Bruxelles évalue les besoins des pays pauvres à 100 milliards d’euros/BRUXELLES (AFP)

16148 مشاهدة
La Commission européenne estime que les pays pauvres ont besoin de 100 milliards d’euros par an à l’horizon 2020 pour lutter contre le changement climatique, a-t-on appris lundi de source européenne.La Commission européenne estime que les pays pauvres ont besoin de 100 milliards d’euros par an à l’horizon 2020 pour lutter contre le changement climatique, a-t-on appris lundi de source européenne.

Ce chiffrage fait partie d’un document encore provisoire qui doit être présenté jeudi par la Commission. Il servira de base aux 27 pays européens pour trouver une position commune de négociation de l’UE à la conférence internationale de Copenhague sur le climat (du 7 au 18 décembre).

Les besoins des pays pauvres est l’un des grands enjeux des négociations de Copenhague, qui doivent déboucher sur un accord climatique au-delà de 2012, après l’expiration du protocole de Kyoto.

L’aide aux pays pauvres doit être fournie en partie par des fonds publics des pays riches, dans une fourchette allant “de 22 à 50 milliards d’euros” par an, préconise la Commission, a indiqué cette source européenne.

Le marché international du carbone devrait en outre y contribuer à hauteur de 38 milliards d’euros en 2020, a-t-elle ajouté.

S’ajoutent à ces deux composantes clefs, les efforts publics et privés que devront fournir les pays en développement. Ce chiffre, pas forcément précisé dans le document, pourrait être de l’ordre de 30 milliards d’euros par an, selon un expert.

L’aide aux pays pauvres doit progressivement monter en puissance de 2013 à 2020, précise-t-on encore de source européenne.

La Commission européenne aimerait aussi avancer un chiffre précis sur la contribution spécifique de l’UE, mais certaines capitales souhaitent être davantage consultées avant une telle évaluation.

La position finale des 27 pays européens doit être tranchée lors d’un sommet des chefs d’Etat en octobre. Ils donneront alors un mandat de négociation précis, plus ou moins détaillé, à la présidence suédoise de l’UE.

La Pologne souhaite ouvrir avant Copenhague la délicate question de la répartition entre les 27 pays européens de cette aide aux pays pauvres.

Mais d’autres pays sont d’avis que de tels marchandages avant Copenhague, très liés au prochain budget de l’UE, donneraient une impression de cacophonie.

************ ***Dr. Mohammed-Saïd KARROUKProfesseur de ClimatologieDirecteur Exécutif du Comité National IGBP (Global Change)Université Hassan II, FLSH Ben M’SickCentre de Recherche de Climatologie (CEREC)Master & Doctorat “Climat & Développement” (ClimDev)BP 8220 Oasis, MA-20103 Casablanca (Maroc)Tél: +212 661 156 051 Fax. +212 522 705 100E-Mail: KarroukSaid@ Yahoo.Comou: ClimDev.Maroc@ Gmail.Comou: CEREC@UnivH2M. Ac.MaSkype: ClimDev.Maroc

Les informations contenues dans ce document sont de nature confidentielle et à l’usage exclusif des destinataires prévus. Si vous l’avez reçu par erreur, son utilisation sous quelque forme qu’elle soit est strictement interdite.L’intégrité des messages n’étant pas assurée sur Internet, l’auteur ne saurait être tenu responsable si ce message s’avérait modifié ou falsifié, et dégage sa responsabilité quant au contenu cité par des tiers.

climat_europe1

اترك تعليق

1 تعليق على "Bruxelles évalue les besoins des pays pauvres à 100 milliards d’euros/BRUXELLES (AFP)"

نبّهني عن
avatar
cheap motorcycle fairings
ضيف

Youre so cool! I dont suppose Ive learn something like this before. So nice to seek out any person with some original thoughts on this subject. realy thank you for starting this up. this website is something that’s wanted on the net, somebody with a bit of originality. useful job for bringing something new to the internet!

‫wpDiscuz