Coups de fusil contre coups de crayon / Oujda: Zaid Tayeb

358637 مشاهدة

Oujda Portai: Zaid Tayeb/  Coups de fusil contre coups de crayon

        Maintenant que ceux qui ont dessiné ou publié les caricatures insultant notre  Prophète Mohammed ( que le salut et la prière soient sur lui) ont payé de leur vie et de la manière la plus tragique cette offense aux Musulmans et à l’Islam, maintenant que ceux qui les ont tués ont été, à leur tour, traqués et abattus par les forces de l’ordre et de la manière la plus spectaculaire et la plus médiatisée, la France et les Français vont  peut-être revenir à la raison. Il y a bien longtemps que la France avait lâché bride à certains de ses médias qui n’avaient de  cesse de proférer  des insultes gratuites et sans raison acceptable à un milliard et demi de Musulmans au nom, de la liberté d’expression, comme ils l’appellent. Il y a bien longtemps que ce journal et ces caricaturistes grattaient sur la plaie qu’ils avaient faite aux Musulmans qui souffraient intérieurement et en silence ou protestaient timidement à cause de l’équilibre des forces qui n’est pas à leur avantage. Il était bien prévisible qu’un beau jour le fusil répondrait au crayon, que ce que les coups de crayon auraient griffonné sur du papier blanc, des coups de fusil retentiraient pour effacer ce que le crayon aurait crayonné. Et voilà que cela est arrivé puisqu’il était certain que les choses en arriveraient là. Mais le plus dur est à craindre pour les Musulmans d’Europe, car déjà l’amalgame est fait : Musulman=terroriste. Or les commanditaires de l’attentat contre Charlie Hebdo sont des Français. Mais à l’inverse des autres Français de souche, ils portent des noms arabes et par conséquent musulmans. Que l’on admette, ne serait-ce que pour un instant de réflexion rapide et passagère, que les deux frères qui ont commis l’attaque contre Charlie Hebdo s’appellent Jean, Pierre, Michel ou Paul, on peut alors se demander comment les autorités françaises auraient agi, si elles auraient désigné ces terroristes par leur nationalité ou cherché dans leur almanach s’ils étaient catholiques, protestants, ou orthodoxes. Malheureusement pour la communauté des Musulmans de France et pour tous les Musulmans de la Terre! Les deux frères qui portent la nationalité française ne sont pas désignés par leur nationalité mais par leur confession : ‘’ce sont des Islamistes’’ au lieu de ‘’ce sont des Français’’. C’est la confession qui est mise en évidence, non la nationalité. Si les deux frères portaient des noms à consonance française, comme ceux que j’ai cités, à titre d’exemple ci-haut, la France aurait-elle désigné ces français de souche française par leur nationalité ou par leur confession ? Aurait-elle dans ce cas-là parlé de ‘’Protestantistes’’ de ‘’ Catholicistes’’, ou d’ ‘’Ortodoxistes’’ ? La France emprunte donc le pas au journal Charlie Hebdo qui a offensé les Musulmans et l’Islam en publiant des caricatures insultant notre Prophète Mohammed (que le salut et la prière soient sur lui) : ce sont les Musulmans et l’Islam qui sont mis à l’index et pour Charlie et pour la France.

   De plus, et puisqu’on est dans un débat sur la liberté d’expression si chère à la République française, pourquoi les autorités françaises avaient mal accepté que le Front National participe à la marche du dimanche 11 Janvier, sous le prétexte que ce parti est hostile aux étrangers ? L’hostilité aux étrangers en terre française est-elle plus grave ou moins grave que les insultes aux Musulmans et à l’Islam ? D’un autre côté, sur les premières lignes de la grande marche contre le terrorisme, s’alignaient côte à côte et presque épaule contre épaule le bourreau et la victime, le représentant d’Israël Netannyahou et celui de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Drôle de marche contre le terrorisme où les terroristes et les auteurs des crimes de guerre donnent le pas à la marche la tête bien au vent!!! Les idées du Front National sont-elles donc plus pernicieuses et plus préjudiciables aux étrangers en terre française que les bombes israéliennes larguées sur un peuple désarmé composé dans l’essentiel de femmes, d’enfants et de personnes âgées ?

     Comment puis-je donc être Charlie alors qu’on me fait porter les stigmates de la mauvaise graine ? Comment puis-je être celui qui a offensé mon Prophète et ma religion qui sont le fondement de mon existence ? Comment puis-je être Charlie alors que dans le pays de Charlie les terroristes mènent la marche contre le terrorisme ? Comment puis-je être Charlie alors que les autorités du pays de Charlie mettent à la disposition des synagogues et des écoles juives 5000 policiers pour les garder, laissant les mosquées devenir la cible de ceux qui perpètrent la ligne de rédaction de Charlie Hebdo ?

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz