Au Sou9 des accidents « culturels »…/ Oujda: ALEM Mhammed

26878 مشاهدة

ALEM Mhammed/ Oujda Portail: Oujda le 18 fevrier 2013, (je me permets de reproposer cet article, il s’adresse en premier lieu à mes frères Si Mohammed Chergui, Si Ramdane Mesbah, Si Zayed Tayeb… vraies intelligences et vraies compétences qui… pour moi sont dans la même tranchée qui fait aller de l’avant la nécessaire « dialectique » dont ils sont imbus, pour laquelle ils se dévoilent et militent… Je n’aime pas que des gabarits de leur envergure ne soient pas dans Sou9 tafahoum, je n’aime pas que les « télescopages » se font droit de cité là où Sou9  tafahoum est le plus porteur…à cause d’une ruade, d’un exercice de style où la phrase n’est pas à lire dans l’assemblage des mots mais où l’implication, les idéaux qui réunissent sont à lire au-delà de la métaphore –peut-être anti phrastique » mais qu’elle demeure embrigadante dans la même perspective de recherche de la même quête… Je vous connais, je vous admire, j’essaie de faire écho à votre respecté engagement désintéressé et inégalé, en termes de superposabilité des mêmes objectifs que vous poursuivez… Je serais heureux de vous lire dans d’autres dimensions, celles -là qui vous font honneur, celles -là qui font que vous êtes les valeurs vraies qui nous font déficit par les temps qui courent… merci de supporter mes remontrances.)

Certains de nos « co-culturels »se font ravager par les B 52 par les « armes lourdes », par les « taïr Ababil » des temps difficiles où on est en manque de 3antar…

Aujourd’hui, au Sou9 de la « roujoula » qui fait vibrer tout ce qui « magmatise » -une fois encore- en moi, en nous … au nom de mon inconfort présentement présent, de mon indignation et de la nôtre… je voudrais oser vous incommoder par mon insistance  persistante…espérant que mon sommeil de ce soir ne me convoque pas dans une de ces insomnies « habituelles » où j’aurais à crier la désillusion de ce qui a soutenu ma petite existence…rêveusement crédule ou naïvement condescendante…

Mon propos du jour se veut comme destinataire –en tant qu’insectuel confirmé et en fin de parcours- l’ambition de me chercher une écoute auprès de ceux qui, comme les criquets pèlerins, sont investis de cette fatalité de parcourir les espaces qu’il « faut » pour prétendre à un certain accomplissement…en entrant dans un sou9 pas toujours reconnaissant et bien souvent ingrat…

…un sou9 où l’attendu n’est pas forcément le « servi »… tant dans la vie concrète que « dans la tête »…

Entrer au sou9 du Bled (tous les Bleds s’entends car, cette dénomination vaut « intérieurement  au pays dès lors qu’on consent de « s’prendre les p’tits kms nécessaires entre le Bled des Ouleds ou des autres Ouleds…) suppose de l’espace dans le « disque dur », de l’espace-temps –apte à « ramollir les attentes forgées- et, surtout, cette aptitude à –comme disait Baudelaire –in « Curiosités esthétiques, l’Art romantique » être apte –à l’instar du brocantier-  de savoir –au-delà de la patine- déceler un chef-d’œuvre hautement artistique…

Je m’adresse à mes frères, mes enfants, mes neveux immigrés pour leur dire qu’on vous comprend, que votre présence nous apporte beaucoup, que vous êtes indispensables, que nous voudrions continuer à être dans l’obligée disposition d’entretenir cette flamme qui vous anime, qui vous été transmise et que vous savez garder allumée… Je m’adresse, en même temps aux intelligences d’ici qui savent rester coûte que coûte, fidèles à l’entendement qui nous a éternellement permis d’être sur les podiums de l’Histoire et qui fait que, quelque soient les « raisons de la raison du jour », tous, quels que nous soyons, n’avons jamais été dupes… de rien…  mais nous avons tous su nous « aligner » sur cette ligne qui nous a toujours conduit vers notre identité : la Marocanité  que nous décrions  souvent –réflexe reconnu aux vraies intelligences sociales- mais que nous sommes tous prêts à défendre et à honorer dès lors que « les autres » (…) voudraient se mettre en travers…

En dernier ressort, je déclare haut et fort que je demeure fier de ma marocanité…même si, épisodiquement, elle se fait « marocanitude »… (je revendique aussi cette composante de…moi…)

Par les temps qui courent, j’estime humblement qu’il y a un sou9 qui attend de voir s’étaler nos meilleures marchandises…

Bien à vous

Au Sou9 des accidents « culturels »…/ Oujda: ALEM Mhammed
Au Sou9 des accidents « culturels »…/ Oujda: ALEM Mhammed

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz