandé par son grand public au Maroc, le Monde Arabe, en Europe comme en Amérique du Nord.

Najat AtabouNajat Aatabou fait partie de ces artistes qui ont la capacité de transformer une salle de concert en volcan.Elle chante le Chaabi, la musique populaire du Maroc. Depuis 1981, Najat multiple les succès. Elle chante à l’Olympia en France, puis au théâtre Florence en Italie… La star marocaine qui sillonne les différents continent et fait honneur au Maroc. En 30 ans de carrière Najat Aatabou compte plus de 400 titres et des succès interminables.

Samira SaidNaissance au Maroc.

Participation à l’âge de 9 ans à l’émission Mawahib.

1980 Départ pour l’Egypte.

1981 Première artiste arabe à participer à ‘Eurovision à Den Haag (Pays-Bas)

Consacrée plusieurs années de suite « meilleure chanteuse arabe » par les medias.

1997 Chante devant S.S. le Pape Jean-Paul II au Vatican avec une chanteuse chrétienne et une chanteuse juive, dans le cadre du dialogue des religions.

2003 Remporte le titre de « meilleure artiste du Moyen Orient » avec la B.B.C. World Music ; remise du trophée à Londres.

2003 Remporte la World Music Awards de Monaco aire.

Samira Saïd a donné des concerts en Australie, en Amérique, en Europe et dans tout le monde arabe et a à son actif plus de 20 albums.

Orchestre RegraguiVioloniste, pianiste et percussionniste de formation, Rachid REGRAGUI enseignera au Conservatoire de Rabat en 1988 et part en France en 1994 pour se perfectionner essentiellement dans la direction d’orchestre avec Jean Jacques WERNER; la composition, l’orchestration et l’arrangement musical avec Désiré DONDENE. Lors de son séjour, il met à l’épreuve ses talents, déjà remarqués en dirigeant diverses formations musicales (Orchestres Symphoniques de Rodez, l’opéra de Marseille, l’orchestre philharmonique du Maroc et bien d’autres).

L’UNESCO lui délivrera en 2008 le prix du Zyriab des virtuoses aux côtés des grands artistes internationaux

BilalMoufok Bilal, né le 23 Juillet 1966 à Cherchel en Algérie. Ched Bilal a été élevé à Oran, a suivi les cours du conservatoire de musique. Il présente une musique assez traditionnelle mais teintée de cuivres, de violons et de congas. Les chansons de Bilal offrent une véritable promenade méditerranéenne. En 1989 à Marseille, il continue d’écumer les manifestations en tous genres et fait connaître son œuvre par la diffusion d’une soixantaine de cassettes audio. Il y fait ses vrais débuts sur scène, en ouverture de cheb Hasni. Le public marseillais est conquis… Un bouche à oreille sfficace lui permet petit à petit d’attirer l’attention des medias Cheb Bilal a fait les salles mythiques de France (l’Olympia, le Zenith, Bercy…), festival en Europ, pays scandinaves, Dubai, Canada, Maghreb…

Raïna Rai-Raïna Raï est un groupe de Raï originaire de Sidi-Bel-Abbès en Algérie.

-Inspiré par toutes les écoles de la musique tel que le classique le Rock le blues le jazz et baignant dans la diversité des rythmes aussi bien de l’Algérie le Maghreb et de l’Afrique toute entière , le souci de révolutionner la musique Algérienne par la guitare électrique et de faire connaitre par ce même instrument toutes les variétés des sons et des rythmes , l’album de Zina était la signature par les Solos de Lotfi Attar l’acquisition désormais d’un jeu et d’un son personnifié.

-En 2010 : un duo avec Lotfi Attar et Mehdi heddab au luth électrique à l’institut du monde Arabe à Paris

-En 2010 2011 : composition musicale pour une pièce théâtrale inspirée de Topaze Marcel Pagnol.

-Lotfi Attar continu à faire de la recherche en s’inspirant de toute la fresque culturelle que lui offre le monde entier ayant pour seul souci l’international et la révolution de cette musique.

-Avec le groupe Amarnas la tentative d’avoir ajouté à cette musique moderne des textes de la poésie rurale a permis de conquérir un grand public.

Cheb MamiMami se fait remarquer par sa voix exceptionnelle, en 1982 à la télévision algérienne lors de l’émission « Elhane oua chabane ». Peu après, Mami arrive à Paris pour participer au festival du Raî à Bobigny et sortir, en 1989 son premier album Prince of Rai. Une année plus tard, il enregistre à New York son album Let me Raî. En 1994, il atteint un énorme succès avec l’album Saida(portant le nom de sa ville natale). Plusieurs album s’en suivent, notamment Douni El Bladi, en 1996, Méli Mél en 1998, avec « Parisien du Nord », en 2001, il sort son nouvel album Dellali, et en 2002 participe au concert Solidays, ainsi qu’à l’album Youm Wara Youm de la chanteuse marocaine Samira Saïd.

En 2003, il est fait chevalier de l’ordre national du mérite, par Jacques Chirac, en reconnaissance de son grand talent. En 2004, il sort l’album Live au Grand Rex, suivi en 2006 de Layali. Cheb Mami compose actuellement un nouvel album qu’il enregistrera prochainement. Des prochains concerts sont programmés, ainsi qu’un nouveau duo très prometteur…

Lamine

Flash BackRetour sur les éditions précédentes

La musique Rai,Elément d’Ancrage

Le FIR est né en 2007 à Oujda, berceau de la musique Rai au Maroc.Initié par l’Association Oujda Arts (AOA), il s’est assigné comme mission de promouvoir la musique Rai, patrimoine identitaire, bien ancré dans sa Région.

Les années du RAI,La première édition, du 19 au 21 juillet 2007: plus de 500 000 spectateurs pendant 3 jours incluant les scènes de quartiers.Les grands du Rai Maghrébin pour le lancementLa deuxième édition, du 22 au 26 juillet 2008: plus de 700 000 spectateurs pendant 5 jours.La musique internationale en signe d’ouvertureLa troisième édition, du 23 au 25 juillet 2009: plus de 450 000 spectateurs pendant 3 jours.

La musique marocaine à l’honneur

La quatrième édition, du 15 au 17 juillet pour les activités parallèles et du 20 au 24 juillet 2010 pour les grands concerts plus de 500 000 spectateurs.

Le Rai célèbre les Régions

Soit plus de 2 100 000 spectateurs à ce jour,

3ème festival national en termes d’audience*

*en dehors de Mawazine et Casamusic

Rendez-vousà Oujda

les 21, 22 et 23 juillet 2011

Festival International du Rai Oujda Edition 2011, 5ème Edition Sous le signe du renouveau
Festival International du Rai Oujda Edition 2011, 5ème Edition Sous le signe du renouveau
Festival International du Rai Oujda Edition 2011, 5ème Edition Sous le signe du renouveau
Festival International du Rai Oujda Edition 2011, 5ème Edition Sous le signe du renouveau

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz