BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres

141306 مشاهدة

Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres

Boutferda, Aghbala, Tizi Nisli, Naour… sont devenus des chantiers où un grand nombre de projets  se réalise.

Oujda Portail/ Par SAID FRIX

Dans le dessein de participer au développement socio économique et culturel des communes rurales concernées, Le Wali de la Région Tadla Azilal et Gouverneur de la province de Beni Mellal, Mohamed Fanid, a procédé , jeudi 22 Août 2013, à l’inauguration d’un grand nombre de projets à Boutferda, Aghbala, Tizi Nisli, Naour, Taghzirt…Ainsi, à la Commune rurale de Boutferda,M le Wali s’est enquis des travaux de construction de la route reliant Boutferda à Taghzout d’une longueur de 13,4 Km et dont le coût global est de 10MDH. Qui plus est, M le Wali et la délégation qui l’accompagne se sont enquis de l’avancement des travaux de construction de la route reliant Tingarf à Taghzout d’une longueur de 11,5 Km et dont le coût est de 22,12MDH. L’objectif que s’assigne ce projet,  qui bénéficiera à une commune (3000 habitants), est de relier 7 douars à la route régionale 317 et provinciale 3104. Notons que M le Wali a visité le chantier portant sur les travaux de construction et du revêtement de la route reliant Boutferda à Idisse. D’un coût de 12MDH, ce projet bénéficiera à Boutferda.

Toujours dans le cadre de désenclaver le milieu rural, les projets qui y seront réalisés portent sur l’alimentation des douars en eau potable et la lutte contre les inondations. Concernant  la lutte contre les inondations,  à Boutferda et dont le coût global est de 1,2MDH le taux d’avancement des travaux est de 60%. Pour ce qui est de la protection du Centre de Chrkat des inondations, le coût du projet est de 2MDH au moment où les coûts du projet de l’exploration de l’eau à Irirane, à Irirane Ait Rbaa et à Irirane Ait Ouaghate sont respectivement de 200.000DH, 400.000DH et de 400.000DDH. Et dans le but de booster le côté culturel, la Maison des jeunes a été construite à Boutferda. Ce projet qui sera construit sur une superficie de 106,23 m2, et dont le coût est de 685.268,40DH incitera les jeunes au travail associatif, à la création et à la créativité…Dans le domaine de l’enseignement, M le Wali s’est enquis des travaux de construction d’un collège à Boutferda et dont le coût global est de 14.998.109,14DH.

Au niveau de la Commune d’Aghbala, M le Wali, s’est enquis des travaux de construction, de l’extension et du renforcement des routes au centre d’Aghbal et dont le coût est de 10,31MDH. Ce projet bénéficiera à 12400 habitants. Un Centre de santé y a été inauguré en plus de l’extension du collège Sidi Amr ouhali (2.991.522,34DH) et de la construction d’un internat (9014017,20DH). A Tizi Nisli, M le Wali a visité le chantier portant sur la construction d’une école communautaire d’un coût global de 12.184.440,00DH.

A Naour, M le Wali s’est enquis de l’avancement des travaux de construction d’un collège, d’un coût de 20.066.728,00DH et d’un centre socio culturel dans le cadre de la lutte contre la pauvreté en milieu rural. Le coût et l’équipement de ce centre nécessitent respectivement des investissements de 623.604,00DH et de 173.000,00DH.

Vendredi 23 Août 2013, M le Wali et la délégation qui l’accompagne se sont enquis de l’avancement des travaux de l’aménagement de la route reliant la route principale 3208 et 3225 via Douar Ait Bouatta et Rtamta d’une longueur de 4 Km, à la commune de Tagzirth et dont le coût est de 1,14MDH. Ce projet s’assigne pour objectif de désenclaver le milieu rural. A  Fariata, un autre projet est en cours de réalisation, il s’agit de la construction d’un collège dont le coût global est de 9.249.812,55DH. Ce projet a pour but de lutter contre le décrochage scolaire, le sureffectif, l’abandon scolaire…

 Au cours de ce voyage, au sein de la forêt luxuriante de la région de Boutferda , d’Aghbala, d’Aoujgal.., M le Wali établit de bonnes relations de communication avec les citoyens. A Taghzout, à Tingarf, à Tizougat, à Tizougat Nait ouaghat, à Tizougat Nait Rbaa, à Boutferda centre, à Idisse, au Centre d’Aghbala, au Centre de Tizi Nisli, à Naour centre…la population est venus pour rencontrer M le Wali qui leur a rendu visite pour écouter leurs doléances, connaître leurs problèmes et leur apporter des solutions. Ainsi, la visite qui a été effectuée dans ces régions est avant tout une rencontre de communication avant d’être celle de la réalisation des projets. Ainsi, un  grand nombre de projets divers voit le jour dans ces régions qui renaissent de leurs cendres.

BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres
BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres
BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres
BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres
BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres
BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres
BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres
BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres
BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres
BENI MELLAL: Des projets socioéconomiques et culturels qui renaissent de leurs cendres

SAID FRIX

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz