Commune Rurale de Ain Sfa/ Oujda : qui arrêtera la boulimie de la marbrerie MONDIAL EXPLOI

Zaid Tayeb
ع. بلبشير20 يونيو 2017آخر تحديث : منذ سنتين
Commune Rurale de Ain Sfa/ Oujda : qui arrêtera la boulimie de la marbrerie MONDIAL EXPLOI
رابط مختصر

La carrière de marbre nouvellement implantée à ‘’ Foum Mechta’’, sur les flancs de la colline dite ‘’Benjeddou’’ entre la tribu des Kjaoua et celle des oulad Zaid et relevant de l’autorité de la commune rurale de Ain Sfa, fait fi de ses obligations vis-à-vis de l’Etat et des citoyens.
– Pour ce qui est de l’Etat, la société qui exploite de la carrière a occupé l’ensemble de l’oued en fermant ses accès par leurs engins et par les blocs de roches qu’ils ont arrachés à la colline. Les montagnes de roches ainsi déposées dans le lit de l’oued constituent des obstacles à la fluidité de l’écoulement des eaux de pluie. Les crues de l’oued, bloquées par un barrage de montagnes de roches entreposées dans le lit ont dévié le cours des eaux vers les berges des terres limitrophes et des remblais de soutènement qui servent à renforcer le pont de Foum Mechta, sur l’axe Ain Sfa-Oujda, ce qui fait que les eaux des crues viennent s’abattre sur le remblai et sur les côtés du pont.
– Pour ce qui est des citoyens qui empruntaient le chemin pour aller vers la tribu des Oulad Zaid et par-delà vers les autres tribus, ils ne peuvent plus à présent rentrer chez eux à cause de la situation décrite ci-haut. Les Oulad Zaid, qui ont beaucoup investi dans la mise en valeur de leurs terres, ont été contraints d’ouvrir un autre chemin sur l’une des rives de l’oued, prélevé sur leurs terres et à leurs frais, pour pouvoir rentrer dans leurs domaines. Mais les crues de l’oued dont le lit a été dévié par les blocs de roches ont en partie emporté ou fragilisé ce chemin qui menace à tout moment de s’effondrer dans l’oued. Si cela arrive et cela arrivera à coup sûr, tous les usagers de ce chemin de fortune ne pourront plus rentrer chez eux.
Il est clair que la société Mondial Exploi n’a pas respecté le cahier de charge puisqu’il n’y a aucun périmètre de sécurité assurant l’entrée et la sortie des engins du site d’exploitation. De plus, l’emplacement de la carrière ne devait pas être dans le lit de l’oued mais un peu plus en hauteur, sur la colline dite ‘’Benjeddou’’.
Depuis l’implantation de la société Mondial Exploi dans cette zone et depuis le début de l’exploitation du marbre qu’elle retire sous forme de blocs de roches qu’elle entasse dans le lit de l’oued qui servait également de passage pour les riverains, les habitants des douars ont été enclavés par la fermeture de ce chemin. Malgré les nombreux appels par téléphone adressés aux responsables de la carrière qui ont promis de ré-ouvrir le chemin que leurs engins et les blocs de roches ferment, l’accès à la tribu des Oulad Zaid et des autres tribus est toujours fermé. Chose inadmissible dans une époque où l’Etat met tout son potentiel en œuvre pour désenclaver les zones à accès difficile, la société Mondial Exploi use de son pouvoir, et peut-être même du silence ou de la complicité des autorités, pour enclaver toutes les tribus qui empruntaient ce chemin.
En conclusion, les autorités locales et les élus de la commune de Ain Sfa sont appelés à intervenir d’urgence auprès de la société de marbre pour sauver le pont des crues engendrées par la déviation des cours d’eau et à œuvrer à la ré-ouverture du chemin qui traversait l’oued afin de permettre aux habitants des Oulad Zaid et des autres tribus de regagner leurs terres et leurs maisons.

ain sfa3324321 - Oujda Portail - وجدة البوابة أخبار وجدة والمغرب

Zaid Tayeb

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.