Complaintes de séquestrés

100309 مشاهدة

I/ Tindouf

Dans les tentes closes de ce camp au désert

Ouvert sur l’infini pris de convulsion,

L’air est de sable, la sentence est au vent,

La dépravation des éléments au levant.

Là, les chameaux aux becs de lièvres blatèrent

Leur mime qui feint les gibbosités des dunes ;

L’eau s’enfuit quelque part, suée en émulsion.

Tout, sous vide, devient le rien par corrasion.

II/ Alger…rien !

En cet univers vain et stérile, la terre,

Subornant les témoins, met sous scellés leur œil ;

La tempête éclipse d’un trait soleils et lunes,

Et la brume voile de poussière les hunes.

Le feu n’a plus d’éclat et n’est pas lumière,

L’allure chaloupée du sable a l’air mouvant,

Sans eau, point d’oasis, les palmiers s’endeuillent.

III/  Mirage

Ce camp est un grand trou – champ taillé en cercueils-,

Et chaque guitoune couve des morts-vivants,

Nécropole à ciel ouvert sans fin aucune

Où la sécession est source d’illusions.

IV/  Liberté !

Notre Maroc est là, mais on vit sur son seuil,

Car le Polisario et tous ses adjuvants

Conspirent armés, pour un pays de fortune !

Leur rejet du seul plan clément de cohésion,

Face à notre salut, implante tant d’écueils.

Ce conflit est factice son aura s’est flétrie.

Liberté, donne-nous ta main, pour la patrie.

V/ Devise

Quarante ans à Tindouf, que cesse notre deuil,

Oui, Marocains nous sommes, c’est aussi notre foi,

D’une ample voix scandons la devise d’orgueil :

Vive le Maroc ! Dieu, la Patrie, le Roi !

                                                      Mohammed Yousfi

Complaintes de séquestrés
Complaintes de séquestrés

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz