Entretien avec Mhammed Khalfi, Délégué du Ministère de l’Education nationale de la province de Beni Mellal

213376 مشاهدة

Beni Mellal: Said Frix/ Oujda Porail: Entretien avec Mhammed Khalfi , Délégué du Ministère  de l’Education nationale de la province de Beni Mellal.

Dans cet entretien, M Khalfi met l’accent sur les objectifs que s’assigne le système de gestion scolaire Massar.

« C’est un système informatique qui ambitionne d’intégrer les nouvelles technologies de communication dans le système éducatif. Il place, de surcroît, l’élève au centre des préoccupations du système scolaire »

 

Said frix : Qu’est ce que Massar ?

Mhammed Khalfi : Massar est un système de gestion scolaire qui s’assigne pour objectif la modernisation de la gestion pédagogique en général. C’est une initiative louable qui a pour but de faciliter le travail pédagogique de  toutes les composantes pédagogiques et d’assurer une bonne gouvernance du système éducatif. C’est aussi un genre de suivi du rendement des apprenants par leurs parents, les professeurs et tous les acteurs pédagogiques concernés. C’est une opportunité qui n’existait pas avant. Massar est un ensemble de données et d’informations qui ont pour but d’accompagner les élèves pendant toute leur vie scolaire et d’améliorer la qualité de notre enseignement.

La réalisation de Massar a été à l’origine de manifestations de la part des élèves dans des établissements scolaires. Pourquoi ?

En effet, des agitations et des polémiques ont accompagné Massar à cause de la diffusion entre les élèves et leurs parents d’allégations dénuées de tout fondement. Le système de gestion scolaire précité n’est nullement tombé du ciel. Il y  avait eu des sessions de formation qui ont été organisées au profit des Directeurs des établissements scolaires lors de la première et la deuxième étape de Massar. Qui plus est , d’autres rencontres ont été concrétisées , au niveau de la délégation, avec les Associations des parents d’élèves et des rencontres de communication et de sensibilisation ont vu le jour avec les inspecteurs pédagogiques dans le but de sensibiliser les élèves. Avec les chefs de service, au niveau de la Délégation, nous avons déployé des efforts louables  dans les établissements scolaires. Et nous avons rencontré les élèves, les professeurs, les Associations des parents d’élèves à qui on a présenté des explications…au sujet de Massar. Et ce qui a attiré mon attention, c’est que j’ai été convoqué par l’Association « Saoute Chabab Al Maghribi » qui a organisé un débat à ce sujet à la ville de Kasbat Tadla. C’est une rencontre à laquelle a participé un grand nombre d’élèves du cycle qualifiant. C’était une apothéose dans la mesure où on a réussi à établir une bonne communication avec les Associations des parents d’élèves, les élèves, les professeurs…Et toutes les allégations, qui avaient pour but de porter atteinte au système de gestion Massar, ont été  complètement démenties et écartées.

Quels sont les objectifs que s’assigne Massar ?

C’est un système informatique qui ambitionne d’intégrer les nouvelles technologies de communication dans le système éducatif. Il place, de surcroît, l’élève au centre des préoccupations du système scolaire. Dans le parcours de Massar, on distingue  des   étapes : la première étape concerne la rentrée scolaire. Il s’agit de la création d’une base de données relative aux apprenants. Laquelle base nous permet de gérer facilement toutes les opérations relatives  à la vie scolaire des élèves, à leur évaluation…Cette étape a débuté à la fin du mois de Mai de l’année dernière.  La deuxième étape c’est celle qui est à l’origine de protestations de la part des élèves au sujet des notes des contrôles continus et de l’évaluation en général. Heureusement, toutes les allégations qui ont été avancées contre Massar ont été dénuées de fondement.  La troisième étape c’est celle qui portera sur la gestion des ressources humaines et le temps scolaire et pédagogique. La quatrième étape mettra l’accent sur le soutien social…Massar ambitionne aussi le perfectionnement des services électroniques au profit des apprenants en créant des espaces relatifs  aux élèves et à leurs parents en plus de la création de sites pour les établissements scolaires. Lesquels sites établiront des ponts de communication avec tous les acteurs concernés (les parents, les professeurs…) et participeront à la promotion du travail pédagogique en général. Ainsi, les parents pourront connaître les résultats  scolaires de leurs enfants…Massar ambitionne donc d’améliorer la qualité de notre enseignement tout en mettant l’apprenant au cœur de ses premières préoccupations.

Propos recueillis par SAID FRIX

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz